Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Films nature et environnement

sep article
Depuis 1976, la Frapna Isère organise le Festival du film nature et environnement. "Un rendez-vous militant et culturel" qui se déroule jusqu'au 12 décembre

FESTIVAL ÉCOLOGIQUE ET CINÉMATOGRAPHIQUE DE LA FÉDÉRATION RHÔNE-ALPES DE PROTECTION DE LA NATURE

 

 

Depuis 1976, la Frapna Isère organise un « rendez-vous militant et culturel unique en Isère » : le Festival du film nature et environnement, qui se tient du 28 novembre au 12 décembre à Grenoble. Un événement qui vise à conduire les citoyens à prendre conscience des enjeux écologiques, indiquent les organisateurs. Mais aussi à valoriser les courts et longs-métrages dédiés à l’environnement et à encourager le travail des réalisateurs.

 

Si le 7e art constitue ainsi un outil pédagogique – dans le milieu scolaire notamment – pour sensibiliser la génération de demain à l’écologie, il propose également un moment de partage et de convivialité pour rapprocher les acteurs territoriaux et nationaux autour de ces problématiques.

 

 

Une quinzaine de films « contemplatifs ou engagés »

 

Une quinzaine de films-documentaires témoigneront de cette « extraordinaire richesse que recèle une nature toujours surprenante, belle et aussi fragile que précieuse », annonce la Frapna. Une soirée sera consacrée à la pollution des mers, le 1er décembre au cinéma Le Club.

 

À 18 heures, le documentaire Océans, le mystère plastique de Vincent Peraziot se penchera sur un constat : sur l’ensemble des déchets plastiques déversés dans les mers, les scientifiques en retrouvent seulement 1 %. Où disparaît alors le reste du plastique ? Le réalisateur attire l’attention sur la plastisphère, une pollution invisible qui menace dangereusement les eaux du globe. Cette projection sera suivie à 20 heures du film Mafia des océans, qui s’intéresse pour sa part à la pêche illégale, « un scandale écologique aux conséquences ravageuses »

 

Les séances du 2 décembre auront pour thème la nature et la forêt. À 15 h 30, le film Araucaria araucana de Rémi Rappe sera consacré à cet arbre millénaire, central dans l’histoire du peuple Pehuenches au Chili. Pendant des siècles, cette communauté indigène a connu une « harmonie parfaite entre l’homme et la nature », retracée dans un film au « décor d’une beauté insoupçonnable », annonce la programmation.

 

Ce sera ensuite au tour du film Transcendo, Landscape experience. Sur des rythmes de musiques électroniques, il montrera la beauté des prairies d’alpage aux sommets des montagnes. Enfin, une projection spéciale du film L’intelligence des arbres – qui s’intéresse aux moyens de communication de ces végétaux – est prévue à 17 heures au cinéma Le Club.

 

 

Pour en savoir plus : Consultez le programmation complète du festival

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
189 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.