Assassinat à Saint-Barthélémy-de-Beaurepaire : un homme mis en exa­men, les deux autres sus­pects tou­jours en fuite

Assassinat à Saint-Barthélémy-de-Beaurepaire : un homme mis en exa­men, les deux autres sus­pects tou­jours en fuite

FLASH INFO – Les gen­darmes en charge de l’en­quête sur l’as­sas­si­nat d’un jeune homme de 24 ans, tué par balle ven­dredi 15 sep­tembre 2023 dans un stade à Saint-Barthélémy-de-Beaurepaire (Isère), ont iden­ti­fié les trois sus­pects. L’un d’eux, âgé de 23 ans, a été placé en garde à vue lundi 18 sep­tembre, puis mis en exa­men pour « non-assis­tance à per­sonne en dan­ger » mer­credi 20 sep­tembre. Deux autres indi­vi­dus, dont le tireur pré­sumé, sont tou­jours en fuite et acti­ve­ment recherchés.

L’enquête sur l’as­sas­si­nat d’un jeune homme de 24 ans, tué par balle ven­dredi 15 sep­tembre 2023 à Saint-Barthélémy-de-Beaurepaire (Isère), s’est subi­te­ment accé­lé­rée en début de semaine. Les gen­darmes de la sec­tion de recherches de Grenoble et de la bri­gade de recherches de Vienne sont en effet par­ve­nus à iden­ti­fier les trois auteurs pré­su­més, a indi­qué, mer­credi 20 sep­tembre, le pro­cu­reur de la République adjoint de Grenoble Boris Duffau, pré­ci­sant que l’un des sus­pects venait d’être mis en exa­men pour « non-assis­tance à per­sonne en danger ».

Assassinat à Saint-Barthélémy-de-Beaurepaire : le tireur recherché

L’assassinat s’est pro­duit au stade de foot­ball de la petite com­mune de Saint-Barthélémy-de-Beaurepaire, en Isère, à quelques enca­blures de la Drôme. © Google Maps

Les faits se sont pro­duits peu après 18 h 30, ven­dredi der­nier. Dayte B., 24 ans, se trou­vait avec son amie au stade de foot­ball de Saint-Barthélémy-de-Beaurepaire lorsque trois indi­vi­dus sont arri­vés à bord d’une Renault Clio, rap­porte Le Dauphiné libéré. Le ton serait ensuite monté, pour une rai­son incon­nue, et l’un des membres du trio se serait alors emparé d’une arme à feu, abat­tant la vic­time à bout por­tant, avant de s’en­fuir avec ses complices.

Il nie sa com­pli­cité mais recon­naît avoir quitté les lieux sans aider la victime

Si deux des mis en cause, dont le tireur, sont aujourd’­hui « tou­jours recher­chés et en fuite », selon le pro­cu­reur adjoint, le troi­sième sus­pect, âgé de 23 ans, s’est quant à lui « pré­senté lundi soir spon­ta­né­ment à la gen­dar­me­rie pour s’ex­pli­quer ». Ce jeune homme, domi­ci­lié à Beaurepaire et « déjà condamné quand il était mineur », nie sa com­pli­cité dans l’assassinat.

Assassinat à Saint-Barthélémy-de-Beaurepaire : le tireur recherché

Le troi­sième sus­pect s’est pré­senté de lui-même à la gen­dar­me­rie, avant d’être placé en garde à vue. DR

En revanche, « il recon­naît avoir immé­dia­te­ment quitté les lieux des faits sans por­ter assis­tance à la vic­time », explique le magis­trat. L’individu a donc été pré­senté, mer­credi 20 novembre, devant une juge d’ins­truc­tion de Grenoble qui l’a mis en exa­men pour « non-assis­tance à per­sonne en dan­ger », avant d’être placé sous contrôle judi­ciaire par le juge des liber­tés et de la détention.

La mère du sus­pect pla­cée éga­le­ment en garde à vue

La mère du jeune homme avait par ailleurs été pla­cée en garde à vue dès le dimanche 17 sep­tembre, celle-ci étant « soup­çon­née d’a­voir trans­porté deux des auteurs en région lyon­naise après les faits », confie Boris Duffau. « Elle a été lais­sée libre à l’is­sue de la garde à vue et pourra être mise en exa­men pos­té­rieu­re­ment du chef de recel de mal­fai­teurs », ajoute-t-il.

« L’enquête va se pour­suivre sur com­mis­sion roga­toire de la juge d’instruction sai­sie éga­le­ment des faits d’assassinat », annonce enfin le pro­cu­reur adjoint. Celle-ci devra notam­ment déter­mi­ner le mobile du crime, tou­jours inconnu. Autre infor­ma­tion sur le plan judi­ciaire : le par­quet de Vienne, à l’o­ri­gine de l’ou­ver­ture d’une enquête pour assas­si­nat, s’est des­saisi ce mer­credi au pro­fit du pôle cri­mi­nel de Grenoble.

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Crêts-en-Belledonne : trois sus­pects mis en exa­men pour ten­ta­tive d’as­sas­si­nat sur un homme de 36 ans et écroués

FLASH INFO - Un homme de 36 ans a été visé par des coups de feu - sans être touché - mardi 20 juin 2023, Lire plus

Hotel de police 2022 (c) Elias Muhlstein - Place Gre'net
Grenoble : après l’en­lè­ve­ment d’un enfant de 9 ans assorti d’une double ten­ta­tive d’as­sas­si­nat, deux des trois sus­pects arrê­tés en Suisse écroués

FOCUS - Un homme d'une trentaine d'années, suspecté d'avoir enlevé trois jours auparavant son fils de 9 ans, à Grenoble, en tentant de tuer son Lire plus

Éric Piolle ou le sénateur Michel Savin taclent durement les annonces de l'Élysée sur les quartiers... que défend la députée En marche Émilie Chalas.
Assassinat d’un ado­les­cent de 17 ans dans un salon de coif­fure du Village olym­pique à Grenoble : un sus­pect mis en examen

EN BREF - Interpellé mercredi 22 mars 2023, un jeune homme de 18 ans a été mis en examen ce vendredi 24 mars pour l'assassinat Lire plus

Un habitant d'Échirolles dénonce une copropriété "transformée en point de deal" cours Jean-Jaurès
Grenoble : trois indi­vi­dus mis en exa­men pour ten­ta­tive d’as­sas­si­nat sur un jeune homme de 24 ans le 30 juin 2022

FLASH INFO - Trois suspects, âgés de 24, 29 et 30 ans, ont été interpellés, puis mis en examen et écroués, ce mercredi 14 décembre Lire plus

© Manuel Pavard - Place Gre'net
Assassinat de Mohamed Mehdi à Échirolles : les deux cou­sins condam­nés en appel à res­pec­ti­ve­ment 19 et 20 ans de prison

FOCUS - La cour d'appel de la Drôme a condamné, ce vendredi 18 novembre 2022, Amine Ellaboudi à 19 ans de prison pour l'assassinat de Lire plus

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Meurtre à Grenoble en juin 2022 : un sus­pect de 23 ans mis en exa­men pour assas­si­nat et écroué

EN BREF - Trois mois et demi après le meurtre d'un homme de 25 ans, tué par balles le 30 juin 2022 dans le quartier Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !