STMicro Crolles : retour sur des rejets très discrets de gaz à effet de serre… en pleine alerte pollution

sep article



 

DÉCRYPTAGE – Quelles quantités de CF4, gaz à effet de serre très puissant, se sont échappées de l’usine STMicro à Crolles, fin janvier ? La direction de l’usine minimise ces rejets mais, en interne, des salariés et des représentants du personnel sont inquiets. Car en France, les émanations de ce gaz au potentiel de réchauffement 6 500 fois plus élevé que le dioxyde de carbone, ne font l’objet d’aucune norme ni contrôle extérieur.

 

 

STMicro à Crolles – DR

« En pleine alerte pol­lu­tion, ST Micro à Crolles rejette du gaz à effet de serre CF4 en grandes quan­ti­tés car un brû­leur de gaz est en panne. Cela repré­sente l’é­qui­valent de plu­sieurs cen­taines de tonnes de CO2 », nous écri­vait un lan­ceur d’a­lerte, le 27 jan­vier der­nier.

 

Quelles quan­ti­tés de CF4, ce gaz à effet de serre très puis­sant, se sont alors échap­pées de l’u­sine STMicroelectronics à Crolles ? Un mois après jour pour jour, impos­sible d’y voir très clair.

 

À Grenoble, l’alerte pol­lu­tion attei­gnait à cette date des som­mets inéga­lés. La faute aux par­ti­cules fines qui, essen­tiel­le­ment déga­gées par le chauf­fage au bois et le tra­fic rou­tier, plom­baient la cuvette. Les auto­ri­tés pre­naient les choses en main et décré­taient la mise en place du niveau d’a­lerte 2. Soit, mesure phare, l’in­ter­dic­tion de rou­ler pour les véhi­cules les plus pol­luants. Ou l’o­bli­ga­tion pour les entre­prises de stop­per toute acti­vité pol­luante.

 

 

Un gaz au fort pouvoir de réchauffement climatique… non réglementé

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
26031 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.