Conférence de Jacques Séguéla

sep article
Le célèbre publicitaire Jacques Séguéla donne une conférence autour de son dernier ouvrage sur le campus de Grenoble le mardi 25 mars.
Vercors Music Festival du 4 au 7 juillet 2019 à Autrans

CONFÉRENCE DE JACQUES SÉGUÉLA SUR LE CAMPUS DE SAINT-MARTIN-D’HÈRES

 

Le célèbre publicitaire Jacques Séguéla donnera une conférence sur le campus de Saint-Martin-d’Hères le lundi 25 mars à 17 h 30 dans l’Amphi Louis-Weil. À cette occasion, il présentera et dédicacera son dernier ouvrage, Le Diable s’habille en Gafa (éditions Coup de gueule). Un appel à lutter contre la toute puissance des géants d’Internet que sont Google, Apple, Facebook et Amazon.

 

Jacques Séguéla compte bien « encourager [le public] à entrer en résistance et développer son esprit critique face aux Gafa pour éviter de devenir, dans un avenir proche, des humains 4.0 », écrit l’Université Grenoble-Alpes. L’UGA est en effet à l’origine de l’événement, en collaboration avec l’agence de communication grenobloise JourJ. La rencontre sera quant à elle animée par Fabienne Martin-Juchat, professeure des sciences de l’information et de la communication.

 

 

L’homme aux 1 500 campagnes publicitaires

 

Cofondateur de l’agence de communication RSCG en 1970 (absorbée par le groupe Havas en 1996), Jacques Séguéla compte à son actif plus de 1 500 campagnes publicitaires et de nombreuses campagnes électorales. Il est ainsi été le créateur du fameux slogan « Génération Mitterrand », lors de la campagne de réélection du président socialiste en 1988. Il s’est par la suite rapproché de Nicolas Sarkozy, allant jusqu’à défendre le côté “bling-bling » tant décrié du président, en déclarant en 2009 : « Si à cinquante ans on n’a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie ! »

 

Si Jacques Séguéla dénonce aujourd’hui la main-mise sur l’opinion des Gafa, il demeure un farouche défenseur de la publicité. Interrogé par Place Gre’net en 2014, le « Fils de pub » (pour reprendre le titre d’un de ses ouvrages) critiquait ainsi vertement la décision de la municipalité grenobloise de bannir l’affichage publicitaire dans l’espace urbain. Et dénonçait sans ambages une « attitude totalement idéologique, totalement politique et totalement sous l’influence verte de la municipalité ».

 

Entrée libre sur réservation obligatoire.

 

commentez lire les commentaires
526 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.