Les Urgences nocturnes du CHU Grenoble-Alpes en fonctionnement “adapté” face au manque d'effectifs

Les urgences noc­turnes du CHU Grenoble-Alpes en mode de fonc­tion­ne­ment “adapté” faute d’ef­fec­tifs suffisants

Les urgences noc­turnes du CHU Grenoble-Alpes en mode de fonc­tion­ne­ment “adapté” faute d’ef­fec­tifs suffisants

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS - La rumeur courrait depuis plusieurs jours, voire plusieurs semaines: comme plusieurs autres services en France, les urgences nocturnes du CHU Grenoble-Alpes passent en mode de fonctionnement “adapté” à partir du lundi 27 juin 2022. Seules les personnes relevant des urgences vitales, pédiatriques, traumatologiques et gynéco-obstétricales ou adressées par le 15 pourront y accéder entre 20 heures et 8 heures du matin. Un mode de fonctionnement déjà en place au GHM de Grenoble ou au Centre hospitalier de Voiron.

Démentie le mardi 21 juin, l'information est finalement confirmée ce jeudi 23 juin. Comme l'indiquait une source syndicale (avec une semaine d'avance), les urgences nocturnes du CHU Grenoble-Alpes vont passer en mode de fonctionnement “adapté” à partir du lundi 27 juin. Concrètement? De 20 heures à 8 heures du matin, seules les urgences vitales, ou les personnes ayant été dirigées par le 15, seront acceptées dans le service.

Monique Sorrentino, directrice du CHU Grenoble-Alpes. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Monique Sorrentino, directrice du CHU Grenoble-Alpes. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Il y a toutefois des exceptions importantes, précise la directrice du CHU Grenoble-Alpes Monique Sorrentino. Ces modifications de fonctionnement ne concernent en effet ni les urgences pédiatriques, ni les urgences traumatologiques, ni les urgences gynéco-obstétricales. Dans ces trois cas, les services continuent de fonctionner normalement, de jour comme de nuit.

Les urgences du CHU Grenoble-Alpes en mode “adapté”

Après avoir résisté de longues semaines – une première alerte syndicale avait d'ailleurs déjà été formulée au mois de mai – les urgences de Grenoble adoptent un mode de fonctionnement similaire à celui du GHM de Grenoble (voir encadré) ou du Centre hospitalier de Voiron. Dans ce dernier cas, le fonctionnement “adapté” qui ne prévalait que quelques jours par semaine devient à présent la norme.

LES MANQUES D'EFFECTIFS (ET LEURS EFFETS) EN CHIFFRES

"Les dysfonctionnements sont liés essentiellement à une pénurie de personnels médicaux ou non médicaux", rappelle Monique Sorrentino. Un exemple? Le manque (criant) de médecins urgentistes et les difficultés de recrutement. "Pour le CHU Grenoble-Alpes, nous avons 33 % de postes vacants de médecins urgentistes que nous n'arrivons pas à recruter", indique ainsi la directrice de l'établissement public grenoblois.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 73 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

FO alerte sur une "risque de fermeture" des urgences de Grenoble, la direction du CHU dément
FO alerte sur une « risque de fer­me­ture » des urgences de Grenoble, la direc­tion du CHU dément

FLASH INFO – Les urgences du CHU de Grenoble face à un risque de fermeture? C'est ce qu'écrit le Syndicat national des médecins hospitaliers (SNMH) Lire plus

Action du Collectif Santé Voironnais samedi 9 avril pour dénon­cer le fonc­tion­ne­ment per­turbé des urgences de Voiron

FLASH INFO – À l'appel du Collectif Santé Voironnais, une quarantaine de personnes se sont rassemblées sur le rond-point de la Brunerie à Voiron samedi Lire plus

Voiron: les urgences toujours soumises à des "adaptations", soignants et usagers appellent à la mobilisation
Les urgences de l’hô­pi­tal de Voiron tou­jours sou­mises à des « adap­ta­tions » : soi­gnants et usa­gers appellent à la mobilisation

EN BREF - Nouvelle "adaptation" du service des urgences de l'hôpital de Voiron : celui-ci ne procédera à aucune admission (sauf exceptions) les nuits du Lire plus

Monique Sorrentino, directrice générale du CHU Grenoble Alpes. © DR
Urgences du Chuga : « Ce n’est pas en lan­çant des alertes que nous ferons pous­ser des pro­fes­sion­nels de santé » selon Monique Sorrentino

FOCUS - Où en est le service d'urgences du CHU Grenoble-Alpes (Chuga) après des mois durant lesquels les établissements de santé du Sud-Isère ont tiré Lire plus

Urgences: face à la pénurie de personnel, le Plan blanc est activé sur le Sud-Isère
Urgences : face à la pénu­rie de per­son­nel, un plan blanc est activé dans le Sud-Isère

FOCUS - Les établissements de santé du Sud-Isère font face à un tel manque de personnel qu'un plan blanc a été activé sur demande de Lire plus

Les Urgences de Grenoble intègrent le nouveau plateau technique, celles de Voiron rouvrent la nuit
Les Urgences de Grenoble intègrent le nou­veau pla­teau tech­nique, celles de Voiron rouvrent la nuit

FLASH INFO — C'est le grand jour pour les Urgences adultes du site nord du CHU Grenoble-Alpes. Depuis le jeudi 25 novembre à 7 heures Lire plus

Flash Info

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Environnement| Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin