Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Festival Merci, bonsoir !

sep article
La 3e édition de « Merci, Bonsoir ! », le festival professionnel de spectacle vivant et de musique de Grenoble, se déroule du 12 au 17 septembre 2017.

HUIT JOURS DE MUSIQUE ET DE SPECTACLE VIVANT

 

Jamais deux sans trois. Pour sa troisième édition qui se déroule du 12 au 17 septembre, le festival Merci, Bonsoir ! organisé par l’association Mix’Arts promet aux amateurs de spectacle vivant huit jours de concerts et d’animations ponctuées d’ateliers et d’apéro-concerts. Le tout à travers une programmation riche et diversifiée mixant des compagnies d’arts de rue professionnelles tout autant que des groupes de musique.

 

Contrairement aux éditions précédentesle festival avait établi ses quartiers à La Bifurk, l’organisation propose cette année un festival itinérant, investissant chaque soir un lieu différent. Notamment le théâtre de verdure du parc Bachelard – le parc des Arts –, La Bobine au parc Paul Mistral, le campus universitaire de Saint-Martin-d’Hères et, bien sûr, La Bifurk.

 

 

« Un pari risqué mais réfléchi »

 

 

Proposer des spectacles gratuits ou à prix libre dans différents lieux publics en l’absence de subventions est un pari risqué. Un vrai challenge pour l’association organisatrice. « Risqué oui, mais réfléchi. En effet, l’itinérance du festival nous permettra de toucher de nouveaux publics et d’investir de nouveaux lieux », estime-t-elle. Et de rappeler son objectif consistant à « faire en sorte que le Festival Merci, Bonsoir ! deviennent l’événement de référence de l’art de rue professionnel à Grenoble et dans l’agglomération ».

 

L’occasion également pour Mix’Arts de nouer de nouveaux partenariats avec des acteurs culturels grenoblois bien connus, tels que La Bobine ou Le prunier sauvage. Concernant ce dernier, la soirée d’ouverture du mardi 12 septembre au parc Bachelard lancera un partenariat établi sur le long terme concernant un projet collectif lié aux arts de la rue.

 

« De plus, ce territoire étant prioritaire dans la politique de la ville, il nous semblait plus que pertinent d’y proposer une offre culturelle. D’autant plus que nous la rendrons accessible car plus de la moitié des spectacles seront gratuits », précise l’association, soulignant ainsi le volet social de la démarche.

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
426 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.