Alan Confesson, président de la CCIAG et Frank Leroy, son directeur devant la centrale de chauffage Biomax sur la Presqu'île scientifique à Grenoble, mercredi 23 novembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

« On ne peut pas se pas­ser pour le moment du char­bon et du fioul » selon le pré­sident de la Compagnie de chauf­fage de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

« On ne peut pas se pas­ser pour le moment du char­bon et du fioul » selon le pré­sident de la Compagnie de chauf­fage de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

FOCUS - Pas très vertueux, le réseau de chauffage urbain du territoire grenoblois ? Au contraire, il n’a jamais été aussi vertueux, affirme Alan Confesson, président de la Sem Compagnie de chauffage, en réponse à Christophe Ferrari, président de la Métropole de Grenoble. Au-delà de cette polémique, les représentants de la Sem et de Grenoble-Alpes Métropole3Grenoble-Alpes Métropole est l'un des deux actionnaires publics, avec la Ville de Grenoble. Ensemble, ils sont majoritaires au capital de la Sem Compagnie de Chauffage ont-ils vraiment la même stratégie pour sortir le réseau de chauffage urbain de la dépendance aux énergies fossiles ?

« On a une part d'énergie renouvelable et de récupération qui a dépassé les 80,1% 4Un chiffre bien supérieur à la moyenne nationale de 56 %, selon la Compagnie de chauffagelors de la saison de chauffe 2021-2022, ce qui est un record inégalé pour la Compagnie de chauffage, alias la CCIAG. C'est ça le plus important", s'évertue à rappeler Alan Confesson, son président, qui s’agace de la récente polémique provoquée par Christophe Ferrari au sujet du réseau de chauffage urbain. "Les gaz à effet de serre ne font que baisser. Ils sont de 57 g/kWh, contre 58 g/kWh lors de la saison de chauffe précédente. C'est là encore un record.»

Grenoble : trop de charbon dans le réseau de chauffage urbain ? . Alan Confesson, adjoint du Secteur 2. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Alan Confesson, adjoint du Secteur 2, conseiller métropolitain du groupe Une Métropole d'Avance (UMA) et président de la Compagnie de Chauffage. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le jour même de la présentation à la presse des « très bons résultats » de la Compagnie de chauffage, mercredi 24 novembre 2022, Christophe Ferrari, président de la Métropole de Grenoble s’est, en effet, empressé, avec un certain à-propos, de porter à la connaissance des médias, son courrier adressé à Alan Confesson. Courrier dans lequel il dénonce la hausse du charbon et de fioul injectés lors de la saison de chauffe 2021-2022.

Les quantités de ces énergies fossiles dépassent en effet celles prévues dans les engagements du délégataire, réprouve le président de la Métropole. « Il apparaît que le mix énergétique réellement utilisé comprend une part de charbon de 12,1% alors que le gaz ne correspond qu'à 0,8% du mix, au lieu de 4,2% prévus initialement (dans le Compte d'exploitation prévisionnel - CEP) », indique-t-il dans son courrier.

En ayant eu recours au charbon ou au gaz plutôt qu’à des granulés bois dans la centrale de la Poterne, la Compagnie de chauffage aurait cherché à « optimiser les résultats économiques au détriment des enjeux environnementaux » avance même Christophe Ferrari. De quoi nuancer les «très bons résultats» de la Sem pour la saison 2021-2022 et doucher l'enthousiasme d'Alan Confesson, son président.

Les usines de la Poterne et Villeneuve « dépendantes du charbon »

Soucieux d’éteindre la polémique déclenchée par le président de la Métropole, Alan Confesson n'a pas tardé à lui répondre par courrier et sur Twitter. « Je ne comprends pas pourquoi ils [le président de la Métropole et les services, Ndlr.] ont décidé de rendre ces échanges publics, réagit Alan Confesson, contacté par Place Gre’net, car ce sont des échanges qu'on a régulièrement et c'est normal dans la vie d'un contrat de délégation. Il y a quand même quelque chose d’accusatoire qui tendrait à dire d'une certaine façon que la CCIAG a fait plus de profits financiers. »

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 53 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Séverine Cattiaux

Auteur

4 commentaires sur « « On ne peut pas se pas­ser pour le moment du char­bon et du fioul » selon le pré­sident de la Compagnie de chauf­fage de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise »

  1. 80% en quoi en masse en volume en éner­gie produite ?

    sep article
  2. sep article
  3. Pendant ce temps ou le chauf­fage bois est le prin­ci­pal émet­teur de pol­lu­tions aux par­ti­cules fines, la muni­ci­pa­lité Grenobloise nous prend la tête avec la ZFE socia­le­ment et éco­no­mi­que­ment inéqui­table et inacceptable ! 🙄
    Par exemple En Isère (source Atmo)
    Transport rou­tier : PM10 = 14% & PM2,5 = 13 %
    Chauffage au bois PM10 = 55% & PM 2,5 = 69%

    sep article
  4. Et si au lieu de men­tir ou de faire l’autruche les poli­ti­ciens gre­no­blois écou­taient les 500 scien­ti­fiques, dont un ex vice-pré­sident du GIEC, qui expliquent que « brû­ler du bois aug­men­tera le réchauf­fe­ment pour des décen­nies à des siècles, même si le bois rem­place le char­bon, le fuel ou le gaz natu­rel, ce qui peut ajou­ter 2 à 3 fois plus de CO2 dans l’air que l’utilisation des com­bus­tibles fossiles. »
    https://​www​.wwf​.eu/​?​2​1​2​8​4​6​6​/​5​0​0​-​s​c​i​e​n​t​i​s​t​s​-​t​e​l​l​-​E​U​-​t​o​-​e​n​d​-​t​r​e​e​-​b​u​r​n​i​n​g​-​f​o​r​-​e​n​e​rgy

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Centrale de chauffage Biomax sur la Presqu'île scientifique à Grenoble, mercredi 23 novembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Très com­pé­ti­tif, le réseau de chauf­fage urbain n’est pas très ver­tueux, dénonce la Métropole de Grenoble

FOCUS - Gestionnaire du réseau de chauffage urbain pour le compte de Grenoble-Alpes Métropole, la Compagnie de chauffage a présenté de «très bons résultats», d'un Lire plus

La Métropole annonce une remise sur la facture de novembre des usagers du réseau de chauffage urbain
La Métropole annonce une remise sur la fac­ture de novembre des usa­gers du réseau de chauf­fage urbain

FLASH INFO - La Métropole de Grenoble annonce par voie de communiqué le reversement de 4,2 millions d'euros à l'intention des usagers du réseau de Lire plus

Un chan­tier de dix ans pour rac­cor­der 100 bâti­ments de l’Université Grenoble-Alpes au chauf­fage urbain

FOCUS - L’Université Grenoble Alpes, Grenoble INP, le Crous Grenoble Alpes, Grenoble-Alpes Métropole et la Compagnie de chauffage se sont engagés dans un vaste chantier Lire plus

La Métropole annonce une remise sur la facture de novembre des usagers du réseau de chauffage urbain
À Grenoble, Ville et Métropole veulent reprendre la main sur le chauf­fage urbain

  FOCUS - À Grenoble, Ville et Métropole entendent reprendre la main sur le service de chauffage urbain. Et profiter du transfert d'actions pour pousser Lire plus

L'élu grenoblois Alan Confesson s'installe au poste de président de la Compagnie de chauffage
L’élu gre­no­blois Alan Confesson s’ins­talle au poste de pré­sident de la Compagnie de chauffage

  FLASH INFO – De la lumière à la chaleur? Tel est le parcours d'Alan Confesson. Ancien président de la Régie lumière de Grenoble sous Lire plus

Centrale de la poterne du réseau urbain de chaleur de la Compagnie de Chauffage . Copyright capture vidéo Compagnie de Chauffage /TéléGrenoble
Un ex-conseiller de la chambre régio­nale des comptes à la tête de la Compagnie de chauffage

FLASH INFO - Franck Leroy est le nouveau directeur général de la Compagnie de chauffage intercommunale de l'agglomération grenobloise (CCIAG). Il succède à Thierry Duflot. Lire plus

Flash Info

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Flash info| Victime d’une « ten­ta­tive d’en­lè­ve­ment » à Grenoble, un jeune homme a été ren­voyé à la pri­son de Varces

Agenda

Je partage !