© Manuel Pavard - Place Gre'net

Grenoble : des parents d’é­lèves occupent l’é­cole Malherbe pour mettre à l’a­bri des enfants et familles à la rue

Grenoble : des parents d’é­lèves occupent l’é­cole Malherbe pour mettre à l’a­bri des enfants et familles à la rue

FOCUS - Un collectif de parents d'élèves, en lien avec le Réseau éducation sans frontières (RESF), et soutenu par plusieurs associations et syndicats, a commencé à occuper l'école Malherbe, à Grenoble, ce lundi 10 octobre 2022. Objectif : mettre à l'abri trois familles vivant à la rue, dont les enfants sont scolarisés dans l'établissement. Les parents entendent investir les lieux chaque soir, de 18 heures à 7 h 30, jusqu'à ce que ces familles bénéficient d'une solution d'hébergement.

"Ce sont des familles qu'on croise tous les jours, qu'on essaye d'aider. Mais sans toit, pour un enfant, c'est très compliqué d'être scolarisé et d'avoir une vie digne." Mathilde Lagabrielle, membre du Réseau éducations sans frontières (RESF), résume le sentiment partagé par la quinzaine d'autres parents d'élèves de l'école Malherbe rassemblés ce lundi 10 octobre 2022 dans une salle de classe, aux côtés de plusieurs représentants d'associations et syndicats.

© Manuel Pavard - Place Gre'net

Le collectif de parents d'élèves occupe l'école Malherbe depuis 18 heures, ce lundi 10 octobre 2022, et a accroché des banderoles aux grilles de l'établissement. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Dans le même temps, une poignée de parents commencent à installer des matelas pour la nuit dans une autre salle tandis qu'à l'extérieur, des banderoles fixées aux murs et aux grilles informent de cette "situation inacceptable". Depuis 18 heures en effet, l'école grenobloise est officiellement occupée. Et ce, jusqu'à 7 h 30 ce mardi matin, afin de "ne pas déranger les autres enfants", explique Marine, également mobilisée. Puis, sans doute, rebelote les jours suivants.

Une famille déboutée du droit d'asile dort dans le parc de l'Alliance

De fait, tous se préparent à une occupation qui dure. Car l'objectif est clairement affiché : mettre à l'abri trois familles - d'origine albanaise et angolaise - vivant à la rue, dont cinq enfants au total sont scolarisés à Malherbe, en maternelle et élémentaire. Mais également ne pas céder d'un pouce tant que celles-ci ne pourront pas dormir au chaud et en sécurité, avec un toit sur la tête.

© Manuel Pavard - Place Gre'net

Une partie des parents d'élèves, en lien avec RESF, ont investi en fin d'après-midi une salle de classe aux côtés des familles concernées. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Le collectif de parents, en lien avec RESF 38, accompagnait notamment, depuis l'année dernière, "une famille demandeuse d'asile qui a finalement été déboutée du droit d'asile et qui, du coup, s'est retrouvée à la rue à la rentrée de septembre", raconte Mathilde Lagabrielle. "Ils dorment maintenant dans un parc [au camp de l'Alliance] et depuis, ils viennent prendre des douches et faire des machines chez les uns et les autres."

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 49 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

De la Salle rouge à l'ancienne école Jean-Macé: la mobilisation du Dal 38 et des familles sans logement se poursuit
Après la Salle rouge, l’ex-école Jean-Macé occu­pée par des familles sou­te­nues par le Dal 38 : la Ville de Grenoble porte plainte

FOCUS - Nouvelle occupation à Grenoble: après celle de l'esplanade de la Caserne de Bonne, les 80 familles hébergées durant deux mois à la Salle Lire plus

L'élu Nicolas Beron Perez soutient le Dal malgré la plainte déposée contre l'occupation de Jean-Macé
L’élu Nicolas Beron Perez sou­tient le Dal mal­gré la plainte dépo­sée contre l’oc­cu­pa­tion de Jean-Macé

FLASH INFO - "Envers et contre tout: un toit c'est un droit!" De qui cette déclaration militante? Du vice-président de la Métro à l'Habitat et Lire plus

Les familles albanaises et macédoniennes expulsées du camp de l'Alliance s'apprêtaient à passer la nuit sur le parvis de la mairie de Grenoble, le 2 décembre 2021. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Expulsion des occu­pants du camp de l’Alliance : le Dal et RESF contestent la ver­sion de la préfecture

FOCUS - Une semaine après l'évacuation du camp de l'Alliance et de la bibliothèque occupée par une quarantaine d'Albanais et de Macédoniens, Droit au logement Lire plus

Conférence de presse Réseau d'Education Sans Frontières, école Jean Racine, 5 juillet 2021 (c) Emma Venancie-Place Gre'net
Mobilisation de RESF 38, de syn­di­cats et col­lec­tifs pour l’ac­cès au loge­ment de parents d’é­lèves migrants

FOCUS - Une trentaine de personnes se sont réunies, ce mardi 5 juillet 2021, devant l'école Jean-Racine, dans le quartier Teisseire de Grenoble. Membres de Lire plus

Des militants de RESF dialoguant avec Marie Borne, présidente de la Relève lors de la manifestation du 16 mars, à Échirolles. © RESF
RESF38 mobi­lisé contre l’expulsion de 35 familles de migrants

FOCUS - Le Réseau éducation sans frontière de l’Isère se mobilise contre l’expulsion, d’ici à la fin du mois de mars, de 35 familles de migrants Lire plus

© Manuel Pavard - Place Gre'net
Campement du parc de l’Alliance : la Ville de Grenoble dénonce une opé­ra­tion de police menée « sans concer­ta­tion », la pré­fec­ture dément

FOCUS - La police nationale est intervenue, ce mardi 14 juin 2022, dans le parc de l'Alliance où une quinzaine de migrants, originaires pour la Lire plus

Flash Info

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Agenda

Je partage !