Occupation festive et déambulation : les opposants à la fermeture du bureau de poste Championnet à Grenoble ne désarment pas

sep article



FIL INFO – Alors que la fermeture du bureau de poste Championnet doit intervenir le 4 juin, le collectif J’aime ma poste à Grenoble et l’Union de quartier CBCH maintiennent leur mobilisation. Une « occupation festive » doit ainsi avoir lieu le samedi 26 mai, suivie d’une déambulation le samedi 2 juin.

 

 

Le quar­tier Championnet ne relâche pas la mobi­li­sa­tion pour lut­ter contre la fer­me­ture de son bureau de poste, annon­cée pour le 4 juin 2018. Après le ras­sem­ble­ment sur place d’une cen­taine de per­sonnes le samedi 21 avril, suivi d’une « assem­blée citoyenne » le lundi 14 mai, le col­lec­tif J’aime ma poste à Grenoble pré­voit à pré­sent une « occu­pa­tion fes­tive » du bureau de poste et une déam­bu­la­tion.

 

Rassemblement devant le bureau de Poste Championnet Grenoble samedi 21 avril 2018 © Florent Mathieu - Place Gre'net

Rassemblement devant le bureau de poste Championnet de Grenoble samedi 21 avril 2018 © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

L’union de quar­tier Championnet-Bonne-Condorcet-Hoche (CBCH), membre du col­lec­tif, donne ainsi ren­dez-vous aux Grenoblois le samedi 26 mai 2018 à par­tir de 8 h 15 du matin pour cette occu­pa­tion fes­tive, « en tout léga­lité », du bureau de poste Championnet.

 

La déam­bu­la­tion doit, pour sa part, se tenir le samedi sui­vant, soit le 2 juin 2018. Elle débu­tera à 8 h 30 au bureau de poste Chavant pour se ter­mi­ner devant celui de Championnet. Un iti­né­raire qui n’a pas été choisi au hasard : faute d’a­voir pu trou­ver un point relais parmi les com­mer­çants du quar­tier, la Poste compte trans­fé­rer les acti­vi­tés du bureau Championnet à celui de Chavant.

 

 

Refus des fermetures de Championnet et de Grand’Place

 

Une banderole déployée au-dessus du bureau de poste Championnet © Collectif J'aime ma poste à Grenoble

Une ban­de­role déployée au-des­sus du bureau de poste Championnet © Collectif J’aime ma poste à Grenoble

Le mot d’ordre du col­lec­tif demeure le même : refus de la fer­me­ture du bureau de poste Championnet… mais aussi des autres. Le bureau Grand’Place doit, en effet, fer­mer ses portes le 29 mai, au grand désar­roi de la Ville de Grenoble mais aussi du maire de la com­mune voi­sine d’Échirolles.

 

Renzo Sulli dénonce ainsi, dans un com­mu­ni­qué, « la dis­pa­ri­tion des ser­vices de proxi­mité dans les grands quar­tiers popu­laires » et « une mesure bru­tale impo­sée en cati­mini sans aucune concer­ta­tion ». Le conseil muni­ci­pal de Grenoble a quant à lui adopté, lors de sa séance du 14 mai, un vœu rap­pe­lant son oppo­si­tion aux pro­jets de fer­me­ture de la direc­tion de la Poste.

 

Un vœu porté par le groupe majo­ri­taire RCGE et les groupes d’op­po­si­tion Rassemblement de gauche et de pro­grès et Ensemble à gauche… et décrit comme un « effet d’es­trade » par l’op­po­sant Les Républicains Matthieu Chamussy.

 

FM

 

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1648 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. A noter : le vœu a été ini­tié par Ensemble à Gauche, les « empê­cheurs de tour­ner en rond », oppo­si­tion de gauche à la majo­rité muni­ci­pale gre­no­bloise…

    sep article