Festival NSK insolite et insolent

sep article
Le festival « insolite et insolent » NSK Rendez-vous organisé par le Ciné club de Grenoble se déroulera dans la capitale des Alpes du 11 au 14 octobre 2018.

NSK RENDEZ-VOUS GRENOBLE, FESTIVAL INSOLITE ET INSOLENT

 

Comment monter un concert de rock à Pyongyang sans finir dans les geôles nord-coréennes ? Comment détourner les plus grands tubes de la pop culture en vous baladant en costume
militaire kitsch ? Comment créer une micro-nation subversive qui délivre des passeports sans territoire physique ?

 

Peut-être trouverez-vous réponse à toutes ces questions lors du festival NSK Rendez-vous Grenoble, organisé du 11 au 14 octobre par le Ciné club de Grenoble, en partenariat avec l’Association pour l’agencement des activités (AAA) et la galerie Unpass. Un festival « insolite et insolent » en forme d’hommage au mouvement artistique NSK (Neue slowenische Kunst, Nouvel art slovène), un collectif d’art politique qui a vu le jour en Slovénie-Yougoslavie au début des années 80.

 

 

Des artistes internationaux peu ou pas visibles en France

 

Nourri au biberon des influences du mouvement Dada, des avant-gardes artistiques historiques et du mouvement punk naissant, le NSK interroge les liens entre art, politique et propagande par le détournement et la subversion artistique. « Il reste une incroyable source d’inspiration et de réflexion dans et sur la société contemporaine. Moteur de créativité et de provocation, il porte un regard lucide sur l’Europe d’aujourd’hui », vante l’organisation du festival.

 

Ce n’est d’ailleurs pas une première dans la capitale des Alpes puisque le NSK Rendez-vous Grenoble y avait déjà pris ses quartiers en 2016. C’est donc fort d’un premier succès qu’il revient cette année pour proposer des moments de partage uniques à la rencontre d’artistes internationaux peu ou pas visibles en France, « passionnants et incisifs dans leur démarche et leur travail », s’enthousiasment les organisateurs.

 

 

L’organisation « ubuesque » d’un concert à Pyongyang

 

Au programme de ce festival qui sort des sentiers battus ? Une conférence sur le collectif Irwin fondé par cinq plasticiens de Ljubljana, Irwin : 35 years, donnée par Andrej Savski, l’un des membres fondateurs du mouvement NSK à l’École d’art et de design de Grenoble (Esad). Et, bien sûr, des expositions dont celle du designer graphique Valnoir. Ce dernier présentera à cette occasion sa première exposition à Grenoble, Liberation Days, un témoignage graphique et photographique de son expérience nord-coréenne, à la galerie Unpass. À noter également sur vos tablettes, l’exposition Irwin presents book on NSK State in Time présentée, quant à elle, sur les murs de la galerie Showcase

 

Le festival « insolite et insolent » NSK Rendez-vous organisé par le Ciné club de Grenoble se déroulera dans la capitale des Alpes du 11 au 14 octobre 2018.En point d’orgue, le Ciné-club de Grenoble projettera au cinéma Juliet Berto Liberation day, un documentaire du réalisateur Ugis Olte sur l’organisation « ubuesque » du concert du groupe Laibach, à Pyongyang, la capitale de la Corée du nord, à l’occasion des 70 ans de la libération de la péninsule coréenne.

 

Enfin, pour terminer en beauté, un brunch réservé aux détenteurs du pass NSK Rendez-Vous Grenoble, disponible en série limitée via la billetterie de son site web, est organisé ce dimanche 14 octobre. L’occasion de temps d’échanges privilégiés avec les invités et aussi de présenter en avant-première le premier montage du documentaire Sarajevo : State in Time, réalisé par le reporter et réalisateur Benjamin Jung et Théo Meurisse. Ce film retrace la rencontre avec les témoins du NSK Država Sarajevo (NSK State Sarajevo) durant la guerre civile et le siège de la capitale bosniaque en 1995.

 

 

Pour toute information complémentaire comme le programme, les différents lieux de l’événement et autres renseignements pratiques, consulter le site de l’événement

 

commentez lire les commentaires
558 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Ohh les petits poseurs! Si, si, les petits poseurs!
    Isolent le NSK? Bon…

    Allez tous en chapeau de tchetnik!
    Ce qui est drôle c’est l’éternel retour… Dans les 80 – 90, on se faisait traiter de facho si on avait le malheur d’apprécier ce mouvement qui ailleurs n’était pas que Slovène.
    Allez, on vous met le plus connu, parce que sinon on va encore se faire traiter de fachos.
    https://www.youtube.com/watch?v=LB9lObWclFQ

    sep article