La Coordination féministe organise des rencontres à Grenoble.© Joël Kermabon - Place Gre'net

Des ren­contres fémi­nistes natio­nales orga­ni­sées à Grenoble à l’i­ni­tia­tive de La Coordination féministe

Des ren­contres fémi­nistes natio­nales orga­ni­sées à Grenoble à l’i­ni­tia­tive de La Coordination féministe

FLASH INFO – La Coordination fémi­niste orga­nise à Grenoble cinq jours de ren­contres natio­nales autour du fémi­nisme, du 13 au 17 juillet 2022. Au pro­gramme : des dis­cus­sions, des débats, des ate­liers… et une manifestation.

Les ren­contres natio­nales de La Coordination fémi­niste ont lieu du 13 au 17 juillet à Grenoble, dans dif­fé­rents lieux dont le cam­pus uni­ver­si­taire (bâti­ment Stendhal, Hall Nord), la Salle rouge au 15 rue des Arts et métiers, ou encore une salle poly­va­lente située au 29 rue Moyrand. Elles seront ouvertes « à toutes les femmes et mino­ri­tés de genre qui militent dans des assem­blées, des col­lec­tifs ou des asso­cia­tions fémi­nistes ». Mais des excep­tions res­tent pos­sibles si vous n’êtes pas mili­tants. Une demande et une ins­crip­tion seront alors tou­te­fois néces­saires 1Via l’a­dresse [email protected]​protonmail.​com ou [email protected]​protonmail.​com.

Au pro­gramme ? Diverses dis­cus­sions : « La grève fémi­niste : com­ment et pour­quoi ? », « S’organiser en assem­blées : com­ment et pour­quoi ? », etc. Mais aussi des ate­liers, jeudi 14 et ven­dredi 15 juillet : « Droit à l’a­vor­te­ment », « Les vio­lences sexistes et sexuelles », « Système hété­ro­sexuel », etc. Sans oublier les soi­rées, avec notam­ment une « mani­fes­ta­tion sur la ville » le samedi 16 juillet, à 19 heures au départ de la place Lavalette.

La Coordination fémi­niste veut faire émer­ger un « mou­ve­ment fémi­niste de masse »

Créée en 2020 pen­dant le confi­ne­ment, La Coordination fémi­niste sou­haite déve­lop­per un mou­ve­ment fémi­niste uni­taire. Se défi­nis­sant comme un « regrou­pe­ment d’as­so­cia­tions, assem­blées et col­lec­tifs fémi­nistes d’un peu par­tout en France », ce réseau aspire à effa­cer les divi­sions de la lutte fémi­niste. Pour cela, il mul­ti­plie les ren­dez-vous sur tout le territoire.

En jan­vier 2022, par exemple, des ren­contres autour de la « grève géné­rale fémi­niste et de la lutte contre l’extrême droite » ont ras­sem­blé plus 300 per­sonnes à Rennes. Des par­ti­ci­pants aux pro­fils variés : « des femmes, des hommes trans, des per­sonnes non binaires, de tous âges et de toute la France, de la ville et de la cam­pagne ». Une diver­sité que tiennent à rap­pe­ler les orga­ni­sa­trices dans leur bilan.

Un fémi­nisme pour des com­bats pluriels

Ces ren­contres à Grenoble s’ins­crivent dans le cadre d’une lutte contre le second man­dat du pré­sident Emmanuel Macron. Pour le regrou­pe­ment, « Macron et son monde ont cinq ans pour tout détruire. Nous avons cinq ans pour tout gagner ! » Il dénonce, entre autres, « l’aggravation des inéga­li­tés », la « pré­ca­rité », le « pla­fon­ne­ment de l’indemnité chô­mage », le « mépris du cli­mat » et la situa­tion des hôpitaux.

Ces com­bats témoignent d’une chose. La lutte fémi­niste actuelle ne se limite plus à com­battre le patriar­cat. La Coordination fémi­niste dépeint ainsi une « société qui est tout à la fois patriar­cale, capi­ta­liste, raciste, anti­sé­mite, isla­mo­phobe, LGBTQIAP+phobe, puto­phobe, vali­diste, psy­cho­phobe… »

Ancelin Faure

Auteur

1 commentaire sur « Des ren­contres fémi­nistes natio­nales orga­ni­sées à Grenoble à l’i­ni­tia­tive de La Coordination féministe »

  1. Bon tout ça c’est super top bien, mais on fait quoi contre cette vio­lence inac­cep­table : le refus de la PMA pour toutes aux hommes trans­genres ? C’est fémi­no­phobe, homo­phobe, trans­phobe, LGBTQIAP+phobe. En plus si le mec, heu la meuf, enfin je veux dire le trans est un meucf musul­man, c’est isla­mo­phobe. Alors, on fait quoi, hein ?
    https://​www​.marianne​.net/​s​o​c​i​e​t​e​/​s​c​i​e​n​c​e​s​-​e​t​-​b​i​o​e​t​h​i​q​u​e​/​l​e​-​c​o​n​s​e​i​l​-​c​o​n​s​t​i​t​u​t​i​o​n​n​e​l​-​c​o​n​f​i​r​m​e​-​q​u​e​-​l​e​s​-​h​o​m​m​e​s​-​t​r​a​n​s​g​e​n​r​e​s​-​s​o​n​t​-​e​x​c​l​u​s​-​d​e​-​l​a​-​pma

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Golden Days de la mythique compagnie de danse italienne Aterballetto qui fera pour la première fois escale à La Rampe. © Nikolay Krusser
La Rampe – La Ponatière à Échirolles : une sai­son 2022 – 2023 pla­cée sous les signes du sport, du fémi­nisme et de la résilience

FOCUS - La saison 2022 - 2023 de la salle échirolloise la Rampe - La Ponatière est résolument placée sous le signe du sport. C'est Lire plus

Osez le fémi­nisme 38 dénonce la venue d’Emma Becker à Grenoble, auteure accu­sée de « gla­mou­ri­ser » la prostitution

  FIL INFO — La venue à Grenoble d'Emma Becker pour présenter son ouvrage La Maison devant les jurés du Prix du roman des étudiants Lire plus

Image du film Ouvrir la voix d'Amandine Gay. DR
« Ouvrir la Voix » pro­jeté au Club : « l’Afro-féminisme per­met de ne pas com­par­ti­men­ter les discriminations »

TROIS QUESTIONS À – L’universitaire et réalisatrice Amandine Gay présente son premier long métrage, Ouvrir la voix, au cinéma Le Club dimanche 1er et lundi Lire plus

Visite du matrimoine grenoblois avec Osez le féminisme 38
À la décou­verte du matri­moine gre­no­blois avec Osez le fémi­nisme 38 et l’Observatoire Isérois de la Parité

FOCUS - Parmi la foule de propositions des Journées du patrimoine, on trouvait, ce dimanche 17 septembre, une découverte du matrimoine grenoblois, imaginée par Osez Lire plus

Marre du rose : Osez le fémi­nisme 38 en lutte contre les jouets sexistes ce samedi 17 décembre

Les militants et militantes du mouvement Osez le féminisme 38 seront devant le magasin Carrefour de Saint-Égrève le samedi 17 décembre à partir de 17 heures Lire plus

Osez le fémi­nisme se mobi­lise pour les retraites

« Femmes, ne battons pas en retraite, battons-nous pour nos retraites ! » Tel est le slogan de l'appel lancé par Osez le féminisme 38.  Afin de Lire plus

Flash Info

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Agenda

Je partage !