Opération simplifiée d'abandon d'armes détenues illégalement, du 25 novembre au 2 décembre en Isère

Opération sim­pli­fiée d’a­ban­don d’armes déte­nues illé­ga­le­ment, du 25 novembre au 2 décembre 2022 en Isère

Opération sim­pli­fiée d’a­ban­don d’armes déte­nues illé­ga­le­ment, du 25 novembre au 2 décembre 2022 en Isère

FLASH INFO – L’appel peut sem­bler inso­lite… et n’a rien d’a­no­din : du ven­dredi 25 novembre au ven­dredi 2 décembre, la pré­fec­ture de l’Isère invite les déten­teurs d’armes illé­gales à les « aban­don­ner » auprès des forces de l’ordre (voir enca­dré). Une opé­ra­tion qui s’ins­crit dans un cadre natio­nal, pilo­tée par le Service cen­tral des armes et explo­sifs (SCAE).

Il n’est évi­dem­ment pas ques­tion d’armes de contre­bande, mais « acquises par héri­tage, le plus sou­vent sans connaître le cadre légal de déten­tion de ces armes ». Généralement des fusils de chasse ou issus des guerres mon­diales de 14 – 18 et 39 – 45. Ces armes seraient au nombre de deux mil­lions sur le ter­ri­toire natio­nal. Contre cinq mil­lions déte­nues légalement.

« Par cette opé­ra­tion, nous vou­lons offrir à ces déten­teurs de bonne foi la pos­si­bi­lité de s’en des­sai­sir sim­ple­ment ou de les conser­ver léga­le­ment », décrit la pré­fec­ture de l’Isère. Les per­sonnes dési­rant aban­don­ner les armes (ou muni­tions) dont elles dis­posent peuvent ainsi les dépo­ser auprès des poli­ciers ou des gen­darmes, sans avoir à s’ac­quit­ter de for­ma­li­tés administratives.

Armes en Isère. Cinq millions d'armes légales sont recensées en France, tandis que les services de l'État estiment à deux millions celles détenues illégalement, la plupart par héritage. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Cinq mil­lions d’armes légales sont recen­sées en France, tan­dis que les ser­vices de l’État estiment à deux mil­lions celles déte­nues illé­ga­le­ment, la plu­part par héri­tage. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Possibilité est éga­le­ment don­née de les enre­gis­trer dans le sys­tème d’information sur les armes, avec l’aide d’a­gents de la pré­fec­ture pré­sents sur place. Ceci en appor­tant des pho­to­gra­phies de l’arme concer­née afin de l’i­den­ti­fier, ainsi que des infor­ma­tions sur son modèle et son pré­cé­dent déten­teur. Attention : les per­sonnes dési­rant faire enre­gis­trer leur arme ne doivent pas l’a­me­ner avec elles.

Enfin, celles et ceux n’é­tant pas en mesure de se dépla­cer, ou dis­po­sant d’ob­jets dan­ge­reux (comme des muni­tions de guerre de type obus et gre­nades, des explo­sifs ou des muni­tions de calibre égal ou supé­rieur à 20 mm) peuvent prendre ren­dez-vous avec la pré­fec­ture au 04 76 60 34 00, afin d’or­ga­ni­ser une col­lecte à domi­cile ou un enlè­ve­ment sécurisé.

Les sites de col­lecte, ouverts du 25 novembre au 2 décembre de 9 heures à 17 heures :

- l’hô­tel de police de Grenoble, 36 bou­le­vard Maréchal-Leclerc (prise de ren­dez-vous en ligne à cette adresse).

- la bri­gade de gen­dar­me­rie de La Tour du Pin, 54 rue Pierre Vincendon (prise de ren­dez-vous en ligne à cette adresse).

- la bri­gade de gen­dar­me­rie de Vienne, 5 rue Colonel Arnaud-Beltrame (prise de ren­dez-vous en ligne à cette adresse).

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

© DDSP 38
Mistral : cinq sus­pects mis en exa­men après la sai­sie d’une tren­taine de kilos de can­na­bis et d’un arse­nal d’armes

FOCUS - Deux nouveaux suspects - une femme de 20 ans et un homme de 28 ans - ont été interpellés, ce jeudi 5 mai Lire plus

© DDSP 38 (montage)
Grenoble : plus de 32 kilos de can­na­bis sai­sis, de nom­breuses armes et muni­tions décou­vertes et trois sus­pects interpellés

FLASH INFO - Une femme de 19 ans et deux hommes de 19 et 24 ans ont été interpellés, ce lundi 2 mai 2022, par Lire plus

Deux personnes blessées, par arme à feu et arme blanche, place Saint-Bruno à Grenoble mercredi 3 août
Deux per­sonnes bles­sées, par arme à feu et arme blanche, place Saint-Bruno à Grenoble mer­credi 3 août

FLASH INFO - La direction départementale de la sécurité publique (DDSP) et le parquet de Grenoble signalent des faits de "violences volontaires en réunion" survenus Lire plus

Opération anti-rodéo dans le parc Jean Verlhac le 13 mai 2022 (c) Elias Muhlstein
Grenoble : un indi­vidu blessé après une course-pour­suite et une fusillade entre des hommes armés et la police

FLASH INFO - Quatre hommes ont été pris en chasse en voiture par la police, ce samedi 1er octobre 2022 au matin, après avoir tiré Lire plus

Signature d'une convention de sécurité entre la commune de Pontcharra et la gendarmerie nationale
Pierre-Châtel : des gen­darmes tuent un homme qui les mena­çait avec un cut­ter, suite à un violent dif­fé­rend familial

FLASH INFO - Un homme de 49 ans a été tué par des gendarmes, dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 avril 2022, Lire plus

Opération tranquillité vacances reprend cet été
Les gen­darmes de Meylan à leur tour la cible de tirs de mor­tier d’ar­ti­fices par cinq jeunes entre 15 et 18 ans

  FLASH INFO — Après les policiers de l'agglomération grenobloise, à Grenoble ou Échirolles, c'est au tour des gendarmes de Meylan d'être la cible de Lire plus

Flash Info

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

19h33

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Agenda

Je partage !