Précarité étu­diante : la « tour­née des facs » des dépu­tés Nupes a fait étape sur le cam­pus de l’Université Grenoble Alpes

Précarité étu­diante : la « tour­née des facs » des dépu­tés Nupes a fait étape sur le cam­pus de l’Université Grenoble Alpes

REPORTAGE - Les députées de l'Isère Cyrielle Chatelain et Élisa Martin étaient de passage sur le campus de l'Université Grenoble Alpes, ce jeudi 1er décembre 2022, dans le cadre de la "tournée des facs" organisée par le groupe parlementaire LFI-Nupes. Objectif affiché : mettre en lumière la précarité étudiante, illustrée par les files d'attente lors des distributions alimentaires. L'opportunité aussi pour les deux élues de défendre la proposition de loi de la Nupes sur l'allocation d'autonomie pour les jeunes en formation. Une proposition globalement bien accueillie par les étudiants… mais sans naïveté.

"Le gouvernement a pratiqué une obstruction hallucinante !" Assise dans les locaux de l'Espace vie étudiante (Eve), ce jeudi 1er décembre 2022, aux côtés de sa consœur écologiste Cyrielle Chatelain (EELV), Élisa Martin (LFI) fulmine. Les deux députés Nupes iséroises sont présentes à l'Université Grenoble Alpes pour la "tournée des facs" organisée par le groupe parlementaire LFI-Nupes. Et elles n'ont toujours pas digéré la stratégie de la majorité ayant bloqué leur mesure-phare contre la précarité étudiante, sujet précisément au cœur de leur venue sur le campus.

Les députées de l'Isère Cyrielle Chatelain (EELV) et Élisa Martin (LFI) ont fait étape à l'Université Grenoble Alpes (UGA), dans le cadre de la "tournée des facs" organisée par le groupe parlementaire LFI-Nupes, pour mettre en lumière la précarité étudiante.

Les députés Nupes Cyrielle Chatelain (EELV) et Elisa Martin (LFI) se sont rendues sur le campus de l'UGA pour évoquer la précarité étudiante, dans le cadre de la "tournée des facs" de la Nupes. © Manuel Pavard - Place Gre'net

En lançant, début novembre, cette "tournée des facs" dans différentes villes universitaires, les députés insoumis de la Nupes entendaient en effet jeter un coup de projecteur sur la précarité étudiante, en mettant en avant des avancées concrètes.

Parmi elles, la proposition de loi, portée par le député du Val-de-Marne Louis Boyard, visant à instaurer une allocation d'autonomie de 1102 euros2soit le montant du seuil de pauvreté pour les jeunes en formation (cf. encadré). Laquelle figurait justement à l'agenda de la niche parlementaire LFI, le 24 novembre, mais n'a finalement pas été examinée.

La proposition de loi : une allocation pour les étudiants et les élèves de lycées professionnels

Instaurée en 2008, la niche parlementaire permet aux groupes minoritaires à l'Assemblée nationale de bénéficier, chaque année, d'une journée durant laquelle ils peuvent inscrire à l'ordre du jour leurs propres textes.

Problème : "Le gouvernement a joué l'obstruction parlementaire. Ils [les députés Renaissance] ont déposé une multitude d'amendements pour qu'on n'ait pas le temps de débattre, non seulement de la réintégration des personnels de santé non vaccinés, mais aussi de l'allocation d'autonomie", accuse Élisa Martin.

Précarité étudiante : la tournée des facs de la Nupes passe à l'UGA. Les députées de l'Isère Cyrielle Chatelain (EELV) et Élisa Martin (LFI) ont fait étape à l'Université Grenoble Alpes (UGA), dans le cadre de la "tournée des facs" organisée par le groupe parlementaire LFI-Nupes, pour mettre en lumière la précarité étudiante.

Cyrielle Chatelain et Elisa Martin ont défendu la proposition de loi pour l'allocation d'autonomie des jeunes en formation, portée par le groupe LFI-Nupes mais victime de l'obstruction parlementaire de la majorité. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Destinée aux jeunes de 18 à 25 ans inscrits dans une formation, mais aussi aux élèves de lycées professionnels à partir de 16 ans, cette mesure constituait pourtant un "enjeu de démocratisation sociale", souligne la députée de la 3e circonscription de l'Isère. Car l'objectif est bien de "donner à chacun les moyens de suivre les études qu'il a choisies".

Élisa Martin pointe en effet les inégalités d'accès à l'enseignement, avec la "faible part d'enfants d'ouvriers" et la "surreprésentation des enfants de cadres". "Si votre père a fait une grande école, vous avez 83 fois plus de chances de rejoindre une grande école, et 300 fois plus s'il a fait l'Ena", complète Cyrielle Chatelain.

Une précarité étudiante qui pousserait certains à baisser le chauffage

La présence, pour cette "tournée des facs", de la députée EELV de la 2e circonscription de l'Isère rappelle que la proposition de loi sur l'allocation d'autonomie a bien été "cosignée par l'ensemble des groupes de la Nupes. Elle n'a pas pu être débattue mais on continuera à la porter lors des débats budgétaires", assure la coprésidente du groupe écologiste à l'Assemblée nationale.

Pour elle, la précarité étudiante s'illustre particulièrement sur deux aspects. À commencer par celui du logement, avec des étudiants qui, "lorsqu'ils n'ont pas accès au Crous, habitent généralement dans des studios plus souvent voués à la location, et donc moins rénovés".

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 69 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

1 commentaire sur « Précarité étu­diante : la « tour­née des facs » des dépu­tés Nupes a fait étape sur le cam­pus de l’Université Grenoble Alpes »

  1. Les dépu­tés de Luc devraient pro­po­ser un loi ren­dant obli­ga­toire l’i­so­la­tion des rési­dences étu­diantes avec
    des mesures d’in­ter­ven­tion sur les syn­dic et les propriétaires.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Lancement du programme « UGA, campus solidaires et citoyens » au siège du Crédit Agricole à Grenoble le 23 novembre
« UGA, cam­pus soli­daires et citoyens » : le pro­gramme de sou­tien qui veut faire face à la pré­ca­rité étudiante

EN BREF - L’Université et le Crous Grenoble-Alpes, ainsi que la Fondation UGA viennent de lancer un nouveau programme d'aide. Baptisé "UGA, campus solidaires et Lire plus

Précarité étudiante : 75 000 euros de dons pour la Fondation UGA . L'épicerie solidaire Agoraé se chargera de la distribution des masques aux étudiants en difficulté. © Lucas Frangella/Grenoble Alpes Métropole
Précarité étu­diante : 75 000 euros de dons récol­tés grâce à la Fondation Université Grenoble Alpes

FIL INFO - Des chefs d'entreprise et particuliers de Grenoble ont donné 75 000 euros pour lutter contre la précarité étudiante, dans le cadre d'une Lire plus

COUV Distribution alimentaire par le collectif Génération précarité résidence Village Olympique à Grenoble, dimanche 4 avril 2021 © Séverine Cattiaux – Place Gre’net
Aide ali­men­taire : Génération pré­ca­rité à la res­cousse des étu­diants de l’agglomération grenobloise

  EN BREF - Tous les dimanches, depuis octobre 2020, le collectif Génération précarité organise pour les étudiants de l’agglomération grenobloise une distribution de denrées Lire plus

Élisa Martin cheffe de file de l'Union populaire dans les starting-blocks pour emporter la troisième circonscription de l'Isère. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Élisa Martin, pas­sio­na­ria gre­no­bloise LFI, fait son entrée à l’Assemblée natio­nale après avoir ren­versé Émilie Chalas

FOCUS - Après avoir battu confortablement Émilie Chalas, députée sortante de la troisième circonscription de l'Isère, au deuxième tour des élections législatives, Élisa Martin fait Lire plus

L'écologiste Cyrielle Chatelain (Nupes) a été élue, dimanche 19 juin 2022, députée de la 2e circonscription de l'Isère avec 52,13% des voix, contre 47,87% au député sortant Jean-Charles Colas-Roy (Ensemble). © Page Facebook de Cyrielle Chatelain (capture d'écran)
Cyrielle Chatelain (EELV/Nupes), un nou­veau visage qui per­met à la gauche de récu­pé­rer un bas­tion his­to­rique en Isère

FOCUS - Tombeuse ce dimanche 19 juin 2022 du député sortant Jean-Charles Colas-Roy (Ensemble), avec 52,13 % des voix, l'écologiste Cyrielle Chatelain (Nupes) est la Lire plus

Élisa Martin, députée de l'Isère, lors d'une séance de questions à l'Assemblée nationale. © Assemblée nationale Crédit : © Assemblée nationale
Élisa Martin, dépu­tée Nupes de l’Isère : « Je vais appor­ter ma contri­bu­tion à la loi sur l’im­mi­gra­tion de Gérard Darmanin »

ENTRETIEN - Proche de Jean-Luc Mélenchon, d’abord élue de Saint-Martin-d’Hères, puis au conseil régional, avant de devenir en 2014 la première adjointe d’Éric Piolle à Lire plus

Flash Info

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Flash info| Victime d’une « ten­ta­tive d’en­lè­ve­ment » à Grenoble, un jeune homme a été ren­voyé à la pri­son de Varces

Agenda

Je partage !