Rassemblement des Coquelicots à Grenoble et dans une vingtaine de communes iséroises

sep article



FIL INFO — Dans le cadre de l’appel contre les pesticides de synthèse « Nous voulons des coquelicots », de nouveaux rassemblements sont organisés partout en France le vendredi 7 décembre. À Grenoble, rendez-vous est donné rue Félix-Poulat à 17 h 30, mais une vingtaine de communes iséroises sont également concernées.

 

 

Les “Coquelicots” appellent à un nou­veau ras­sem­ble­ment par­tout en France le ven­dredi 7 décembre. Le mou­ve­ment de rejet des pes­ti­cides de syn­thèse, dont l’ap­pel a été signé par plus de 400 000 inter­nautes, compte une fois encore se faire entendre. Et cla­mer son indi­gna­tion face à la dis­pa­ri­tion ou la raré­fac­tion de nom­breuses espèces de végé­taux et d’a­ni­maux dans les cam­pagnes. Son cri ? « Rendez-nous nos coque­li­cots ! Rendez-nous la beauté du monde ! »

 

Rassemblement des Coquelicots à Grenoble le 5 octobre 2018 © Florent Mathieu - Place Gre'net

Rassemblement des Coquelicots à Grenoble le 5 octobre 2018. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

À Grenoble, ren­dez-vous est donné rue Félix-Poulat à 17 h 30, à l’ap­pel notam­ment de la Frapna Isère, d’Alternatiba ou des Amis de la Terre. Une ving­taine de ras­sem­ble­ments simi­laires se tien­dront en Isère, à Voiron, Bourgoin-Jallieu ou Vienne, ainsi que dans des com­munes plus modestes. Et en Savoie, les Coquelicots se donnent ren­dez-vous à Chambéry. Les points de ras­sem­ble­ment figurent par ailleurs tous sur une carte inter­ac­tive.

 

 

Un rassemblement des Coquelicots avec des Gilets jaunes ?

 

Cette nou­velle action du mou­ve­ment anti-pes­ti­cides s’ins­crit dans un contexte par­ti­cu­lier, alors que se tient en Pologne la Cop24. Une Marche pour le cli­mat est ainsi orga­ni­sée samedi 8 décembre, à Grenoble comme dans plu­sieurs villes de France… et du monde. Marche à laquelle nombre des tenants isé­rois de l’ap­pel « Nous vou­lons des coque­li­cots » annoncent d’ores et déjà par­ti­ci­per.

 

Rassemblement des Coquelicots à Grenoble le 5 octobre 2018. Les gilets jaunes n'étaient pas encore symbole de contestation. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Rassemblement des Coquelicots à Grenoble le 5 octobre 2018. Les gilets jaunes n’é­taient pas encore sym­bole de contes­ta­tion. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Doit-on éga­le­ment comp­ter sur la pré­sence des Gilets jaunes au sein des actions menées par les mili­tants éco­lo­gistes ? Sur leur page Internet, les Coquelicots leur tendent la main. « Les Coquelicots sont une adresse d’humains à d’autres humains, et à ce titre, les Gilets jaunes sont invi­tés comme cha­cun à nous rejoindre », écrivent-ils. Une posi­tion résu­mée en quelques mots : « Coquelicots et Gilets jaunes, tous pes­ti­ci­dés ».

 

FM

 

Aides aux commerçants
commentez lire les commentaires
2277 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.