Film ethnographique

sep article
Les 22es rencontres autour du film ethnographique proposent une trentaine de projections dans l'agglomération grenobloise jusqu'au 18 novembre 2018.

 

RENCONTRES AUTOUR DU FILM ETHNOGRAPHIQUE 

 

Les rencontres autour du film ethnographique, organisées par Ethnologie et Cinéma, se tiennent jusqu’au dimanche 18 novembre. Au total, près d’une trentaine de réalisations sont diffusées dans divers lieux de l’agglomération grenobloise.

 

Après une précédente édition sur le thème du corps en passage, le festival est placé cette année sous le thème des « espèces urbaines ». Au programme ? Documentaires, fictions, films d’animation et courts métrages de toutes nationalités confondues. Les spectateurs pourront aussi assister à des « masterclass » et tables rondes, avant et après les séances, ainsi qu’à des conférences sur l’urbanisme.

 

 

Explorer les « espaces urbains » à travers le 7e art

 

« Comment habitons-nous dans les espaces urbains et leurs changements ? » Telle est la réflexion qui a guidé la programmation de ces 22es rencontres autour du film ethnographique. Le cinéma Juliet Berto diffusera ainsi le film L’héroïque lande. La frontière brûle, à 19 heures le 15 novembre. Celui-ci retrace le démantèlement de la Jungle de Calais en hiver 2016. Mais « la Jungle est un territoire mutant, une ville monde, […] même détruite, elle renaît toujours de ses cendres ». Les réalisateurs Nicolas Klotz et Élisabeth Perceval rencontreront les spectateurs avant la séance, à 18 heures.

 

Ce festival accorde aussi une place importante au cinéma d’animation. Trois courts métrages – deux français et un tchèque – pour jeune public seront diffusés à la cinémathèque de Grenoble de 16 h 30 à 18 h 30, le 16 novembre. En soirée, le film portugais John From de Joao Nicolau sera projeté à 20 heures au cinéma Juliet Berto. Il raconte l’histoire de deux adolescentes de 15 ans vivant dans des « familles sans histoire » dont une rencontre vient bouleverser le quotidien. « Le quartier tranquille en devient magique et merveilleux, comme une île de Mélanésie au cœur du Pacifique. »

 

Le samedi 17 novembre, le documentaire français La République Marseille (2009) de Denis Gheerbrant est programmé à 15 heures à la bibliothèque Kateb Yacine. Il sera suivi d’un film franco-indonésien Carte blanche à MTK à 20 heures, au Train fantôme.

 

 

Un « Ciné – brunch », le dimanche 18 novembre

 

Un Ciné-brunch urbano-nomade est aussi prévu au 102, de 11 à 16 heures, le dimanche 18 novembre. À cette occasion, le public pourra participer à la projection de deux films italiens : L’imperatore di Roma (1987) et Attraversare Roma (2013). Le premier est considéré comme un « chef d’œuvre du cinéma d’essai ». À la frontière entre la fiction et le documentaire, il raconte « les errances urbaines d’un jeune toxicomane ». Le second est un court métrage de vingt minutes réalisé à partir de déambulations, de filatures et de marches sonores, enregistrées dans la ville de Rome en 2010, 2011 et 2012.

 

À noter, les rencontres autour du film ethnographique organisent aussi des événements post-festival en décembre.

 

Pour davantage d’informations, consultez l’intégralité de la programmation des 22es rencontres autour du film ethnographique.

 

commentez lire les commentaires
156 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.