Exposition au Magasin des Horizons

sep article
Le Magasin des Horizons présente sa nouvelle exposition autour d'une vingtaine d'artistes, I Remember Earth, du 5 septembre au 15 décembre 2019.

Notre indépendance c

I REMEMBER EARTH – MAGASIN DES HORIZONS

 

 

« Une grande et belle ode à la Terre enchan­tée, nour­ri­cière, habi­tée, ché­rie, remé­mo­rée ». C’est ainsi que le Magasin des Horizons de Grenoble pré­sente sa pro­chaine expo­si­tion, I Remember Earth, du 5 sep­tembre au 15 décembre 2019. Un regrou­pe­ment d’œuvres d’une ving­taine d’ar­tistes contem­po­rains ou non, mêlant pièces, ins­tal­la­tions ou encore pho­to­gra­phies autour d’un « rap­port à la Terre comme entité et à la terre comme matière ».

 

Objectif du Magasin ? Créer une « explo­ra­tion cri­tique au croi­se­ment du poé­tique et du poli­tique, à la fois méta­phy­sique et tel­lu­rique, phi­lo­so­phique et social ». Et faire écho aux débats actuels sur les enjeux envi­ron­ne­men­taux, comme à la « conscience aiguë de la fra­gi­lité de l’ordre natu­rel ». Ceci à tra­vers des œuvres « à la lisière d’une spi­ri­tua­lité ances­trale, [qui] s’ir­ra­dient de leur puis­sance incan­ta­toire et gué­ris­sante », décrivent encore les orga­ni­sa­teurs.

 

 

Des artistes des années 60 à aujourd’hui

 

Parmi les artistes pré­sen­tées, Gina Pane (1939−1990), Ágnes Dénes (1938), Teresa Murak (1949), Celeida Tostes (1929−1995) ou encore Judy Chicago (1939) sont décrites comme des « pré­cur­seuses ». Auteures « d’œuvres anti­ci­pa­trices » qui ont peu retenu l’at­ten­tion de leur époque, elles ont ouvert la voie aux pra­tiques contem­po­raines, estime le Magasin. Qui dit vou­loir revi­si­ter leurs créa­tions « avec nos yeux et nos têtes, aujourd’hui obsé­dés par le catas­tro­phisme ».

 

En retour, l’ex­po­si­tion pro­pose des réa­li­sa­tions d’ar­tistes contem­po­raines, telles Edith Dekyndt, Sabrina Torelli, Rachel Labastie, Carolina Cordeiro, Maria Laet ou Chiara Camoni. Leur crédo ? « Convoquer les élé­ments, cap­ter les liens invi­sibles qui unissent les com­po­santes de l’univers », autour de « pra­tiques humbles et quasi ver­na­cu­laires ». Auxquelles vien­dront s’a­jou­ter des « Rituels » vivants, pour ani­mer une expo­si­tion qui se veut tout sauf inerte.

 

Informations et contact à retrou­ver sur le site du Magasin des Horizons.

 

commentez lire les commentaires
1338 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.