Les étudiants de la résidence Condillac bénéficient d’une prise en charge

sep article

Suite à l’incendie survenu dans la résidence étudiante Condillac le 17 février, le Centre régional des œuvres Universitaires et scolaires (Crous) de Grenoble et l’Université Grenoble-Alpes (UGA) ont pris un certain nombre de mesures de soutien en faveur des 107 étudiants concernés.

 

 

Prise en charge médi­cale et psy­cho­lo­gique immé­diate, relo­ge­ment d’une cin­quan­taine d’é­tu­diants, pre­mière col­lecte de vête­ments et de chaus­sures… Jean-Pierre Ferré, direc­teur du Crous, et Joris Benelle, direc­teur géné­ral de l’UGA, viennent de com­mu­ni­quer les mesures prises immé­dia­te­ment après le sinistre.

 

 

 

Relogement des étudiants, aides sociale et médicale

 

 

En ce qui concerne l’ac­com­pa­gne­ment « d’a­près-crise », le Crous annonce la mise en place d’un accueil au secré­ta­riat de la rési­dence Condillac pour relo­ger les étu­diants, mais éga­le­ment les « accom­pa­gner socia­le­ment » et « recen­ser leurs besoins maté­riels ». Une attes­ta­tion sera par ailleurs déli­vrée aux étu­diants sinis­trés pour leur per­mettre de cir­cu­ler sur le réseau Tag.

 

La résidence Condillac déserte, aux murs noircis par le sinistre. © Florent Mathieu - Place Gre'net

La rési­dence Condillac déserte, aux murs noir­cis par le sinistre. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Un accueil spé­ci­fique est en outre orga­nisé au centre dépar­te­men­tal de santé d’Albert 1er de Belgique. De plus, l’Agence régio­nale de santé pren­dra en charge, spé­ci­fie encore le Crous, les « six étu­diants qui fai­saient avant l’in­cen­die l’ob­jet d’un suivi médi­cal par­ti­cu­lier néces­si­tant un trai­te­ment urgent. »

 

 

 

Des démarches administratives facilitées

 

 

De son côté, l’UGA veut faci­li­ter les démarches admi­nis­tra­tives des étu­diants. Elle met­tra ainsi à dis­po­si­tion les copies de diplômes, et toutes les pièces dis­po­nibles dans les dos­siers d’ar­chive (copie de carte d’i­den­tité, numéro de sécu­rité sociale) per­met­tant de faci­li­ter les démarches. Les cartes d’é­tu­diant seront ré-édi­tées si besoin.

 

L’UGA pré­cise encore « per­mettre des pho­to­co­pies gra­tuites pour les étu­diants concer­nés afin de récu­pé­rer les cours per­dus » et annonce s’or­ga­ni­ser « avec les com­po­santes de for­ma­tion des étu­diants pour amé­na­ger la reprise des ensei­gne­ments et les exa­mens pré­vus ».

 

Sur les 107 étu­diants occu­pant la rési­dence sinis­trée, 95 dépendent de l’UGA. L’incendie n’a heu­reu­se­ment causé aucune vic­time, mais 32 per­sonnes ont été légè­re­ment bles­sées, dont 6 hos­pi­ta­li­sées sur une courte période. L’enquête a conduit à déter­mi­ner que l’o­ri­gine des flammes était acci­den­telle.

 

 

FM

 

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
4806 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.