Le Maudit Festival de cinéma

sep article
Le Maudit festival reprend le flambeau du Festival des maudits films, du 16 au 26 janvier 2020 salle Juliet-Berto et sur l'agglomération grenobloise.

La culture nous rassemble : 2020 année de la culture en Isère

LE MAUDIT FESTIVAL

 

 

Adieu le Festival des maudits films… et bonjour le Maudit festival ! En juillet 2019, l’association des Maudits films annonçait mettre la clé sous la porte. Mais les amoureux grenoblois de cinéma décalé, B, Z, bis et compagnie n’auront pas été orphelins longtemps : l’association Terreur nocturne prend le relais et propose un nouveau rendez-vous pour cinéphiles curieux, salle Juliet-Berto à Grenoble (mais pas que) du 16 au 26 janvier 2020.

 

Mais au fait, c’est quoi un maudit film ? Les organisateurs du festival prennent le risque de poser eux-mêmes la question. « Ce qui définit avant tout un Maudit Film, c’est le fait qu’il n’ait jamais (…) bénéficié d’une exposition et d’une reconnaissance à la hauteur de ses qualités », écrivent-ils au final. Des films « trop différents, trop fulgurants ou tout simplement trop étranges », ajoutent-ils. De quoi justifier une programmation qui s’autorise toutes les audaces.

 

 

Friedkin, Herzog… et Bruce Campbell

 

Au programme du Maudit festival ? Des réalisateurs vénérés, tels William Friedkin et son Cruising (samedi 18 janvier au cinéma Le Cap de Voreppe) ou Werner Herzog avec Aguirre, La Colère de Dieu (21 janvier, salle Juliet-Berto). Du cinéma finlandais (Le Renne blanc, 22 janvier) ou australien (Long Week-End, 24 janvier). Ou encore l’un des plus beaux rôles de l’acteur culte Bruce Campbell, dans le magique Bubba Ho-Tep (24 janvier).

 

Mais aussi des invités, depuis le Youtubeur et journaliste Quentin Boëton à la promotrice du cinéma indien en France Ornella Martin. En passant par l’auteur Christophe Siébert pour une séance de lecture jeudi 16 janvier à la librairie grenobloise Les Modernes. Sans oublier une exposition « réservées à un public plutôt adulte et [extr]averti », Pornographisme, du 17 au 31 janvier à la Galerie Le Mur, cours Berriat à Grenoble.

 

 

Soirée d’ouverture vendredi 17 janvier à 20 h 30 à La Bobine.

Renseignements et contacts sur la page Facebook du Maudit festival.

Programme complet en téléchargement à cette adresse.

 

commentez lire les commentaires
675 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.