Nouvelle édi­tion du calen­drier inter­re­li­gieux, tou­jours avec le sou­tien de la Ville de Grenoble

Nouvelle édi­tion du calen­drier inter­re­li­gieux, tou­jours avec le sou­tien de la Ville de Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF — Le Conseil inter­re­li­gieux de la région gre­no­bloise lance la nou­velle édi­tion de son calen­drier inter­re­li­gieux. Un calen­drier à retrou­ver en ligne comme en ver­sion papier, avec pour thème cette année la défense de la pla­nète. L’initiative a le sou­tien depuis le début de la Ville de Grenoble, qui a mis à dis­po­si­tion une gra­phiste et pris en charge l’im­pres­sion des 12 000 exemplaires.

« La Terre n’appartient pas aux hommes, l’homme appar­tient à la Terre. » C’est sur cette maxime amé­rin­dienne que s’ouvre l’é­di­tion 2020 du Calendrier inter­re­li­gieux de la région gre­no­bloise. Après avoir mis la jeu­nesse ou les lieux saints à l’hon­neur les années pré­cé­dentes, place cette année à la défense de la pla­nète. En citant des textes issus de tra­di­tions reli­gieuses, mais aussi de figures poli­tiques comme le secré­taire géné­ral de l’ONU.

Lancement du Calendrier interreligieux 2020 à la Maison du tourisme de Grenoble © Association Coexister - Facebook

Lancement du Calendrier inter­re­li­gieux 2020 à la Maison du tou­risme de Grenoble. © Association Coexister – Facebook

Depuis six ans, le Calendrier inter­re­li­gieux est un moment clé de la vie du Conseil inter­re­li­gieux de la région gre­no­bloise qui le cha­peaute. Collectif infor­mel réuni autour des trois cultes mono­théistes que sont le judaïsme, le chris­tia­nisme et l’is­lam, le Conseil veut « faire vivre l’en­semble des convic­tions dans l’es­pace public, pour par­ti­ci­per à la construc­tion du vivre-ensemble », résume sa coor­di­na­trice Bénédicte du Chaffaud, en lien avec le Diocèse de Grenoble-Vienne.

Un calen­drier sou­tenu dès le début par la Ville de Grenoble

Convictions reli­gieuses et espace public, voilà bien l’es­prit du calen­drier inter­re­li­gieux. Qui pré­cise, pour chaque mois, les fêtes chré­tiennes, juives et musul­manes, le tout au côté des fêtes civiles. Depuis l’Épiphanie du 5 jan­vier à Noël le 25 décembre, en pas­sant par l’Aïd Al-Fitr le 24 mai ou Yom Kippour le 28 sep­tembre, chaque fête reli­gieuse est indi­quée avec une notice expli­ca­tive. Mais il en va de même pour la Fête du tra­vail ou l’Armistice.

Une manière pour le Conseil inter­re­li­gieux de conci­lier vie reli­gieuse et vie de la société. Avec à coeur, insiste Bénédicte du Chaffaud, de « fonc­tion­ner sur le prin­cipe de laï­cité où le poli­tique est tenu à l’é­cart ». Cependant, la Ville de Grenoble est bel et bien une par­te­naire pri­vi­lé­giée de la réa­li­sa­tion du Calendrier. Et ceci depuis le lan­ce­ment de la pre­mière édi­tion en décembre 2013, soit sous la fin de la man­da­ture Destot.

La Ville de Grenoble figure d’ailleurs sur la der­nière page du Calendrier inter­re­li­gieux. Avec même une nou­veauté, puisque son logo figure sur l’é­di­tion 2020, ce qui n’é­tait pas le cas des édi­tions 2018 ou 2019. « Je dois sou­li­gner que nous avons reçu depuis six ans une aide impor­tante de la Ville de Grenoble », confirme Bénédicte du Chaffaud. La muni­ci­pa­lité fut par ailleurs, en son temps, actrice de la consti­tu­tion du Conseil interreligieux.

« La laï­cité ne fait pas dis­pa­raître le spirituel »

Quelle forme prend l’aide de la Ville de Grenoble ? « Ils ont mis à dis­po­si­tion une gra­phiste du ser­vice de com­mu­ni­ca­tion de la Ville pour réa­li­ser la mise en page du calen­drier », explique la coor­di­na­trice du Conseil. La Ville assume éga­le­ment l’im­pres­sion de 12 000 exem­plaires du calen­drier. Pour quel coût ? Sollicitée pour répondre à ces ques­tions par Place Gre’net, la muni­ci­pa­lité n’a pas donné suite à nos demandes d’entretien.

En janvier 2018, la présentation du Calendrier interreligieux avait lieu à l'Hôtel de Ville de Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

En jan­vier 2018, la pré­sen­ta­tion du calen­drier inter­re­li­gieux avait lieu à l’Hôtel de Ville de Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net

En jan­vier 2018, Éric Piolle assu­mait sans com­plexe ce sou­tien de la Ville, alors même que la pré­sen­ta­tion du calen­drier de l’an­née se tenait dans le hall d’hon­neur de l’Hôtel de Ville. « La laï­cité ne fait pas dis­pa­raître le spi­ri­tuel. Si l’on fait dis­pa­raître le sens et le spi­ri­tuel, c’est que l’on n’est plus sou­mis qu’à la consom­ma­tion », décla­rait alors le maire de Grenoble. Tout en insis­tant sur le carac­tère indé­pen­dant du Conseil interreligieux.

« Nous sommes très sou­cieux des pro­blèmes de laï­cité, de cal­mer le jeu et de tra­vailler sur des réponses appro­priées », tient à faire savoir de son côté Bénédicte du Chaffaud. Si la Ville est la seule par­te­naire ins­ti­tu­tion­nelle du calen­drier, la coor­di­na­trice n’ex­clut pas au demeu­rant de se tour­ner à l’oc­ca­sion vers d’autres ins­tances. Ainsi que vers d’autres reli­gions. À com­men­cer par le boud­dhisme dont des repré­sen­tants devraient pro­chai­ne­ment inté­grer le Conseil.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le site de la Bastille particulièrement asséché en cet été 2022. © Auriane Poillet - Ville de Grenoble
Sécheresse : la Ville de Grenoble prend un arrêté pour limi­ter les risques d’in­cen­die sur le site de la Bastille

FLASH INFO - Compte tenu du niveau exceptionnel de sécheresse et des nombreux départs d’incendie qui mobilisent les capacités d’intervention des pompiers, la Ville de Lire plus

Canicule et sécheresse: quelle stratégie végétale pour la Ville de Grenoble face au réchauffement climatique?
Canicule et séche­resse : quelle stra­té­gie végé­tale pour la Ville de Grenoble face au réchauf­fe­ment climatique ?

FOCUS - Alors que les arbres, et plus généralement la végétation, souffrent eux aussi de la chaleur et de la sécheresse, la Ville de Grenoble Lire plus

L'avenir de Grenoble Habitat au coeur des débats métropolitains et grenoblois... sur fond de rancœurs politiques?
L’avenir de Grenoble Habitat au cœur des débats métro­po­li­tains et gre­no­blois… sur fond de ran­cœurs politiques ?

FOCUS - Si la fusion, longtemps envisagée, entre Actis et Grenoble Habitat n'est plus d'actualité, la question du rachat des actions Grenoble Habitat de la Lire plus

La Ville de Grenoble recherche "d'urgence" des animateurs et animatrices périscolaires pour la rentrée 2022
La Ville de Grenoble recherche « d’ur­gence » des ani­ma­teurs et ani­ma­trices péri­sco­laires pour la ren­trée 2022

FLASH INFO – C'est une campagne de recrutement "d'urgence" que la Ville de Grenoble lance sur les réseaux sociaux et via sa communication. Des animateurs Lire plus

Sécheresse : la Ville de Grenoble interdit l'accès au parc Guy-Pape. Sécheresse. DR
Canicule et séche­resse : la Ville de Grenoble prend un arrêté d’in­ter­dic­tion d’ac­cès tem­po­raire à la prai­rie Guy Pape

FLASH INFO - Considérant les conditions exceptionnelles de sécheresse et de chaleur susceptibles d'augmenter les risques d'incendie, la Ville de Grenoble a pris un arrêté Lire plus

L'Isère de nouveau placée en vigilance jaune canicule à compter du mercredi 10 août
Voirie et espaces verts : la Ville de Grenoble fait face à l’a­lerte séche­resse de niveau 4

FLASH INFO - Tout comme l'ensemble des localités du sud du département de l'Isère, la Ville de Grenoble est concernée par l'alerte sécheresse de niveau Lire plus

Flash Info

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

|

11/08

11h00

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Environnement| Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin