Grenoble : un homme armé, âgé de 24 ans, abattu par la police en plein centre-ville

Grenoble : un homme armé, âgé de 24 ans, abattu par la police en plein centre-ville

FLASH INFO – Un homme armé, âgé de 24 ans, a été abattu par la police, ce jeudi 7 juillet 2022, en fin d’a­près-midi, dans le centre-ville de Grenoble. Selon les pre­mières infor­ma­tions, deux indi­vi­dus, dont l’un était muni d’une arme longue de type Kalachnikov, cir­cu­laient sur un scoo­ter et se sont retrou­vés face à un équi­page de la Brigade anti­cri­mi­na­lité (Bac), arrivé sur les lieux. L’un d’eux aurait mis en joue les poli­ciers qui ont alors répli­qué, tou­chant mor­tel­le­ment l’un des deux hommes – l’autre a pris la fuite. Le par­quet a ouvert deux enquêtes, confiées res­pec­ti­ve­ment à la police judi­ciaire et à l’IGPN.

[Article mis à jour ven­dredi 8 juillet 2022, à 0 h 40]. Un homme armé, âgé de 24 ans, a été mor­tel­le­ment tou­ché par le tir d’un poli­cier, ce jeudi 7 juillet 2022, en fin d’a­près-midi, dans le centre-ville de Grenoble, indique le pro­cu­reur de la République adjoint Boris Duffau, confir­mant une infor­ma­tion révé­lée par Le Dauphiné libéré. Les faits se sont pro­duits vers 18 h 15, dans le quar­tier Hoche, pré­cise le magistrat.

Grenoble : un homme armé abattu par la police dans le centre-ville. Les faits se sont produits au niveau de la place d'Apvril, dans le centre-ville de Grenoble, près de la poste Chavant. © Google Maps (capture d'écran)

Les faits se sont pro­duits ce jeudi 6 juillet 2022, vers 18h15, au niveau de la place d’Apvril, près de la poste Chavant. © Google Maps (cap­ture d’écran)

La police a été aler­tée de la pré­sence, dans le sec­teur, de deux hommes cir­cu­lant à scoo­ter, dont l’un était en pos­ses­sion d’une arme. Arrivés sur les lieux, deux agents de la Brigade anti­cri­mi­na­lité (Bac) effec­tuant une patrouille à pied se sont retrou­vés nez à nez avec les deux indi­vi­dus, au niveau de la place d’Apvril, à proxi­mité du bureau de poste Chavant.

« Une arme de type Kalachnikov char­gée a été retrou­vée sur les lieux »

Selon les pre­miers élé­ments de l’enquête, « l’un des occu­pants du scoo­ter aurait mis alors en joue les fonc­tion­naires de police avec une arme longue », pré­cise le pro­cu­reur adjoint. « L’un deux aurait alors sorti son arme de ser­vice et aurait tiré en direc­tion des occu­pants du scoo­ter qui finis­sait sa course quelques mètres plus loin. »

L’un des deux hommes est par­venu à prendre la fuite. Mais le second indi­vidu, âgé de 24 ans et « connu des ser­vices de police », a été tou­ché par le tir du poli­cier. Malgré les soins pro­di­gués rapi­de­ment par les secours, il est décédé sur place. « Une arme de type Kalachnikov char­gée a été retrou­vée sur les lieux », informe Boris Duffau.

Le poli­cier auteur du tir entendu par les enquê­teurs de l’IGPN

Avisé immé­dia­te­ment, le par­quet de Grenoble s’est rendu sur les lieux et a décidé d’ou­vrir deux enquêtes. « La pre­mière, sur les faits de ten­ta­tive de meurtre sur per­sonne dépo­si­taire de l’autorité publique, a été confiée au ser­vice de police judi­ciaire (PJ) de Grenoble, et la seconde à l’IGPN (Inspection géné­rale de la police natio­nale), sur les faits de coups mor­tels », annonce le pro­cu­reur adjoint.

Hôtel de police de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Une enquête pour ten­ta­tive de meurtre sur per­sonne dépo­si­taire de l’au­to­rité publique a été confiée à la PJ de Grenoble, tan­dis que le poli­cier auteur du tir devait, lui, être entendu par l’IGPN. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Le poli­cier ayant fait usage de son arme a été placé en garde à vue et devrait être entendu ce jeudi, dans la soi­rée, par les enquê­teurs de l’IGPN. Une pro­cé­dure habi­tuelle dans ce type d’af­faire. Une autop­sie sera réa­li­sée ce ven­dredi matin.

Manuel Pavard

Auteur

5 commentaires sur « Grenoble : un homme armé, âgé de 24 ans, abattu par la police en plein centre-ville »

  1. Entre les parents qui baissent les bras quant à l’é­du­ca­tion de leurs enfants ( ce qui explique ce mal­heu­reux inci­dent ) et un maire vert islamo gau­chiste ne se pré­oc­cu­pant que de son EGO , cher­chez l’er­reur , réagis­sez pour sau­vez Grenoble deve­nue Marseille des alpes .
    Madly

    sep article
  2. Le poli­cier qui a tiré ne devrait pas être inquiété puisque de toute évi­dence il a tiré en situa­tion de légi­time défense, ses col­lègues et lui-même ayant d’a­bord été mena­cés par les mal­frats avec une arme de point de type kalach­ni­kov qui ne laisse aucune à ses vic­times lors­qu’elles sont tou­chées. Ce serait bien qu’on évite sys­té­ma­ti­que­ment de culpa­bi­li­ser la police quand elle ne fait que son devoir en res­pec­tant la pro­cé­dure sur l’u­sage des armes.

    Il serait sou­hai­table que dans ce genre de situa­tion les poli­ciers puissent se sen­tir davan­tage sou­te­nus par leur hié­rar­chie, en espé­rant que ce mes­sage sera lu par le ministre de l’in­té­rieur, Gérald Darmanin.

    sep article
  3. Bravo pour le poli­cier qui a tiré, j’es­père tout de même qu’il ne sera pas inquiété !

    sep article
  4. vous faite enfin votre tra­vail ! c’est très bien en disant que les parents y sont aussi pour quelque chose ! mau­vaise édu­ca­tion qu’ils ont sur­ement eu eux même !quand on voit le com­por­te­ment des parents les enfants ne peuvent pas être des Saints !

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Contrôles des établissements touristiques en Isère sur l'été 2020: beaucoup d'anomalies, peu de fermetures
Seyssinet-Pariset : le bra­queur d’une sta­tion-ser­vice abattu par les gendarmes

EN BREF - Une station-service Total a été victime d'une tentative de braquage, ce vendredi 27 mai 2022, à Seyssinet-Pariset (Isère). Le braqueur présumé aurait Lire plus

Signature d'une convention de sécurité entre la commune de Pontcharra et la gendarmerie nationale
Pierre-Châtel : des gen­darmes tuent un homme qui les mena­çait avec un cut­ter, suite à un violent dif­fé­rend familial

FLASH INFO - Un homme de 49 ans a été tué par des gendarmes, dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 avril 2022, Lire plus

Parvis de la gare de Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net
Un jeune homme de 19 ans tué par balles dans la nuit de samedi à dimanche sur le par­vis de la gare de Grenoble

FLASH INFO - Les pompiers n'ont rien pu faire pour sauver un jeune homme de 19 ans gravement blessé par balles sur le parvis de Lire plus

Opération tranquillité vacances reprend cet été
Un homme tué par balles à Eybens : nou­veau règle­ment de comptes sur l’agglomération ?

  FOCUS — Nouveau règlement de comptes dans l'agglomération grenobloise ? Dans la nuit du lundi 3 au mardi 4 août, un homme de 27 Lire plus

Boulangerie Le Blé d'or, rue Léon-Blum à Grenoble
Un homme de 29 ans tué par balles en pleine rue ce dimanche 2 août à Grenoble

  FLASH INFO – Un homme de 29 ans a été tué par arme à feu sur le chemin des Essarts à Grenoble, ce dimanche Lire plus

Nouvelle soirée émaillée de tirs de mortier d'artifice à Grenoble. Un fourgon de police a été pris pour cible.
Un jeune homme tué par balle dans le quar­tier de La Villeneuve à Grenoble

FLASH INFO - Un homme de 22 ans a été tué par balle dans le quartier de La Villeneuve à Grenoble dans la nuit du Lire plus

Flash Info

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !