Une pénurie de 1000 conducteurs de cars scolaires en Auvergne-Rhône-Alpes pour la rentrée 2022?

Rentrée sco­laire : 1000 conduc­teurs de cars man­que­raient à l’ap­pel en Auvergne-Rhône-Alpes

Rentrée sco­laire : 1000 conduc­teurs de cars man­que­raient à l’ap­pel en Auvergne-Rhône-Alpes

EN BREF – Le groupe d’op­po­si­tion socia­liste de la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’in­quiète par cour­rier de la pénu­rie de chauf­feurs de cars sco­laires pour la ren­trée. Accusée de « cruel manque d’an­ti­ci­pa­tion », la Région rap­pelle avoir lancé au début de l’été une opé­ra­tion « 1000 conduc­teurs » pour favo­ri­ser les recru­te­ments dans ce secteur.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes va-t-elle faire face à une pénu­rie de conduc­teurs de cars sco­laires à la ren­trée 2022 ? C’est ce qu’af­firme le groupe d’op­po­si­tion régio­nal Socialiste, éco­lo­giste et démo­crate, pré­sidé par Najat Vallaud-Belkacem. Une inquié­tude expri­mée par les quatre élus du groupe dans un cour­rier adressé au pré­sident de la Région Laurent Wauquiez.

Un car de la société Philibert, nouvelle venue en Isère suite à un appel d'offres de la Région. Les conducteurs seront-ils eux aussi au rendez-vous ? © Philibert Transport

Un car de la société Philibert, nou­velle venue en Isère suite à un appel d’offres de la Région. Les conduc­teurs seront-ils eux aussi au ren­dez-vous ? © Philibert Transport

Dans son cour­rier, les oppo­sants indiquent relayer une alerte de la Fédération natio­nale des trans­ports de voya­geurs (FNTV), qui « met en garde sur les 1000 postes à pour­voir » dans le sec­teur des conduc­teurs de cars sco­laires. Une situa­tion « prin­ci­pa­le­ment due à un manque de recon­nais­sance de la pro­fes­sion, une insé­cu­rité gran­dis­sante, et sur­tout une rému­né­ra­tion trop basse ».

La Région met en avant son opé­ra­tion « 1000 conducteurs »

« Dès le mois de juin, nous vous avons alerté sur cette situa­tion par un amen­de­ment pour une action forte de la Région sur les salaires et la for­ma­tion des conduc­teurs de trans­ports sco­laires », pour­suit le cour­rier. Proposition non rete­nue, « mal­gré la recon­nais­sance du carac­tère urgent de cette pénu­rie ». Ce qui amène le groupe d’op­po­si­tion socia­liste à dénon­cer « un cruel manque d’an­ti­ci­pa­tion ».

Au milieu du mois d’août, la FNTV a en effet évo­qué ce chiffre de 1000 conduc­teurs man­quants sur la région, tan­dis que 8000 étaient recher­chés sur l’en­semble du ter­ri­toire natio­nal. Une situa­tion que la Fédération décri­vait comme « catas­tro­phique et sans pré­cé­dent ». Si des traces de cette décla­ra­tion sub­siste sur la Toile, elle est en revanche désor­mais introu­vable sur le site de la FNTV, ou sur ses réseaux sociaux.

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. © Charles Pietri

Laurent Wauquiez, pré­sident de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. © Charles Pietri

Du côté de la Région, on indique ne pas avoir encore reçu le cour­rier, et donc ne pas être en mesure d’y répondre. Mais la col­lec­ti­vité pré­cise avoir lancé au début du prin­temps, pré­ci­sé­ment en par­te­na­riat avec la FNTV, une opé­ra­tion « 1000 conduc­teurs ». Avec, au pro­gramme, une cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion, un numéro de télé­phone dédié ou encore un finan­ce­ment des for­ma­tions pro­fes­sion­nelles par la Région.

Des pre­miers recru­te­ments, notam­ment parmi les agriculteurs

La mobi­li­sa­tion de « nom­breux acteurs locaux » a éga­le­ment été au ren­dez-vous, notam­ment celle des chambres d’a­gri­cul­ture. « En effet, les agri­cul­teurs sont consi­dé­rés comme une cible prio­ri­taire dans le sens où ils sont nom­breux à cher­cher un com­plé­ment de revenu », explique la Région. Bilan de la cam­pagne ? Des pre­miers recru­te­ments auraient eu lieu, mais aucun chiffre n’est encore à ce jour disponible.

Force ouvrière dénonce la sous-trai­tance dans les transports

Informé du cour­rier du groupe d’op­po­si­tion à l’in­ten­tion de Laurent Wauquiez, le syn­di­cat Force ouvrière Transports iro­nise en consta­tant qu’il cite la FNTV. « Pour rap­pel, la FNTV est un syn­di­cat patro­nal qui a le pou­voir d’augmenter les salaires et d’améliorer les condi­tions de vie des agents de conduite. Pourquoi elle ne le fait pas ? », inter­roge le syndicat.

« Depuis de nom­breuses années, nous dénon­çons la sous-trai­tance à outrance des trans­ports publics à des pri­vés par le biais d’appels d’offre qui conduit à du dum­ping social et la situa­tion que vous connais­sez aujourd’hui », dénonce encore le syn­di­cat. Et de conclure : « Il est sans aucun doute temps d’arrêter de sous-trai­ter à des opé­ra­teurs pri­vés sans se sou­cier des condi­tions sala­riales et des condi­tions de tra­vail ».

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les inquiétudes d'Interasso Grenoble-Alpes sur la précarité étudiante et le coût de l'année universitaire
Interasso Grenoble-Alpes s’in­quiète du coût de l’an­née uni­ver­si­taire et demande la gra­tuité des transports

FOCUS - L'association étudiante Interasso Grenoble-Alpes délivre les résultats d'une enquête sur le coût de la rentrée, mais aussi de l'année universitaire, pour les étudiants Lire plus

Philibert Transport inves­tit dans des cars au gaz natu­rel avant de se déployer sur 14 lignes en Isère

FLASH INFO – De nouveaux cars alimentés en gaz naturel pour Philibert Transport. Alors que la société va exploiter quatorze lignes de transport de personnes Lire plus

Challenge Mobilité
Modes de trans­port alter­na­tifs : quatre entre­prises isé­roises récom­pen­sées lors du Challenge mobi­lité 2022

FLASH INFO - Les meilleurs élèves du Challenge Mobilité 2022 ont reçu des prix de la part de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, mardi 5 juillet 2022. Lire plus

collectif gratuité transports publics grenoble ZFE véhicules Critair
ZFE dans l’ag­glo­mé­ra­tion de Grenoble : le col­lec­tif pour la gra­tuité des trans­ports publics dénonce “un manque de débat”

EN BREF - Une nouvelle étape vient d’être franchie début juillet 2022 pour la Zone à faibles émissions (ZFE) de Grenoble. Les poids lourds et Lire plus

La CGT et ST relancent la question de la sécurité dans les transports à la veille de la réunion d'un Comité de pilotage
La CGT et ST relancent la ques­tion de la sécu­rité dans les trans­ports à la veille de la réunion d’un Comité de pilotage

FLASH INFO – "La sécurité est un droit régalien, et ne doit pas être négociée ou au rabais". Ainsi s'expriment les syndicats ST et CGT Lire plus

Le Collectif pour la gratuité des transports de Grenoble s'oppose à l'extension aux particuliers des zones à faible émission
Le Collectif pour la gra­tuité des trans­ports de Grenoble s’op­pose à l’ex­ten­sion aux par­ti­cu­liers des zones à faible émission

FLASH INFO – "Une fausse solution, injuste socialement et inefficace pour l’environnement". C'est ainsi que le Collectif pour la gratuité des transports de l'agglomération grenobloise Lire plus

Flash Info

|

01/10

15h25

|

|

30/09

12h10

|

|

30/09

11h36

|

|

30/09

10h33

|

|

29/09

16h09

|

|

29/09

10h21

|

|

28/09

19h43

|

|

28/09

11h54

|

|

27/09

11h19

|

|

27/09

10h35

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 40 : « La res­tau­ra­tion de la tour Perret à Grenoble »

Flash info| Le res­tau­ra­teur Laurent Gras attaque en jus­tice les res­tric­tions d’ac­cès en voi­ture au site de la Bastille

Abonnement| Face à l’ar­rêt de la sub­ven­tion de la Métro, la Ville de Grenoble redé­fi­nit les mis­sions de sa Maison de la montagne

Agenda

Je partage !