Les différents syndicats s'affrontent aux élections professionnelles de l'Éducation nationale du 1er au 8 décembre. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Privé d’é­lec­tions pro­fes­sion­nelles, le syn­di­cat Sud Lutte des classes édu­ca­tion accuse son ancienne fédé­ra­tion… qui réplique

Privé d’é­lec­tions pro­fes­sion­nelles, le syn­di­cat Sud Lutte des classes édu­ca­tion accuse son ancienne fédé­ra­tion… qui réplique

FOCUS - Privé de représentants pour les élections professionnelles dans l'Éducation nationale, le (nouveau) syndicat Sud Lutte des classes éducation accuse son ancienne fédération, Sud éducation, d'avoir fait pression sur le ministère et le rectorat. L'organisation dément et rappelle qu'un syndicat doit avoir deux ans d'ancienneté pour se présenter, ce qui n'est pas le cas de Lutte des classes.

Pour le (nouveau) syndicat Sud Lutte des classes éducation, la décision relève de "l'injustice criante". Alors que les élections professionnelles dans l'Éducation nationale se tiennent du jeudi 1er au jeudi 8 décembre 2022, l'organisation syndicale se voit interdite de présenter des candidats. Et ceci, affirme-t-elle, alors "que le ministère avait reconnu début septembre [son] droit à [se] présenter" à ces élections.

Sud Lutte des classes éducation privé d'élections professionnelles. Suite à une scission, des membres de Sud Éducation ont quitté l'organisation pour fonder... Sud Lutte des classes éducation. © Place Gre'net

Suite à une scission, des membres de Sud Éducation ont quitté l'organisation pour fonder... Sud Lutte des classes éducation. © Place Gre'net

La raison de ce refus, selon Sud Lutte des classes? "Le syndicat (...) ne peut pas se présenter aux élections professionnelles au motif qu’il n’est pas un syndicat de fonctionnaires car il syndique des “retraité-es, chômeuses, chômeurs” de l’Éducation nationale". Une situation décrite comme scandaleuse: "La majeure partie des autres syndicats font de même et leur candidature aux élections n’a pas été empêchée pour autant."

Une interdiction liée... à un manque d'ancienneté?

Mais l'organisation pointe du doigt une autre responsable. En l'occurrence... Sud Éducation, avec laquelle elle a fait scission en milieu d'année 2022. Pour Lutte des classes, aucun doute: "Cela a été demandé par notre ancienne fédération, qui a menacé le ministère et l’ensemble des rectorats de contentieux en cas d’acceptation par leurs services des listes Sud Lutte de classes éducation", écrit-elle.

Sud Lutte des classes éducation privé d'élections professionnelles. Rassemblement syndical devant le rectorat de Grenoble. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Rassemblement syndical devant le rectorat de Grenoble. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Une analyse des faits que ne partage pas du tout Sud Éducation. "Ils insistent sur leurs champs professionnels, mais ils n'ont pas été interdits pour cela. Ils ont été interdits parce qu'ils n'ont pas plus de deux ans d'existence!", explique le syndicat. Et d'ajouter: "Ils savent très bien qu'il y a une commission de validation des candidatures, et que la leur a été annulée parce qu'ils avaient à peine six mois d'existence."

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 42 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Sud Éducation accuse le rec­to­rat de Grenoble de s’at­ta­quer aux droits syn­di­caux d’une enseignante

  EN BREF - Le syndicat Sud Éducation accuse le rectorat de Grenoble de s'attaquer aux droits syndicaux d'une enseignante. En cause? Le refus de Lire plus

Un mois après le limogeage de Claudine Schmidt-Lainé, le conseil des ministres a désigné Fabienne Blaise comme nouvelle rectrice de l'académie de Grenoble.
Sud Éducation accuse le rec­to­rat de Grenoble de rem­pla­cer du per­son­nel par des ser­vices civiques

FIL INFO – Le syndicat Sud Éducation Grenoble accuse le rectorat de remplacer des postes de personnel par des services civiques. Et cite pour preuve Lire plus

Les personnels de l'Éducation nationale de l'Isère appelés à la grève et au rassemblement jeudi 8 septembre
Les per­son­nels de l’Éducation natio­nale de l’Isère appe­lés à la grève et au ras­sem­ble­ment jeudi 8 sep­tembre 2022

EN BREF - Les syndicats isérois de l'Éducation nationale appellent l'ensemble des personnels à un mouvement de grève et à un rassemblement devant le rectorat Lire plus

La Ville de Grenoble annonce des mesures de "déprécarisation" pour ses agents éducation et jeunesse
La Ville de Grenoble annonce des mesures de « dépré­ca­ri­sa­tion » pour ses agents édu­ca­tion et jeunesse

FLASH INFO — "Poursuivre l’effort de déprécarisation des agent-es et améliorer leurs conditions de travail". Tel est le programme annoncé par la Ville de Grenoble Lire plus

Les AED de l'Isère crient leur colère devant le rectorat et la cité administrative de Grenoble
Isère : les AED, assis­tants d’é­du­ca­tion plus connus comme “pions”, crient leur colère à Grenoble

  FOCUS — Ils sont plus connus sous les termes de "pions" ou de "surveillants", mais c'est bien en tant qu'assistants d'éducation que les AED Lire plus

Isère : les assis­tants d’é­du­ca­tion en grève pour obte­nir de meilleures condi­tions de travail

  FOCUS - Les assistants d'éducation (AED) manifestaient partout en France, mardi 1er décembre, pour dénoncer les conditions d'exercice de leur métier. Alors que la Lire plus

Flash Info

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Flash info| Victime d’une « ten­ta­tive d’en­lè­ve­ment » à Grenoble, un jeune homme a été ren­voyé à la pri­son de Varces

Agenda

Je partage !