Fête de la science 2022 en Isère. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fête de la science en Isère : une 31e édi­tion pla­cée sous le signe du chan­ge­ment climatique

Fête de la science en Isère : une 31e édi­tion pla­cée sous le signe du chan­ge­ment climatique

FOCUS - La 31e édition de la Fête de la science portée par le CCSTI Grenoble La Casemate prend ses quartiers en Isère, du 7 au 17 octobre 2022. Cette année, l’événement s'intéresse au changement climatique à travers 220 animations, dont un village des sciences, neuf festivals, sept parcours et une programmation pour les scolaires. L'occasion pour tous les publics de découvrir les sciences et techniques en échangeant avec des chercheurs, vulgarisateurs, médiateurs et autres passeurs de science.

« C'est un événement qui va porter sur la thématique du changement climatique, largement d'actualité puisque le gouvernement a annoncé aujourd'hui son plan de sobriété énergétique », a introduit Jeany Jean-Baptiste, directrice de La Casemate. Celle-ci lançait, ce jeudi 6 octobre 2022 dans ses locaux, la 31e édition de la Fête de la science, une manifestation nationale et gratuite à l'initiative du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, dont l'EPCC5Établissement public de coopération culturelle. créé en 2021 coordonne les actions en Isère.

Au programme du 7 au 17 octobre 2022 ? Pas moins de 220 animations et événements dans 37 communes iséroises, un village des sciences à Minatec, neuf festivals, sept parcours scientifiques et une programmation spécifique pour les scolaires. Le tout orchestré par 38 porteurs de projets dont des laboratoires et universités, associations, MJC, entreprises, bibliothèques, collectivités locales et des dizaines d’intervenants et partenaires.

Affiche de la Fête de la science en Isère. © CCSTI - La Casemate

Affiche de la Fête de la science en Isère. © CCSTI - La Casemate

Ainsi, la Fête de la science 2022 s'attaquera-t-elle aux questions complexes que pose le réchauffement climatique, dans le cadre du thème national « Changement climatique : atténuation et adaptation ». Des professionnels de la recherche, de la médiation et de la culture scientifique présenteront ainsi leurs travaux, en vue d'essayer « d'amoindrir notre impact sur l'environnement et nous adapter au mieux », indique l'organisation.

Visites de laboratoires et d'entreprises, ateliers, conférences, débats, spectacles, expositions... « Autant d'occasions de découvrir les sciences sous un jour nouveau avec des chercheurs, doctorants, ingénieurs et techniciens, vulgarisateurs et autres passeurs de sciences », promet La Casemate.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 59 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Noema, le radiotéléscope surpuissant du plateau de Bure © Wikimedia Commons
Le sur­puis­sant radio­té­les­cope Noema géré par l’Iram de Grenoble vient d’être inau­guré dans les Hautes Alpes

EN BREF - Le très puissant radiotélescope Noema, installé sur le plateau de Bure dans le Dévoluy (05), a été inauguré le 30 septembre 2022. Lire plus

La batterie du futur doublera l'autonomie des voitures électriques. DR
Valeo et le CEA signent un accord de coopé­ra­tion pour la recherche sur l’électronique de puissance

FLASH INFO - ​L'équipementier automobile français Valeo et le CEA ont signé, mi-septembre 2022, un accord en vue d'une collaboration "sur les prochaines générations d'électroniques Lire plus

Poisson gogo nageant, animation par Bruce Currie, Paleozoo
Le plus vieux cœur du monde recons­ti­tué en 3D à l’ESRF de Grenoble

FLASH INFO - Une équipe scientifique internationale incluant Paul Tafforeau, chercheur à l'ESRF (European Synchrotron Radiation Facility), a découvert un cœur de poisson vieux de Lire plus

Protéine huntingtine mutante à l'origine de la maladie de hugtington
Maladie de Huntington : la future bio­tech gre­no­bloise Huntx Pharma va déve­lop­per un traitement

FOCUS - Maladie rare, la chorée de Huntington touche 18 000 personnes en France. Cette  affection neurodégénérative provoque le décès du malade vingt ans après l'apparition des premiers Lire plus

DR
Quantique : une nou­velle tech­no­lo­gie créée par une équipe de recherche diri­gée par un Grenoblois

FLASH INFO - Une équipe de recherche internationale dirigée par Christopher Bäuerle, chercheur à l'Institut Néel basé à Grenoble, a annoncé, le 7 septembre 2022, Lire plus

© Tardieux / Hakimi
Des cher­cheurs gre­no­blois ont décou­vert qu’une molé­cule anti-can­cer serait effi­cace contre la toxo­plas­mose et le paludisme

FOCUS - Une équipe de chercheurs de l’IAB Grenoble a découvert qu'un anticancéreux expérimental, l'altiratinib, serait efficace contre la prolifération de parasites, comme ceux responsables Lire plus

Flash Info

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Agenda

Je partage !