Tour de France 2020 : en Isère comme partout, le masque est de rigueur pour les spectateurs

Tour de France 2022 : des mesures de sécu­rité adop­tées en Isère, notam­ment pour la mon­tée de l’Alpe d’Huez

Tour de France 2022 : des mesures de sécu­rité adop­tées en Isère, notam­ment pour la mon­tée de l’Alpe d’Huez

FOCUS – Les 14 et 15 juillet 2022, le dépar­te­ment de l’Isère accueille deux étapes du Tour de France. La pré­fec­ture, en coor­di­na­tion avec les ser­vices de gen­dar­me­rie, de police et les pom­piers, s’affaire depuis des mois à pré­pa­rer le dis­po­si­tif de sécu­rité. Une opé­ra­tion déli­cate, notam­ment avec le retour de la mon­tée mythique de l’Alpe d’Huez.

L’épreuve que les ama­teurs du Tour attendent tous, la mon­tée de l’Alpe d’Huez, revient après trois années d’absence dans le dépar­te­ment de l’Isère. « Un évé­ne­ment spor­tif, popu­laire, mais aussi de mobi­li­sa­tion de moyens publics impor­tants », sou­ligne Laurent Prévost, le pré­fet de l’Isère. Avec, à la clé de ce Tour 2022, un dis­po­si­tif de gen­dar­me­rie, de police et de pom­piers. Objectif : assu­rer la sécu­rité des foules et des cou­reurs lors de ce pont du 14 juillet.

Le 14 juillet : étape de Briançon à l’Alpe d’Huez

Pour l’é­tape de Briançon à l’Alpe d’Huez, 550 gen­darmes et près de 135 sapeurs sont mobi­li­sés. Le risque ? Que se masse aux abords des routes une foule ami­cale mais par­fois « un peu trop enthou­siaste », comme le pré­cise le géné­ral Yann Tréhin. C’est pour­quoi le pré­fet a pris des arrê­tés pour inter­dire le trans­port et la consom­ma­tion d’alcool sur cer­tains tron­çons du par­cours. De plus, tout ce qui se rap­porte à l’usage du feu va être pros­crit, des bar­be­cues jusqu’aux pétards. Les gen­darmes, en patrouille, pour­ront pro­cé­der à des contrôles inopinés.

Le détail des routes fermées pour la montée de l'Alpe d'Huez, le 14 juillet © Préfecture de l'Isère

Le détail des routes fer­mées pour la mon­tée de l’Alpe d’Huez, le 14 juillet 2022. © Préfecture de l’Isère

Pas moins de 250 gen­darmes de l’ef­fec­tif sur­veille­ront la par­tie mon­tée, dont 30 dédiés au seul virage des Hollandais. Les invé­té­rés fêtards des Pays-Bas devront aussi com­po­ser avec deux poli­ciers hol­lan­dais venus spé­cia­le­ment en ren­fort. Idem pour le virage des Danois, où deux poli­ciers danois gére­ront les sup­por­ters les plus enthousiastes.

Le 15 juillet : étape de Bourg-Oisans à Vienne

Les effec­tifs de gen­darmes et de sapeurs-pom­piers le 15 juillet seront com­pa­rables à la veille, mais dans une confi­gu­ra­tion très dif­fé­rente. Car l’é­preuve sera plus rou­lante et plus longue, avec des points de pas­sage ris­qués. Les forces de gen­dar­me­rie inter­vien­dront dès le vil­lage de départ, à Bourg-Oisans, pour accom­pa­gner les cyclistes jusqu’à l’entrée de l’agglomération gre­no­bloise, vers Eybens. Les poli­ciers pren­dront ensuite le relais sur 8 km de traversée.

Les bus ces­se­ront de cir­cu­ler à par­tir de 9 heures et les tram­ways vers 11 heures. « Sur la par­tie gre­no­bloise, nous rou­vri­rons aux alen­tours de 15 heures », indique Fabienne Lewandowski, direc­trice dépar­te­men­tale des ser­vices de police. Pas moins de 220 poli­ciers seront en outre mobi­li­sés sur la par­tie Grenoble, en com­plé­ment des forces de police muni­ci­pale et des agents de sécurité.

Une portion de 8 km traversera l'agglomération grenobloise pour la 13e étape du Tour de France (15 juillet) © Préfecture de l'Isère

Une por­tion de 8 km tra­ver­sera l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise pour la 13e étape du Tour de France (15 juillet 2022). © Préfecture de l’Isère

Par la suite, la gen­dar­me­rie escor­tera le pelo­ton pour le conduire aux portes de Vienne. Les poli­ciers s’occuperont alors lui faire tra­ver­ser la com­mune jusqu’à la sor­tie du dépar­te­ment. Enfin, les ath­lètes conti­nue­ront leur route pour ter­mi­ner l’étape à Saint-Étienne. Sur cette por­tion vien­noise, c’est près d’une cin­quan­taine de poli­ciers natio­naux qui vont être mobi­li­sés. « Pour Vienne, il va fal­loir assu­rer la fer­me­ture la plus courte pos­sible de la RN7 », pré­cise Fabienne Lewandowski. Elle sera cou­pée de 13 heures à 17 heures, le vendredi.

Vienne se retrouve couper en deux le 15 juillet de 13 h à 17 h. La police va mettre en place deux déviations pour desservir la commune. © Préfecture de l'Isère

Vienne se retrouve cou­pée en deux le 15 juillet, de 13 heures à 17 heures. La police va mettre en place deux dévia­tions pour des­ser­vir la com­mune. © Préfecture de l’Isère

Les sapeurs-pom­piers du Sdis 38 mobi­li­sés pour ce Tour 2022

Des sapeurs-pom­piers pro­fes­sion­nels et ama­teurs vont éga­le­ment être mobi­li­sés à l’oc­ca­sion du pas­sage du Tour. Le dis­po­si­tif pré­voit, pour le 14 juillet, trois points de pré-posi­tion­ne­ments des moyens, avec deux postes sur la mon­tée de l’Alpe d’Huez. Objectif : assu­rer la sécu­rité des per­sonnes et limi­ter le risque incendie.
La géo­gra­phie « plus rou­lante » de l’étape du 15 juillet posera moins de pro­blèmes pour des inter­ven­tions rapides des pom­piers de l’Isère. Mais une dif­fi­culté sub­siste sur le sec­teur de Vienne : la caserne se situe dans le nord de la com­mune, qui se retrouve cou­pée en deux pour l’occasion. « Des troupes seront donc dépê­chées dans le sud pour per­mettre des inter­ven­tions rapides », pré­cise David Marchandeau, lieu­te­nant-colo­nel au Sdis 38.

Benjamin Houry

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le directeur du Tour de France Christian Prudhomme et le président du Département Jean-Pierre Barbier ont tracé symboliquement, ce mercredi 8 juin, la ligne de départ de la 13e étape qui partira le 15 juillet du Bourg-d'Oisans. © F. Pattou
Le Département fête le pas­sage du Tour de France en Isère, les 14 et 15 juillet 2022, à l’Alpe d’Huez et au Bourg d’Oisans

EN BREF - À un peu plus d'un mois du passage du Tour de France en Isère, le président du Département Jean-Pierre Barbier et le Lire plus

Après avoir survolé le Tour 2021, le Slovène Tadej Pogačar (vainqueur ici à Luz Ardiden) sera de nouveau le grand favori du Tour du France 2022. © ASO - Charly Lopez
Tour de France 2022 : les Alpes, plat de résis­tance du parcours

FOCUS - Le parcours du Tour de France 2022, qui s'élancera le 1er juillet 2022 de Copenhague, a été dévoilé ce jeudi 14 octobre 2021. Lire plus

Tour de France 2020 : en Isère comme partout, le masque est de rigueur pour les spectateurs
Après le Mondial, le Tour de France pro­longe la fête dans l’Oisans et à Grenoble

FOCUS - Jeudi 19 juillet, les coureurs du Tour de France arrivent à l’Alpe d’Huez pour la première fois depuis trois ans au terme d’une grande étape de Lire plus

domaine de vizille
Les parcs et jar­dins des musées du Département de l’Isère, sources de rafraî­chis­se­ment face aux fortes chaleurs

FOCUS - Situés au cœur de jardins et parcs verdoyants, les onze musées du Département de l’Isère organisent de nombreux événements tout au long de Lire plus

Flash Info

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

|

30/01

17h46

|

|

30/01

17h10

|

|

30/01

12h18

|

|

28/01

17h12

|

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence qui a beau­coup fait par­ler d’elle »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !