Découverte en 2005, la double arche de la tour Isabelle (ou tour Percée), en Chartreuse, fait l'objet d'un conflit entre randonneurs et chasseurs, arbitré par le marquis Bruno de Quinsonas-Oudinot, propriétaire des terres qu'il loue régulièrement aux seconds. © Jean-René Bouvier / Wikimedia Commons

Sécheresse aggra­vée en Isère : tous les ter­ri­toires de mon­tagne passent au niveau d’a­lerte maximum

Sécheresse aggra­vée en Isère : tous les ter­ri­toires de mon­tagne passent au niveau d’a­lerte maximum

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Face à l’ag­gra­va­tion de la séche­resse, la pré­fec­ture de l’Isère a annoncé ce ven­dredi 22 juillet 2022 dans la soi­rée, le ren­for­ce­ment des mesures d’économie d’eau. Le pré­fet place notam­ment tous les bas­sins ver­sants de mon­tagne de l’Isère en niveau 4. Soit le niveau d’a­lerte maximum.

Pluviométries extrê­me­ment faibles, voire nulles, stocks de neige his­to­ri­que­ment bas, cha­leur étouf­fante… Autant de rai­sons qui expliquent la situa­tion de séche­resse alar­mante des eaux super­fi­cielles des ter­ri­toires de mon­tagne en Isère. Et donc la déci­sion de la pré­fec­ture d’en­clen­cher, via un arrêté, le niveau d’a­lerte 4 sur 4 sur les ter­ri­toires de mon­tagne Vercors, Chartreuse – Guiers, Belledonne, Oisans – Bonne et Trièves – Matheysine pour ten­ter d’y faire face.

Sécheresse aggravée : l'Isère passe au niveau d'alerte maximum. La Communauté de communes du Trièves lance la route des savoir-faire. Crédit photo : Communauté de communes du Trièves.

Le Trièves fait par­tie des ter­ri­toires de mon­tagne en niveau d’a­lerte 4. © Communauté de com­munes du Trièves.

De manière géné­rale, la séche­resse des sols s’a­vère glo­ba­le­ment très forte sur l’en­semble du dépar­te­ment. Les niveaux des cours d’eau et nappes res­tent en effet très bas pour la sai­son, avec des chiffres rele­vés habi­tuel­le­ment à la fin du mois d’août.

Le ter­ri­toire de Chambaran et l’u­nité de ges­tion sou­ter­raine Molasse Miocène Chambaran sont donc, quant à eux, main­te­nus en alerte ren­for­cée (niveau 3 sur 4). Tandis que les uni­tés de ges­tion Bourbre et de l’Isle Crémieu, Paladru – Fure, ainsi qu’entre autres l’u­nité de ges­tion super­fi­cielle de Bièvre-Liers-Valloire demeurent en alerte séche­resse (niveau 2 sur 4). Idem pour la rivière Romanche, qui passe à ce niveau d’alerte.

Enfin, les grands cours d’eau Isère et Drac, ainsi que l’u­nité de ges­tion sou­ter­raine Bièvre-Liers-Valloire sont encore au niveau le plus bas, soit en vigi­lance séche­resse (niveau 1 sur 4).

Restrictions de la consom­ma­tion d’eau et contrôles en perspective

Pour rap­pel, le niveau 1 ne s’accompagne d’aucune mesure de res­tric­tion, cha­cun étant invité à être vigi­lant et éco­nome dans sa consom­ma­tion d’eau. Pour le niveau 2, les usages non prio­ri­taires de l’eau à par­tir du réseau d’eau potable peuvent être limi­tés et des mesures de res­tric­tions s’imposent aussi bien aux pro­fes­sion­nels (agri­cul­teurs, indus­triels, arti­sans…) qu’aux par­ti­cu­liers. Le niveau 3, et a for­tiori 4, ren­forcent l’ensemble de ces res­tric­tions, avec une pos­sible limi­ta­tion des usages non prio­ri­taires de l’eau à par­tir du réseau d’eau potable.

La pré­fec­ture annonce ainsi la réa­li­sa­tion, d’ores et déjà effec­tives, de contrôles par les ser­vices de l’État ayant entraîné le déclen­che­ment de plu­sieurs pro­cé­dures admi­nis­tra­tives et judi­ciaires. D’autres opé­ra­tions seront en outre conduites dans les jours et semaines à venir.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La rédaction

Auteur

5 commentaires sur « Sécheresse aggra­vée en Isère : tous les ter­ri­toires de mon­tagne passent au niveau d’a­lerte maximum »

  1. Bonjour est ce que je peux faire mon bois de chauf­fage dans ma forêt en ten que que la secher­resse est tou­jour la merci

    sep article
  2. Il existe de nom­breuses rete­nues col­li­naires en alri­tude pour l’en­nei­ge­ment arti­fi­ciel doit on les vidanger ?

    sep article
  3. Ping : Sécheresse : mobilisation générale pour le ruisseau Méaudret, dans le Vercors, à sec sur plusieurs kilomètres - France Bleu - Kitimi

  4. Bonjour, on parle des sec­teurs de mon­tagne et bas­sins ver­sants pour le niveau 4 d’a­lerte séche­resse mais qu’en est-il de la ville de Grenoble et des com­munes alentours ?

    sep article
    • PT

      25/07/2022
      17:08

      Il n’est pas spé­ci­fi­que­ment fait état de la Ville de Grenoble et des alen­tours. Toutefois, les grands cours d’eau Isère et Drac sont sim­ple­ment main­te­nus en vigi­lance séche­resse (niveau 1 sur 4). Ce niveau ne s’accompagne d’aucune mesure de res­tric­tion mais chaque citoyen et usa­ger est invité à être vigi­lant et éco­nome dans sa consom­ma­tion d’eau.

      sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Simon Mittelberger, climatologue: "L'Isère est proche de la sécheresse record de 1976"
Alerte séche­resse ren­for­cée : pour le cli­ma­to­logue Simon Mittelberger « l’Isère est proche de la séche­resse record de 1976 »

TROIS QUESTIONS À – La préfecture de l'Isère a déclenché, jeudi 7 juillet 2022, le niveau 3 de sécheresse pour les territoires de montagne du Lire plus

La préfecture de l'Isère a annoncé jeudi 16 juin 2022 une mise en alerte de niveau 2 dans tout le département pour faire face à la sécheresse
Sécheresse de niveau 2 en Isère : la pré­fec­ture impose de nou­velles mesures de restriction

EN BREF - Le préfet de l'Isère a renforcé, jeudi 16 juin 2022, les mesures de restriction pour faire face aux épisodes de sécheresse en Lire plus

Restrictions et préconisations suite au passage en niveau 4 d'alerte sécheresse de la Métropole
Plusieurs ver­sants de l’Isère pla­cés en vigi­lance ou en alerte séche­resse par la préfecture

FLASH INFO – La préfecture de l'Isère annonce placer en vigilance ou en alerte sécheresse plusieurs bassins versants du département. Ceci pour faire face à Lire plus

Troupeau de vaches en montagne dans le Vercors. © Paul Turenne - placegrenet.fr
Douze mil­lions d’eu­ros pour les éle­veurs : Laurent Wauquiez réac­tive le plan sécheresse

  FLASH INFO - La Région Auvergne Rhône-Alpes réactive son plan sécheresse à destination des agriculteurs. Mis en route en 2018, avec une aide de Lire plus

Vigilance et alertes séche­resse sur l’Isère, trop tar­dives pour France nature environnement

FLASH INFO – Une « course de lenteur des préfets » ? C'est ainsi que les militants de la FNE Isère (France nature environnement) qualifient la disposition des Lire plus

Sécheresse en montagne : la ressource eau de plus en plus rare
Sécheresse en mon­tagne : l’eau, une res­source vitale… de plus en plus rare dans les Alpes

DECRYPTAGE - Et si parler "d'or bleu" était déjà une réalité ? Avec ses massifs enneigés, le département de l'Isère semblait protégé mais les sécheresses Lire plus

Flash Info

|

08/08

19h10

|

|

08/08

12h16

|

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

|

04/08

17h00

|

|

04/08

12h07

|

Les plus lus

Environnement| Sécheresse : Éric Piolle pointe du doigt les « greens » de golf qui conti­nuent d’être arrosés

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Abonnement| Sécheresse en mon­tagne : le pas­to­ra­lisme en Belledonne en pre­mière ligne face au dérè­gle­ment climatique

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin