Journée contre les vio­lences faites aux femmes : une cam­pagne de la Métro signée Petite Poissone

Journée contre les vio­lences faites aux femmes : une cam­pagne de la Métro signée Petite Poissone

EN BREF – Alors que le ven­dredi 25 novembre 2022 marque une nou­velle Journée de lutte contre les vio­lences faites aux femmes, la Métropole de Grenoble déploie une cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion signée Petite Poissone. Son pré­sident Christophe Ferrari sera par ailleurs pré­sent à l’i­nau­gu­ra­tion de la Maison des femmes.

« Le seul pou­voir que ta posi­tion te confère, c’est celle d’augmenter son salaire. » Tel est l’un des mes­sages de la cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion por­tée par la Métropole de Grenoble sur les vio­lences faites aux femmes dans le cadre pro­fes­sion­nel et hié­rar­chique. Le slo­gan est une créa­tion de l’ar­tiste Petite Poissone, par­te­naire de l’o­pé­ra­tion, à l’oc­ca­sion de la Journée de lutte contre les vio­lences aux femmes, ven­dredi 25 novembre 2022.

L'artiste Petite Poissone a réalisé des visuels au pochoir à l'entrée du nouveau siège de la Métropole de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

L’artiste Petite Poissone a réa­lisé des visuels au pochoir à l’en­trée du nou­veau siège de la Métropole de Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

La créa­tion de l’ar­tiste « sera dif­fu­sée lar­ge­ment sur le ter­ri­toire […] dans les médias locaux, sur les réseaux sociaux de la Métropole ou encore dans le réseau d’affichage du Smmag », explique la Métropole. Mais Petite Poissone a d’ores et déjà réa­lisé, dès le mer­credi 23 novembre, un visuel au pochoir à l’en­trée du nou­veau siège de Grenoble-Alpes Métropole, place André-Malraux à Grenoble.

Une cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion renou­ve­lée chaque année

Pour la Métropole, le 25 novembre, Journée de lutte contre les vio­lences faites aux femmes depuis 2019, est « l’occasion de por­ter chaque année un mes­sage de pré­ven­tion et de sen­si­bi­li­sa­tion ». Dans le but, reven­dique encore l’in­ter­com­mu­na­lité, de « faire réduire le chiffre tris­te­ment connu et tou­jours valable cette année : en France, une femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son conjoint ».

Le 25 novembre 2020, c'est une vidéo s'adressant aux potentiels auteurs de violence que la Métropole diffusait sur ses réseaux. © Métropole de Grenoble

Le 25 novembre 2020, c’est une vidéo s’a­dres­sant aux poten­tiels auteurs de vio­lence que la Métropole dif­fu­sait sur ses réseaux. © Métropole de Grenoble

En 2020, la Métropole avait ainsi réa­lisé une vidéo s’a­dres­sant aux auteurs de vio­lence, avec le témoi­gnage d’un homme accom­pa­gné dans le cadre d’un suivi psy­cho­lo­gique. En 2021, c’est un « vio­len­to­mètre » qui était imprimé sur des sachets de baguettes de pain pour en assu­rer la dif­fu­sion la plus large pos­sible, via les bou­lan­ge­ries, sur l’en­semble du ter­ri­toire métropolitain.

Inauguration de la Maison des femmes de Grenoble le 25 novembre

La cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion signée Petite Poissone n’est pas la seule action de la Métropole pour le 25 novembre. Son pré­sident Christophe Ferrari sera ainsi pré­sent à l’i­nau­gu­ra­tion de la Maison des femmes de Grenoble, aux côtés notam­ment du ministre Olivier Véran. Ouvert depuis le 7 novembre, ce lieu accueille et conseille (y com­pris sur le plan juri­dique) les femmes vic­times de violences.

Le message de Petite Poissone, sur les violences faites aux femmes dans le cadre professionnel, s'affiche sur le parvis du siège de la Métropole. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le mes­sage de Petite Poissone, sur les vio­lences faites aux femmes dans le cadre pro­fes­sion­nel, s’af­fiche sur le par­vis du siège de la Métropole. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Convaincue de l’importance de dis­po­ser d’une struc­ture res­source telle que celle-ci afin de com­plé­ter le maillage ter­ri­to­rial exis­tant, la Métropole inves­tit finan­ciè­re­ment 100 000 euros en inves­tis­se­ment et 25 000 euros en fonc­tion­ne­ment », rap­pelle-t-elle. Sa conseillère délé­guée Corinne Lemariey est, pour sa part, pré­sente à Nantes, aux pre­mières Assises de lutte contre les vio­lences sexistes.

Outre le sou­tien à d’autres ini­tia­tives, comme la Maison de l’é­ga­lité femmes-hommes, la Métropole vante enfin son propre « plan d’action pour l’égalité pro­fes­sion­nelle femmes-hommes » en interne. Ses objec­tifs ? Des for­ma­tions à la ques­tion pour les agents, mana­gers, ser­vice DRH et élus. La mise en place d’un dis­po­si­tif de signa­le­ment face aux situa­tions de vio­lences sexistes. Et « l’a­mé­lio­ra­tion du dis­po­si­tif d’observation et d’étude des inéga­li­tés ».

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Maison des femmes de Grenoble ouvre ses portes (dans un lieu transitoire) le lundi 7 novembre
La Maison des femmes de Grenoble ouvre ses portes (dans un lieu tran­si­toire) le lundi 7 novembre

FLASH INFO - En projet depuis le mois d'août, la Maison des femmes de Grenoble va ouvrir ses portes à compter du lundi 7 novembre Lire plus

La Maison des femmes de Grenoble ouvre ses portes (dans un lieu transitoire) le lundi 7 novembre
Une Maison des femmes ouvrira bien­tôt à Grenoble : “Il y a urgence”

FOCUS - Une Maison des femmes, lieu d’accueil, d’écoute et de soins pour les femmes victimes de violences, va voir le jour à Grenoble dès Lire plus

Vers une sortie de crise entre l'association Entr'ailes et la Ville de Pont-de-Claix après des échanges houleux?
Pont-de-Claix : vers une sor­tie de crise après des échanges hou­leux entre l’as­so­cia­tion Entr’ailes et la Ville ?

FOCUS - Demande de relogement avec un ultimatum, rassemblement “sauvage” à l'hôtel de ville de Pont-de-Claix… Les relations sont pour le moins tendues entre la Lire plus

De gauche à droite : Sarah Marcato, déléguée départementale aux droits des femmes et à l'égalité, Laurent Prévost, préfet de l'Isère et Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Lutte contre les vio­lences faites aux femmes : un bilan « encou­ra­geant » mal­gré la hausse du phé­no­mène en Isère

FOCUS - En amont de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes qui se tient ce vendredi 25 novembre 2022, Laurent Lire plus

L'association iséroise Isis lauréate d'un AMI pour l'égalité femmes-hommes en milieu rural
L’association isé­roise Isis lau­réate d’un AMI pour l’é­ga­lité femmes-hommes en milieu rural

FLASH INFO - Une seule structure de la région Auvergne-Rhône-Alpes figure parmi les 41 associations lauréates de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour l’égalité entre Lire plus

Inauguration des locaux d'Issue de secours en présence des députées Camille Galliard-Minier, Emilie Chalas. de Nicolas Kada, de Françoise Pergamelle, De Saïda Yaya et de Sandrine Chaix (c) Elias Muhlstein
Lutte contre les vio­lences faites aux femmes : un nou­veau local pour l’as­so­cia­tion Issue de secours

FOCUS - Grande cause des quinquennats d'Emmanuel Macron, les violences faites aux femmes demeurent une triste réalité, constate pour l'heure l'association grenobloise Issue de secours Lire plus

Flash Info

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Flash info| Victime d’une « ten­ta­tive d’en­lè­ve­ment » à Grenoble, un jeune homme a été ren­voyé à la pri­son de Varces

Agenda

Je partage !