Éric Piolle, Christophe Ferrari et Sylvain Laval s'opposent aux nouveaux horaires du TGV Grenoble-Paris

Éric Piolle, Christophe Ferrari et Sylvain Laval s’op­posent aux nou­veaux horaires du TGV Grenoble-Paris

Éric Piolle, Christophe Ferrari et Sylvain Laval s’op­posent aux nou­veaux horaires du TGV Grenoble-Paris

FLASH INFO – Dans un cour­rier en date du ven­dredi 16 décembre 2022, rendu public le mer­credi 21 décembre, le maire de Grenoble, le pré­sident de la Métropole de Grenoble et le pré­sident du Smmag pro­testent auprès du pré­sident-direc­teur-géné­ral de la SNCF contre la « dégra­da­tion de l’offre » de des­serte TGV entre Grenoble et Paris.

Éric Piolle, Christophe Ferrari et Sylvain Laval indiquent ainsi à Jean-Pierre Farandou « [faire] suite aux infor­ma­tions trans­mises par la direc­tion TGV Sud-Est concer­nant l’é­vo­lu­tion de la fré­quence des TGV […] à comp­ter de 2023″. L’évolution en ques­tion ? La fusion du TGV au départ de Grenoble de 5 h 19 et celui de 6 h 19 en un seul TGV à 5 h 47, et l’a­van­ce­ment du der­nier TGV Paris-Grenoble à 19 h 14 (contre 19 h 43).

Pour les trois signa­taires du cour­rier, de telles orien­ta­tions « nuisent à la qua­lité de l’offre fer­ro­viaire et à la qua­lité de vie des usa­gers du train, notam­ment de toutes celles et ceux qui effec­tuent un aller-retour dans la jour­née entre Grenoble, Lyon et Paris pour des rai­sons pro­fes­sion­nelles ». Et les élus d’a­jou­ter que ces der­niers « sont nom­breux ».

Les nouveaux horaires du TGV Grenoble-Paris passent mal. Le maire de Grenoble, le président de la Métropole de Grenoble et le président du Smmag s'opposent par courrier aux nouveaux aménagements horaires sur la ligne du TGV reliant Grenoble à Lyon et Paris. DR

Le maire de Grenoble, le pré­sident de la Métropole de Grenoble et le pré­sident du Smmag s’op­posent par cour­rier aux nou­veaux amé­na­ge­ments horaires sur la ligne du TGV reliant Grenoble à Lyon et Paris. DR

« Nous réité­rons le sou­hait qu’à l’a­ve­nir les élus locaux, mais éga­le­ment les repré­sen­tants des acteurs éco­no­miques, les asso­cia­tions d’u­sa­gers, soient asso­ciés aux réflexions et aux déci­sions concer­nant l’offre fer­ro­viaire sur notre ter­ri­toire », pré­cisent encore Éric Piolle, Christophe Ferrari et Sylvain Laval. Non sans invi­ter le PDG de la SNCF à « bien vou­loir recon­si­dé­rer les orien­ta­tions sus­vi­sées pour 2023″.

En décembre 2018 déjà, la SNCF avait pris la déci­sion de sup­pri­mer un TGV Grenoble-Paris quo­ti­dien. L’annonce avait sus­cité la colère de deux dépu­tés isé­rois, Émilie Chalas et Olivier Véran, qui en avaient appelé à la ministre des Transports d’a­lors, une cer­taine… Élisabeth Borne. Reconduit à son siège de député, Olivier Véran est aujourd’­hui porte-parole du gouvernement.

Florent Mathieu

Auteur

3 commentaires sur « Éric Piolle, Christophe Ferrari et Sylvain Laval s’op­posent aux nou­veaux horaires du TGV Grenoble-Paris »

  1. La situa­tion est simple, Grenoble a une qua­lité de des­serte la plus dégra­dée depuis 30 ans. 

    Des des­sertes moins nom­breuses pour Paris, avec pour­tant des TGV bien rem­plis, et plus longs (il faut main­te­nant sys­tè­ma­ti­que­ment + de 3h pour aller à Paris), plus aucune autre des­serte (Lille, Marseille c’est fini), aucun signal pour accé­lé­rer les temps de tra­jets à minima entre Grenoble et Lyon.

    On ne remer­ciera jamais assez Piolle du contre-signal ren­voyé en sor­tant du Lyon Turin qui aurait gran­de­ment moder­nisé la des­serte locale mais ça, ce pas com­pa­tible avec le micro­cosme élec­tro­ral local où le small is beau­ti­ful est l’u­nique leit-motiv de toute déci­sion municipale.

    Maintenant on attend les RER locaux pour encre dégra­der la connexion à Paris ? J’espère que la métro­pole tien­dra bon en face de la ville pour espé­rer une moder­ni­sa­tion plus glo­bale de la connexion de Grenoble aux autres territoires.

    Décidément la pros­pec­tive ter­ri­to­riale n’existe plus, le temps s’est rac­courci pour deve­nir le temps poli­tique c’est à dire 6 ans, alors que ce type d’in­ves­tis­se­ment s’or­ga­nise sur des décen­nies, l’u­nité de compte étant le milliard…

    On ne rêve plus, sinon de voir ces élus rapi­de­ment quit­ter leur siège « bien trop local » pour ne pas dire « très étroit » comme leur vision.

    sep article
  2. Le pro­blème est aussi vrai pour l’acces et l’ins­crip­tion à un cer­tain nombre de mani­fes­ta­tions spor­tives ou l’u­ti­li­sa­tion de la voi­ture devient obligatoire !

    sep article
  3. Bonjour,
    La dégra­da­tion de la des­sert de Grenoble s’ins­crit dans une poli­tique de dépla­ce­ment sans ambi­tion et ni cohé­rence de Smmag.
    Pour ne com­men­ter que cet aspect il convient de consta­ter qu’il n’est pas pos­sible d’ar­ri­ver en trans­port en com­mun le matin à 5h10 à la gare de Grenoble pour prendre le 1er TGV de 5h19.
    Ligne A : 1er départ à La Poya 5h19 (Passage gare 5h30) 1er départ à L’étoile Pont de Claix 5h00 (pas­sage à la gare à 5h47) seul le 1er départ de Grand’Place à 4h34 peut per­mettre d’at­tra­per le TGV de 5h19.
    Ligne E 1er départ de Palluel Fontanil 5h21 (pas­sage Alsace Lorraine 5h45) 1er départ de Louise Michel Grenoble 5h27 (pas­sage Alsace Lorraine 5h37).
    Le sta­tion­ne­ment à proxi­mité de la gare est impos­sible s’il faut lais­ser son véhi­cule plus d’une jour­née. Le par­king de l’es­pla­nade qui est quand même à plus de 1,3km a été fermé !
    Dans ce contexte ils fer­raient bien de réel­le­ment défendre une poli­tique de trans­ports plus cohé­rente, de plus res­pec­ter les les usa­gers en res­pec­tant les horaires et d’ar­rê­ter de consi­dé­rer que les trans­ports sont d’a­bord au ser­vice des sco­laires en péna­li­sant les usa­gers en période de vacances scolaires.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

L'annonce de la suppression d'un TGV quotidien sur la ligne Grenoble-Paris à compter du 9 décembre fait bondir les députés Olivier Véran et Émilie Chalas.
Les dépu­tés Olivier Véran et Émilie Chalas condamnent la sup­pres­sion d’un TGV quo­ti­dien Grenoble-Paris

FIL INFO — La SNCF confirme son intention de supprimer un TGV quotidien sur la ligne Grenoble-Paris, tout en mettant en place des trains à Lire plus

Des asso­cia­tions dénoncent la sup­pres­sion du TGV Annecy-Marseille et demandent des lignes entre les Alpes et la Provence

FIL INFO - Dans un communiqué commun, trois associations de défense du ferroviaire dénoncent la suppression annoncée des TGV reliant Annecy à Marseille, assurés durant Lire plus

Des usagers des TER Auvergne-Rhône-Alpes dénoncent une « désorganisation » de la SNCF et demandent un remboursement à 100 % des abonnements.
La SNCF lance un plan de connexion Wifi sur la ligne TGV Lyon-Paris

La SNCF annonce le lancement de TGV Connect, un service de connexion gratuit à Internet à bord de ses trains TGV. Première étape, dès le Lire plus

Un train tous les quarts d’heure à l’ho­ri­zon 2035 ? À Grenoble, un RER nommé désir…

  ENQUÊTE - À la croisée du plan gouvernemental et d'un calendrier électoral chargé, le projet de RER à Grenoble repointe son nez. Pour autant, Lire plus

Des usagers des TER Auvergne-Rhône-Alpes dénoncent une « désorganisation » de la SNCF et demandent un remboursement à 100 % des abonnements.
La Fédération des usa­gers de trans­ports accusent la SNCF et la Région de délais­ser le rail en Auvergne-Rhône-Alpes

FIL INFO – La démission de Nicolas Hulot ne fait pas réagir que la classe politique. La Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut) Lire plus

Un "plaidoyer" en faveur du RER grenoblois signé par plus de 150 acteurs du territoire isérois
Un « plai­doyer » en faveur du RER gre­no­blois signé par plus de 150 acteurs du ter­ri­toire isérois

FOCUS - Plus de 150 acteurs du territoire isérois ont signé un "plaidoyer" en faveur du projet de RER grenoblois. Un document grâce auquel les Lire plus

Flash Info

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

|

25/01

10h46

|

|

25/01

10h37

|

|

24/01

15h27

|

|

23/01

15h30

|

|

20/01

12h42

|

|

20/01

10h48

|

|

19/01

17h27

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 52 : « Le départ de Lionel Picollet des groupes Uma et Gec »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !