Festival hip-hop Demain c’est bien

sep article
Pour les amateurs de rap et de hip-hop, la deuxième édition du festival "Demain c'est bien" s'installe dans l'agglomération grenobloise du 7 au 11 novembre.



DEUXIÈME ÉDITION DU FESTIVAL DÉDIÉ AUX CULTURES HIP-HOP

 

 

Né en réfé­rence au célèbre titre « Demain c’est loin » du groupe mar­seillais Iam, le fes­ti­val Demain c’est bien s’ins­talle à Grenoble du 7 au 11 novembre. Porté par les asso­cia­tions Mix’Arts et Base Art”, cet évé­ne­ment s’an­nonce incon­tour­nable pour les amou­reux de la culture rap et hip-hop.

 

Contrairement à la pre­mière édi­tion de 2016, il se tien­dra désor­mais sur cinq jours et dans dif­fé­rents lieux de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. À savoir : La Bobine, la MJC Parmentier, l’Iyade, l’Heure bleue, Eve, l’Ampérage et dans le quar­tier de la Villeneuve.

 

 

Concerts de rap et de hip-hop

 

 

Le mer­credi 8 novembre, les gre­no­blois WazacreW et Jeff Le Nerf, le bruxel­lois Scylla et la jeune rap­peuse Starline seront réunis pour un concert à L’Ilyade. Les artistes Swift Guad, Mani Deïz, Casey et 107 La Carie (DCB) se pro­dui­ront à Eve, le 9 novembre.

 

En tête d’af­fiche, le Klub des Loosers pré­sen­tera sur scène son nou­vel album Le chat et autres his­toires. De même, le groupe hip-hop Chill Bump réserve des sur­prises avec la sor­tie de leur der­nier album Going now­here. Ils par­ta­ge­ront la scène à l’oc­ca­sion d’un concert, le 10 novembre à l’Heure bleue. Pour cette soi­rée, le rap­peur lyon­nais Kacem Wapalek vien­dra aussi chan­ter ses proses enflam­mées, alliant alli­té­ra­tions et jeux de mots. Enfin, avec son “flow” maî­trisé et ses vers enga­gés, la rap­peuse KT Gorique sera éga­le­ment de la par­tie ce soir-là.

 

Pour la soi­rée de clô­ture, le samedi 11 novembre, Dj Fly, DJ Netik, Dj Veekash & Monkey Theorem se relaie­ront pour mettre de l’am­biance à l’Ampérage jus­qu’à 5 heures du matin.

 

 

La culture hip-hop “macho” ?

 

 

Le fes­ti­val Demain c’est bien vise à mieux faire connaître les cultures rap et hip-hop. Cette année, il pro­pose aussi de réflé­chir à la place des femmes dans cet uni­vers musi­cal, sou­vent consi­déré comme “macho”. L’occasion, peut-être, de remettre en cause les idées reçues à tra­vers des confé­rences et tables rondes.

 

Animée par Éloïse Bouton, une jour­na­liste fémi­niste spé­cia­li­sée dans la culture rap, la confé­rence « La place de la femme dans le hip-hop » se tien­dra le mardi 7 novembre à la Bobine. En pré­sence du socio­logue Hugues Bazin cette fois, la confé­rence « l’importance du rap dans l’intégration des jeunes en milieu popu­laire » aura lieu le 8 novembre à la MJC Parmentier. Enfin, un débat sur « le hip-hop face aux inéga­li­tés et aux dis­cri­mi­na­tions » (classe, “race”, sexe, géo­gra­phie) se tien­dra le 9 novembre à l’IUT 2 Carrières sociales, puis le 11 novembre à la Villeneuve.

 

 

Informations pratiques

 

Programme com­plet du fes­ti­val

 

Conférences gra­tuites

 

Tarifs concerts :

8 novembre : entre 12 et 17 euros
9 novembre : entre 9 et 15 euros
10 novembre : entre 15 et 20 euros
11 novembre : entre 10 et 15 euros

Pass com­plet (nombre limité) : 40 euros à 50 euros
Tarifs réduits : étu­diants, chô­meurs, RSA, ser­vices civiques, per­sonnes han­di­ca­pées (sur pré­sen­ta­tion d’un jus­ti­fi­ca­tif).

 

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
6254 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.