Experimenta, biennale arts et sciences

sep article
experimenta



LES ARTS, LES SCIENCES ET LES TECHNOLOGIES AU SERVICE DE L’HUMANITÉ

 

 

« Un évé­ne­ment mul­tiple pour agi­ter la curio­sité ! », annonce la pro­gram­ma­tion d’Experimenta, la Biennale arts et sciences qui aura lieu du 1er au 10 février 2018 à Grenoble. L’objectif ? « Prendre conscience du deve­nir com­mun de l’hu­ma­nité », en entre­croi­sant plu­sieurs dis­ci­plines, à savoir, les arts, les sciences et les tech­niques. À tra­vers des pres­ta­tions numé­riques et artis­tiques, il s’a­gira de sen­si­bi­li­ser et de repen­ser les enjeux de demain au regard de l’im­pact sou­vent des­truc­teur de l’Homme sur la pla­nète.

 

 

Le salon arts et sciences

 

Un salon arts-sciences sera ouvert au grand public entre le 8 et le 10 février, à la Maison Minatec à Grenoble. Gratuit, il s’a­dresse aux simples curieux, tout comme aux experts, afin d’ex­pé­ri­men­ter et d’é­chan­ger autour de 23 ins­tal­la­tions artis­tiques et numé­riques. Les par­ti­ci­pants pour­ront tes­ter la réa­lité aug­men­tée, se plon­ger dans l’u­ni­vers intri­gant de l’in­tel­li­gence arti­fi­cielle et de la robo­tique, explo­rer l’é­ten­due des don­nées… Des par­te­naires venus d’Allemagne, du Japon ou encore de Lettonie, vien­dront d’ailleurs appor­ter de nou­velles pers­pec­tives tech­niques et scien­ti­fiques.

 

Quelques exemples ? Il sera ainsi pos­sible de vivre une expé­rience sen­so­rielle et visuelle inédite à mi-che­min entre « la lit­té­ra­ture, le théâtre et le gra­phisme » lors d’une lec­ture immer­sive en réa­lité aug­men­tée du roman La mala­die de la mort de Marguerite Duras (à par­tir de 16 ans, ren­dez-vous toutes les quinze minutes). D’autre part, l’ins­tal­la­tion visuelle et sonore « Mirages » évoque la fra­gi­lité du monde et l’ur­gence de cer­taines situa­tions, par le biais d’un par­cours “cos­mo­po­lite” au cœur de l’u­ni­vers de la 3D.

 

Il sera aussi pos­sible de “com­mu­ni­quer” avec des plantes lors de l’ex­pé­rience « Talk to me ». Ce dis­po­si­tif inter­ac­tif de syn­thèses vocales pro­pose une décou­verte artis­tique de la « connec­ti­vité glo­bale » et de la com­mu­ni­ca­tion entre les dif­fé­rents êtres vivants. Enfin, l’ex­pé­rience « Cloud far­ming » (éle­vage de nuages) est le fruit d’un tra­vail de recherche artis­tique et mul­ti­mé­dia sur la pol­lu­tion des eaux. À par­tir de l’ob­ser­va­tion de bal­lons météo­ro­lo­giques, l’ar­tiste a col­lecté des don­nées pour envi­sa­ger la créa­tion de « fermes à nuage » dans l’a­ve­nir.

 

 

Plus d’une dizaine de spectacles

 

Au total, douze spec­tacles ori­gi­naux seront pré­sen­tés dans onze salles par­te­naires de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. La repré­sen­ta­tion théâ­trale Digital Vaudou ouvrira le début des fes­ti­vi­tés le 1er puis le 2 février à l’Hexagone à Meylan. « À la fron­tière avec la magie », ce spec­tacle pro­pose de décou­vrir l’art tri­bal et les élé­ments vau­dous d’Afrique de l’Ouest, à tra­vers les per­for­mances du dan­seur Vincent Harisdo, mêlées aux éton­nantes pres­ta­tions de réa­lité vir­tuelle de Nicolas Ticot. Un jeu d’i­mages et de lumière qui s’ins­crit dans une « démarche poé­tique ».

 

Quant au spec­tacle Artefact, qui se tien­dra du 6 au 10 février à la MC2, « cette créa­tion trouble et fas­cine par son envoû­tante et vir­tuose méca­nique » et don­nera l’illu­sion d’une pré­sence phy­sique sur scène. Enfin, il sera aussi pos­sible d’as­sis­ter à la pro­jec­tion du film Adieu au lan­gage en 3D ou encore de par­ti­ci­per à une expé­rience théâ­trale col­lec­tive pour le jeune public de 7 à 12 ans. Bien d’autres repré­sen­ta­tions sont à décou­vrir dans la pro­gram­ma­tion.

 

 

Onze confé­rences au forum Experimenta 

 

La Biennale inter­ro­gera l’a­ve­nir du numé­rique à tra­vers onze confé­rences qui se tien­dront du 7 au 10 février pro­chains, lors du forum Experimenta. Parmi elles, la table ronde « Intelligence arti­fi­cielle et libre arbitre » se pen­chera sur la robo­tique médi­cale, le 7 février à 19 h 30. La confé­rence « Réinventer les villes en Europe » met­tra quant à elle en pers­pec­tive l’o­bli­ga­tion d’in­no­ver pour les agglo­mé­ra­tions et la trans­for­ma­tion numé­rique des indus­tries, le 8 février à 17 h 30. Enfin, « Attention intel­li­gence » s’in­té­res­sera au cer­veau humain, à l’im­pact du numé­rique, et aux tech­no­lo­gies qui tentent de repro­duire – voir d’a­mé­lio­rer – les facul­tés humaines. À décou­vrir, le 8 février à 14 heures à la Maison Minatec.

 

 

À noter éga­le­ment, une jour­née pro­fes­sion­nelle « Penser l’humain à l’heure de l’intelligence arti­fi­cielle » aura lieu le 7 février à la Maison Minatec (ins­crip­tion obli­ga­toire – tarif 50 euros).

 

 

Pour davan­tage d’in­for­ma­tions, consul­tez le site web Experimenta, la Biennale arts et sciences

 

commentez lire les commentaires
917 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.