er février 2023"/>

Actualité

Go Sport France, filiale du groupe grenoblois Go Sport, à son tour placée en redressement judiciaire le 1er février 2023

Go Sport France, filiale du groupe gre­no­blois Go Sport, à son tour pla­cée en redres­se­ment judi­ciaire le 1er février 2023

Go Sport France, filiale du groupe gre­no­blois Go Sport, à son tour pla­cée en redres­se­ment judi­ciaire le 1er février 2023

FLASH INFO – Après le groupe (gre­no­blois) Go Sport le jeudi 19 jan­vier 2023, c’est au tour de sa filiale Go Sport France d’être pla­cée en redres­se­ment judi­ciaire par le tri­bu­nal de com­merce de Grenoble, le mer­credi 1er février 2023. Ceci à la demande des diri­geants de l’en­tre­prise, pour cause d’une « insuf­fi­sance d’ac­tifs de 158 mil­lions d’eu­ros ».

La demande émane de Patrick Puy, nommé direc­teur géné­ral de la SAS Go Sport en jan­vier 2023, pour faire face aux (graves) dif­fi­cul­tés finan­cières ren­con­trées par le groupe, ayant mené à son pla­ce­ment en redres­se­ment judi­ciaire. Le texte du juge­ment du tri­bu­nal de com­merce men­tionne éga­le­ment que le repré­sen­tant des sala­riés de Go Sport France s’est asso­cié à cette demande.

Après le groupe Go Sport, c'est sa filiale Go Sport France qui a, à son tour, été placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Grenoble, cette fois à la demande de ses dirigeants. Des dirigeants qui ont également annoncé mettre fin à l'appel formulé par la précédente direction contre le même placement en redressement judiciaire de la maison mère. © Léa Raymond - Place Gre'net

Après le groupe Go Sport, c’est sa filiale Go Sport France qui a, à son tour, été pla­cée en redres­se­ment judi­ciaire par le tri­bu­nal de com­merce de Grenoble, cette fois à la demande de ses diri­geants. Des diri­geants qui ont éga­le­ment annoncé mettre fin à l’ap­pel for­mulé par la pré­cé­dente direc­tion contre le même pla­ce­ment en redres­se­ment judi­ciaire de la mai­son mère. © Léa Raymond – Place Gre’net

Le juge­ment per­met encore d’ap­prendre que le pro­cu­reur s’est inter­rogé auprès des diri­geants de l’en­tre­prise sur la « cohé­rence des déci­sions du groupe ». En effet, un appel a été formé contre l’ou­ver­ture d’une pro­cé­dure de redres­se­ment judi­ciaire, déci­dée le 19 jan­vier 2023. Réponse de Patrick Puy : « Cet appel a été formé par son pré­dé­ces­seur, et [il] s’en désis­tera dès qu’il aura connais­sance des détails de la pro­cé­dure ».

Sur la base de ces élé­ments, le tri­bu­nal de com­merce a donc ouvert une pro­cé­dure de redres­se­ment judi­ciaire à l’en­droit de la filiale Go Sport France, avec le main­tien à son poste de l’ac­tuel diri­geant. Outre le pla­ce­ment en redres­se­ment judi­ciaire du groupe Go Sport, une enquête pré­li­mi­naire pour « abus de biens sociaux » a éga­le­ment été ouverte fin 2022, après la décou­verte de mou­ve­ments finan­ciers sus­pects dans les comptes de l’entreprise.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Depuis l'Isle-d'Abeau, Laurent Buthod-Garçon veut porter la parole "oubliée" des magasins franchisés Go Sport
Go Sport : le diri­geant isé­rois Laurent Buthod-Garçon porte la parole « oubliée » des maga­sins franchisés

ENTRETIEN - Laurent Buthod-Garçon dirige le magasin Go Sport de l'Isle-d'Abeau. Il fait partie des nombreux franchisés de l'enseigne sur le territoire national, sans compter Lire plus

Le tribunal de commerce de Grenoble renvoie au 18 avril la décision de redressement ou de cession de Go Sport
Procédure de redres­se­ment judi­ciaire ouverte pour le groupe Go Sport… Mais pas sa filiale Go Sport France

FLASH INFO - La décision était attendue de longue date: jeudi 19 janvier 2023, le tribunal de commerce de Grenoble a estimé que le groupe Lire plus

Le tribunal de commerce de Grenoble renvoie au 18 avril la décision de redressement ou de cession de Go Sport
Une enquête pré­li­mi­naire pour « abus de biens sociaux » ouverte dans le cadre du dos­sier Go Sport

FLASH INFO - Alors que la décision du tribunal de commerce de Grenoble sur le sort de l'enseigne grenobloise Go Sport se fait encore attendre, Lire plus

Go Sport France, filiale du groupe grenoblois Go Sport, à son tour placée en redressement judiciaire le 1er février 2023
Le tri­bu­nal de com­merce de Grenoble ren­voie sa déci­sion concer­nant le sort de Go Sport au 16 jan­vier 2023

FLASH INFO - Répit, de courte durée, pour les salariés de Go Sport. Lundi 19 décembre 2022, le tribunal de commerce de Grenoble a interrogé Lire plus

Le tribunal de commerce de Grenoble renvoie au 18 avril la décision de redressement ou de cession de Go Sport
La jus­tice va se pro­non­cer sur le sort de Go Sport en vue d’un éven­tuel redres­se­ment judiciaire

FLASH INFO - Le tribunal de commerce de Grenoble a interrogé, lundi 19 décembre 2022, des représentants salariés de Go Sport. Lors d'une audience à Lire plus

La marque d’é­qui­pe­ment out­door Vertical signe un par­te­na­riat com­mer­cial avec l’en­seigne Go Sport

FLASH INFO — "Désormais, Vertical ne s’adresse plus seulement qu’aux experts de la montagne mais s’ouvre à une clientèle outdoor plus large". C'est ainsi que Lire plus

Flash Info

|

17/07

19h01

|

|

16/07

19h53

|

|

14/07

11h04

|

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

|

07/07

10h36

|

|

05/07

19h12

|

|

05/07

11h23

|

|

04/07

18h57

|

Les plus lus

Culture| Festivités du 14 juillet : feux d’ar­ti­fice, bals, concerts et ani­ma­tions dans les com­munes de la métro­pole grenobloise

Politique| Grenoble : deux ex-élus attaquent la déli­bé­ra­tion octroyant un ter­rain de la Ville à moi­tié prix pour un « pseudo-habi­tat participatif »

A écouter| La Ville de Grenoble met un local flam­bant neuf à la dis­po­si­tion des livreurs de repas à domicile

Agenda

Je partage !