Expo Tänze au théâtre 145

sep article
Une exposition Tanze

 

AVEC TÄNZE, LE THÉÂTRE 145 S’OUVRE À L’ART PICTURAL

 

La com­pa­gnie Épiderme et Nicolas Hubert pro­posent au public de com­men­cer l’an­née 2020 avec Tänze. Résidente dans les Théâtres de Grenoble, la Compagnie Épiderme a fait le choix d’ou­vrir les portes des théâtres à d’autres artistes et à d’autres dis­ci­plines. Ainsi est née la col­la­bo­ra­tion avec Laurent Eisler, artiste plas­ti­cien. Jusqu’au 21 février 2020, cha­cun peut ainsi venir décou­vrir l’u­ni­vers de la danse et du mou­ve­ment à tra­vers ses œuvres pic­tu­rales au Théâtre 145.

 

 

Un artiste complet

 

Diplômé en illus­tra­tion de l’école Émile Cohl de Lyon en 1999, Laurent Eisler tra­vaille désor­mais au sein d’un ate­lier col­lec­tif à Marseille. « Sa recherche plas­tique s’y déploie de façon mul­ti­dis­ci­pli­naire, pas­sant libre­ment du des­sin contem­po­rain à la pein­ture, la sculp­ture, au design gra­phique, à la céra­mique ou encore à la vidéo », indiquent les orga­ni­sa­teurs de l’ex­po­si­tion.

 

Tänze, une exposition du mouvement

 

L’exposition Tänze marie danse et pein­ture. Le goût de l’ar­tiste « pour la danse contem­po­raine l’a amené à créer une série de gouaches sur les dan­seurs ». Ces pein­tures expriment une grande liberté des corps, avec des coups de pin­ceaux qui les dyna­misent. Elles naissent du mou­ve­ment et le repré­sentent. Ce sont des « impro­vi­sa­tions, pro­duites de manière spon­ta­née, sans modèle ». Quant à la scé­no­gra­phie des œuvres, elle rap­pelle celle d’un pla­teau où s’ex­priment les dan­seurs.

 

Une création en plusieurs étapes 

 

L’artiste com­mence par esquis­ser ses dan­seurs sur la toile, avant d’y appo­ser la gouache qui teinte leur peau. Enfin, il les pare de cou­leurs vives. « Les dan­seurs semblent figés mais les cou­leurs vives et leur dés­équi­libre évident les rendent quelque peu mobiles. » Laurent Eisler devient alors cho­ré­graphe, figeant à jamais les pos­tures de ses modèles.

 

Informations pratiques :

 

Lieu : 145 cours Berriat, à Grenoble

Entrée gra­tuite

Exposition jus­qu’au 21 février 2020

Les mar­dis de 12 heures à 14 heures
Samedi 1er février de 14 heures à 18 heures

Et sur ren­dez-vous au 04 57 04 27 82 / audrey.pays@grenoble.fr

Musée de Grenoble et ses artistes du XIXe siècle
commentez lire les commentaires
437 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.