Une soixantaine de personnes rassemblées mardi 9 aout à Grenoble pour un "Projet X"... avorté

Grenoble : une soixan­taine de per­sonnes ras­sem­blées à l’ins­ti­tut Dolomieu pour un « Projet X »… avorté

Grenoble : une soixan­taine de per­sonnes ras­sem­blées à l’ins­ti­tut Dolomieu pour un « Projet X »… avorté

EN BREF – Le « Projet X » sur Grenoble n’a pas eu lieu. Alors que les réseaux sociaux bat­taient le rap­pel pour une soi­rée “sau­vage” à l’ins­ti­tut Dolomieu ce mardi 9 août 2022, un ser­vice d’ordre et la police natio­nale ont inter­dit l’ac­cès au site à la soixan­taine de participants.

Le ren­dez-vous avait été donné pour le mardi 9 août sur TikTok, sous le nom de Projet X1terme dési­gnant des fêtes “sau­vages” et mas­sives, ins­pi­rées du film du même nom. Dolomieu. Mais aussi via un groupe privé sur Instagram, et même… sur le site MesOpinions. Le but : invi­ter un maxi­mum de jeunes à “inves­tir” l’ins­ti­tut Dolomieu à Grenoble. Quand bien même… celui-ci est en cours de réno­va­tion. Une méprise avec l’an­cien Institut de géo­gra­phie alpine, pour sa part tou­jours à l’abandon ?

Capture d'écran de la vidéo "Projet X Dolomieu" lancée sur TikTok.

Capture d’é­cran de la vidéo « Projet X Dolomieu » lan­cée sur TikTok.

La dis­cré­tion n’a­vait pas été spé­cia­le­ment au ren­dez-vous, puisque des affiches avaient éga­le­ment été col­lées sur le site en ques­tion. « Erreur de débu­tant d’afficher par­tout, les flics viennent à tout moment », notait ainsi un inter­naute dans les com­men­taires TikTok. Et de fait, un ser­vice d’ordre a été mis en place pour empê­cher les par­ti­ci­pants d’ac­cé­der au site, indique la police nationale.

Une soixan­taine de per­sonnes… et un ser­vice d’ordre

En tout, tou­jours selon le rap­port des ser­vices de police, c’est une soixan­taine de jeunes gens qui avaient répondu pré­sents à l’in­vi­ta­tion du « Projet X ». Ne pou­vant accé­der à l’ins­ti­tut Dolomieu, ils se sont alors regrou­pés dans le Jardin de Ville de Grenoble aux alen­tours de 23 heures. Avant de prendre la direc­tion du parc Paul-Mistral et de son anneau de vitesse.

Le "Projet X" de Grenoble invitait les jeunes à “investir” l'Institut Dolomieu, pourtant en cours de rénovation. Une méprise avec l'ancien institut de géographie alpine, site bel et bien à l'abandon? © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le « Projet X » de Grenoble invi­tait les jeunes à “inves­tir” l’Institut Dolomieu, pour­tant en cours de réno­va­tion. Une méprise avec l’an­cien ins­ti­tut de géo­gra­phie alpine, site bel et bien à l’a­ban­don ? © Joël Kermabon – Place Gre’net

Côté Bastille, le ser­vice d’ordre a été levé à 1 h 30 du matin, notent encore les forces de l’ordre. Par pré­cau­tion, une voi­ture de police est res­tée devant l’ac­cès à la mon­tée Maurice-Gignoux jus­qu’à 3 heures, « heure à laquelle ne demeu­rait plus qu’une dizaine d’individus dans les gra­dins de l’anneau de vitesse ». Des indi­vi­dus « assis dans le calme » et qui n’ont causé ni tapage, ni dégradations.

Au regard de la visi­bi­lité du ren­dez-vous, le nombre de par­ti­ci­pants semble (rela­ti­ve­ment) faible. En rai­son sans doute de la période esti­vale, où nombre d’étudiants sont absents de Grenoble. Mais aussi peut-être d’une cer­taine appré­hen­sion. « Tout le monde va se faire piquer », s’in­quié­tait ainsi une inter­naute sur TikTok. « Prenez vos dis­po­si­tions, faites atten­tion à vous et venez pas tout seul mais en groupe », répon­dait le créa­teur de la publication.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Club lumière rouge en boite de nuit. © Pixabay - eszterateh
Grenoble : plu­sieurs per­sonnes piquées à leur insu puis vic­times de malaise en boîte de nuit et en concert

FOCUS - Sept personnes - cinq femmes et deux hommes - âgées de 17 à 22 ans ont déposé plainte après avoir été victimes de Lire plus

© Wikipedia Commons
Affaire des piqûres : deux nou­velles plaintes de per­sonnes piquées à leur insu en boîte de nuit, à Saint-Martin-d’Uriage et Voiron

FOCUS - Deux nouvelles victimes ont déposé plainte après avoir été piquées à leur insu lors d'une soirée en discothèque, ce dimanche 17 avril 2022, Lire plus

Club lumière rouge en boite de nuit. © Pixabay - eszterateh
Affaire des piqûres : treize plaintes dépo­sées dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise mais pas de GHB détecté dans les pre­mières analayses

FLASH INFO - Avec les nouvelles victimes signalées ces derniers jours, treize plaintes ont désormais été déposées dans "l'affaire des piqûres" en boîte de nuit, Lire plus

@ Pixabay
Affaire des piqûres : pas de traces de GHB dans les der­nières ana­lyses toxi­co­lo­giques réa­li­sées à Grenoble

FIL INFO - Reçus ce vendredi 29 avril 2022 par le parquet de Grenoble, les résultats des analyses toxicologiques réalisées sur sept victimes de "l'affaire Lire plus

Parti de Bruxelles, le mouvement "Balance ton bar" a atteint Grenoble où un compte Instagram publie les témoignages anonymes de femmes victimes de violences sexuelles et sexistes dans des bars et discothèques de l'agglomération grenobloise. © Shutterstock
Violences sexuelles : ce que « Balance ton bar Grenoble » va chan­ger dans les cafés, clubs et discothèques

ENQUÊTE - Lancé à Bruxelles à la mi-octobre 2021, le mouvement "Balance ton bar" a vite essaimé dans toute la France, comme à Grenoble où Lire plus

Lieu culturel emblématique à Grenoble, la Bobine, à l'entrée du parc Mistral, abrite un bar associatif, un restaurant, une salle de spectacle et de concert, des studios de répétition et d'enregistrement. © Maeva Schamberger / La Bobine
« Balance ton bar » : la Bobine, accu­sée d’a­voir cou­vert les vio­lences sexistes et sexuelles de l’un de ses ser­veurs, se défend

DÉCRYPTAGE - Dans une lettre ouverte écrite en décembre 2021, quatre femmes accusent La Bobine d'avoir couvert le harcèlement et les agressions dont elles se Lire plus

Flash Info

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Agenda

Je partage !