Vertical Raidlight atelier Chartreuse outdoor

RaidLight-Vertical veut s’agrandir, implan­ter son ate­lier de pro­duc­tion dans le Pays voi­ron­nais et embaucher

RaidLight-Vertical veut s’agrandir, implan­ter son ate­lier de pro­duc­tion dans le Pays voi­ron­nais et embaucher

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS - Actuellement installée en Chartreuse, la société RaidLight qui vend la marque d’outdoor du même nom mais aussi les produits Vertical,  envisage de déménager son atelier de production dans le Pays voironnais. Ce pour faire face à la croissance de ses effectifs. Elle vient en effet d'investir dans de nouvelles machines et peut compter, depuis quelques mois, sur un partenariat avec la chaîne de magasins Go Sport. A la clé, l'embauche de plusieurs dizaines de personnes à l’horizon 2023.

Le siège restera bien niché à Saint-Pierre-de-Chartreuse. Mais l’atelier de production de la SAS RaidLight, qui regroupe les deux marques d’outdoor RaidLight et Vertical, ambitionne de grandir. Il va donc devoir déménager, "vraisemblablement à Centr’Alp", zone d’activités implantée à Moirans, dans le Pays voironnais, indiquent Benoît Laval, président de la SAS, et Stéphane Bacconnier, son directeur général. Et c’est pour bientôt : les dirigeants envisagent une installation à l’horizon 2023.

Vertical RaidLight. Atelier Chartreuse. © Raphaëlle Lavorel - Place Gre'net

Atelier des marques d’outdoor RaidLight et Vertical à Saint-Pierre-de-Chartreuse. © Raphaëlle Lavorel - Place Gre'net

S’il y a aujourd’hui huit salariés qui confectionnent shorts, maillots, sacs à dos et autres articles textiles dans l’atelier, l’objectif est de multiplier ce nombre par trois ou quatre pour monter "à 30 ou 40 salariés" dans les prochaines années, indique Benoît Laval.

Et la société ambitionne d’augmenter d’autant son chiffre d’affaires “Made in France”, qui s’élève aujourd’hui à un million d’euros, avec un objectif de chiffres d’affaires global de 6 millions d’euros pour 2023. Pour relever ce défi, 80 000 euros ont déjà été investis dans de nouvelles machines.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 62 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Raphaëlle Lavorel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Benoit Laval, PDG de Raidlight et fondateur du réseau Stations trail. © Patricia Cerinsek - placegrenet.fr
Benoît Laval ne repren­dra pas l’a­te­lier Made in France de Raidlight

  FOCUS - La restructuration de Rossignol se traduira finalement par la fermeture de l'atelier Made in France de Raidlight, situé à Saint-Pierre-de-Chartreuse. La proposition Lire plus

Benoit Laval, PDG de Raidlight et fondateur du réseau Stations trail. © Patricia Cerinsek - placegrenet.fr
Plan de restruc­tu­ra­tion à Raidlight : le cofon­da­teur Benoît Laval pour­rait rache­ter l’activité à Rossignol

  EN BREF - C’est une annonce qui a beaucoup secoué le petit village de Saint-Pierre-de-Chartreuse. Le 14 octobre dernier, le groupe Rossignol a annoncé Lire plus

trail. © 2014 Ut4M Ultra Tour des 4 Massifs
Trail : Raidlight court vers les sommets

DÉCRYPTAGE - Saint-Pierre-de-Chartreuse avait ouvert le ban en 2011. Trois ans plus tard, Benoît Laval inaugure sa douzième station trail à Allevard-Belledonne. Fondateur du réseau Lire plus

“Nous devrions deve­nir une sta­tion Raidlight”

INTERVIEW - Le directeur de la station d’Autrans, Benoit Lafare, revient sur les raisons de l’appel à projets lancé en avril dernier, ainsi que sur Lire plus

La marque d’é­qui­pe­ment out­door Vertical signe un par­te­na­riat com­mer­cial avec l’en­seigne Go Sport

FLASH INFO — "Désormais, Vertical ne s’adresse plus seulement qu’aux experts de la montagne mais s’ouvre à une clientèle outdoor plus large". C'est ainsi que Lire plus

Rossignol annonce la suppression de 92 emplois en France dont 31 en Isère. La production de ski de masse est regroupée en Espagne.
Rossignol sup­prime 31 postes en Isère pour s’a­dap­ter à l’é­vo­lu­tion du mar­ché du ski

  FIL INFO - Rossignol annonce la suppression de 92 postes en France dont 31 en Isère. Le groupe français, qui possède les marques Rossignol Lire plus

Flash Info

|

10/08

13h33

|

|

10/08

10h05

|

|

08/08

19h10

|

|

08/08

12h16

|

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

Les plus lus

Environnement| Sécheresse : Éric Piolle pointe du doigt les « greens » de golf qui conti­nuent d’être arrosés

Abonnement| Sécheresse en mon­tagne : le pas­to­ra­lisme en Belledonne en pre­mière ligne face au dérè­gle­ment climatique

Environnement| Sécheresse et cani­cule : les annonces du ministre de la Transition éco­lo­gique Christophe Béchu depuis l’Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin