La “nouvelle” Maison de la montagne ouvre ses portes à Grenoble

sep article

EN BREF – La nouvelle Maison de la montagne ouvre ses portes ce samedi 18 mars, à l’intérieur de l’office de tourisme de Grenoble. Un déménagement qui offre davantage de visibilité à ce service public, afin d’attirer un large public et de dynamiser le tourisme montagnard. 

 

 

 

Avec ses 4 000 ouvrages à dis­po­si­tion, com­pre­nant guides et cartes à des­ti­na­tion des amou­reux de la nature, la Maison de la mon­tagne est un lieu d’in­for­ma­tion incon­tour­nable à Grenoble, pour le tou­risme et le sport de mon­tagne.

 

Office de Tourisme de Grenoble. © Elodie Rummelhard - placegrenet.fr

L’office de tou­risme de Grenoble. © Elodie Rummelhard – placegrenet.fr

Désormais située à l’intérieur de l’office de tou­risme, la nou­velle Maison de la mon­tagne sera inau­gu­rée, ce samedi 18 mars. Plus spa­cieux, plus accueillant, le nou­veau local com­porte une large vitrine ouverte sur la rue. « L’objectif est d’offrir davan­tage de visi­bi­lité à ce ser­vice public et de maxi­mi­ser les échanges avec l’office de tou­risme », assure Pierre Mériaux, conseiller muni­ci­pal délé­gué à la mon­tagne.

 

 

 

Grenoble, plateforme du tourisme montagnard 

 

 

« Il faut mul­ti­plier les ini­tia­tives pour faire mon­ter en puis­sance l’i­den­tité mon­ta­gnarde de la ville de Grenoble », pour­suit l’élu. La Maison de la mon­tagne se donne ainsi pour ambi­tion d’en­cou­ra­ger les tou­ristes, mais aussi les Grenoblois, à décou­vrir les acti­vi­tés mon­ta­gnardes. Et ainsi de faire de l’ag­glo­mé­ra­tion, au car­re­four de trois impor­tants mas­sifs – Belledonne, Vercors et Chartreuse –, une pla­te­forme incon­tour­nable du sport de mon­tagne.

 

Nouveaux locaux de la maison de la montagne © Anaïs Mariotti

Pierre Mériaux et l’é­quipe de la Maison de la mon­tagne dans leurs nou­veaux locaux. © Anaïs Mariotti – placegrenet.fr

 

Les ser­vices pro­po­sés ? Un bureau des guides et des accom­pa­gna­teurs per­met d’or­ga­ni­ser des sor­ties en groupe, accom­pa­gnées de pro­fes­sion­nels. Mais aussi, pour les familles, d’ob­te­nir des conseils, afin de trou­ver des sen­tiers de ran­don­née adap­tés au niveau de cha­cun. De la même façon, les confé­rences et ren­contres orga­ni­sées au sein de cette struc­ture visent à rendre la mon­tagne plus acces­sible et non sim­ple­ment réser­vée aux pro­fes­sion­nels. Une condi­tion sine qua non pour élar­gir davan­tage son public.

 

 

 

La Maison de la montagne, un service public inédit en France

 

 

« Grenoble est la seule ville qui pos­sède un ser­vice public dédié à la mon­tagne », pré­cise Pierre Mériaux. Un ser­vice qui attire près de 4 % de visi­teurs étran­gers tous les ans parmi les 18 000 visi­teurs annuels qui viennent pro­fi­ter de ce ser­vice gra­tuit. La muni­ci­pa­lité espère encore en atti­rer davan­tage grâce à ces nou­veaux locaux.

 

La Maison de la mon­tagne mul­ti­plie enfin les coopé­ra­tions avec les centres de loi­sirs et les écoles, notam­ment avec la Maison de l’en­fance. Elle offre ainsi des for­ma­tions « mon­tagne » aux ani­ma­teurs péri­sco­laires. Sortie spé­léo­lo­gie à Autrans ou ran­don­nées avec des enfants de tous âges sont par exemple au pro­gramme pour leur faire décou­vrir la richesse du patri­moine natu­rel gre­no­blois.

 

 

AMa 

 

 

commentez lire les commentaires
6097 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.