Expo sur les plantes alpines au Muséum

sep article
Le Muséum de Grenoble propose jusqu'au 26 août 2018 "Sur les îles du ciel", une exposition résultant de recherches sur les secrets des plantes des Alpes.Vallée de la Tinée, Saint-Sauveur bois. © André Weill

EXPOSITION « SUR LES ÎLES DU CIEL » AU MUSÉUM DE GRENOBLE

 

 

Le secret de l’évolution se trouve-t-il au sommet des montagnes ? Peut-être… C’est ce que semble en tout cas montrer l’exposition « Sur les îles du ciel. Et si Darwin avait été alpiniste ? », présentée jusqu’au 26 août 2018 au Muséum de Grenoble. Cette dernière, basée sur d’intenses recherches menées sur la flore montagnarde, dévoile plus exactement les secrets sur l’évolution qu’ont révélés les plantes des Alpes françaises.

 

Des scientifiques du Parc national des Écrins et du Laboratoire d’écologie alpine de l’UGA-CNRS se sont en effet aventurés à gravir les montagnes afin d’analyser les plantes y ayant trouvé domicile. De quoi leur permettre d’amender et de compléter la théorie de Darwin intitulée « L’Origine des espèces », à travers laquelle, en 1859, ce dernier a démontré le processus de sélection naturelle.

 

 

Dans la trace des chercheurs, à la recherche de cette flore discrète

 

Les îles du ciel, documentaire de 52 minutes réalisé par Olivier Alexandre, montre quant à lui en image les secrets de la flore des Alpes françaises. Cette dernière ayant envahi des recoins difficilement accessibles et résisté à de nombreux phénomènes écologiques, elle contient de multiples informations sur l’évolution. « Des chercheurs ont entrepris d’étudier l’évolution des espèces sur des sommets isolés de hautes montagnes, explique la bande annonce du documentaire. Ce qu’ils y découvrent n’est pas qu’une végétation miraculeusement adaptée, ce sont des fleurs dont l’histoire raconte d’inattendues migrations passées… ».

 

Ce documentaire, qui prend pour point de départ des recherches du XIXe siècle, rappelle les perpétuelles modifications apportées à la science au fil des découvertes. Le spectateur suit le parcours des chercheurs, gravissant notamment le Mont Blanc, à la recherche de cette flore discrète. Et découvre les différents phénomènes ayant bouleversé le métabolisme de ces « plantes de l’extrême » à la capacité d’adaptation impressionnante.

 

À noter, le documentaire Les îles du ciel sera notamment projeté au Muséum aux dates suivantes :

  • Mercredi 3 janvier 2018 à 14 h 30
  • Jeudi 4 janvier 2018 à 14 h 30

(Auditorium du Muséum – Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles)

 

Pour plus d’informations (horaires de projections, tarifs…) rendez-vous sur le site de la ville de Grenoble ou sur celui d’EchoSciences Grenoble.

 

LD

 

commentez lire les commentaires
1446 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.