Fête du Travailleur alpin

sep article
Les Découvertes du Travailleur alpin proposent de découvrir quatre groupes, avant la sélection de deux d'entre eux pour participer au festival.

FÊTE DU TRAVAILLEUR ALPIN 2019 À FONTAINE

 

 

Engagée et militante, la Fête du Travailleur alpin se déroule comme tous les ans le dernier week-end de juin au parc de La Poya, à Fontaine. L’événement, qui fêtera ses 90 ans cette année, réunira ainsi des milliers de personnes du 28 au 30 juin.

 

Parmi les vedettes passées par la scène du festival, Joe Dassin, Jacques Brel, Jean Ferrat, Nana Mouskouri… Et cette année, le rappeur Kery James en tête d’affiche. Un événement rendu possible par la participation de nombreux bénévoles.

 

 

À chaque jour son ambiance

 

Au programme du vendredi, l’Amérique latine, avec notamment des réflexions critiques sur le gouvernement brésilien de Jair Bolsonaro. À cette occasion, se produisent Flavia Coelho, El Gato Negro, et bien d’autres !

 

Samedi soir, ambiance rap grâce aux prestations de Médine et Kery James. Des têtes d’affiches qui font la promotion d’un texte conscient, en particulier par l’expression des valeurs d’amour et de respect de l’Islam, selon les organisateurs.

 

La journée de dimanche, gratuite, vibrera quant à elle au son de tout un éventail sonore : One eyed (rock), Mort Subite (fanfare), On s’serre les coudes (chanson française), ou bien encore Meli-Mome (trio accoustique).

 

En tant qu’évènement régional, la Fête du Travailleur Alpin s’emploie aussi à faire découvrir la scène locale. Cette année le jury du Travailleur Alpin dévoile sa sélection de nouveaux groupes grenoblois : Lazareff, Okome…

 

 

De la musique… et des débats

 

L’événement a également une vocation d’échanges populaires. Pour cela, plusieurs débats accompagnent les journées : « Amérique latine : des forces progressistes face au retour de l’impérialisme », « Dépasser le capitalisme pour sauver la planète et l’humanité ? », « 1789-2019, l’urgence d’une abolition des privilèges », « Services publiques : vestiges du passé ou enjeu d’avenir ? » (avec l’intervention de Fabien Roussel, secrétaire général du PCF), « La femme est l’avenir du sport ».

 

Les participants à la fête pourront par ailleurs profiter de nombreuses autres animations, spectacles et stands, toujours dans une ambiance conviviale et populaire. Mais aussi écologique. Car la Fête du Travailleur Alpin s’engage en la matière en proposant notamment des stands de sensibilisation aux enjeux environnementaux, ainsi que des infrastructures écologiques.

 

Pass 2 jours – Kery James / Flavia Coelho / Médine : 28 euros

Pass 1 jour Vendredi – Flavia Coelho / El Gato Negro : 20 euros

Pass 1 jour Samedi – Kery James / Médine / Vin’s : 23 euros
Gratuit pour les moins de 14 ans.

 

commentez lire les commentaires
2410 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.