Burkini à Grenoble : Laurent Wauquiez sus­pend tou­jours les sub­ven­tions de la Région à la Ville, mal­gré la déci­sion du Conseil d’État

Burkini à Grenoble : Laurent Wauquiez sus­pend tou­jours les sub­ven­tions de la Région à la Ville, mal­gré la déci­sion du Conseil d’État

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Laurent Wauquiez a réagi à la déci­sion du Conseil d’État qui a confirmé, ce mardi 21 juin 2022, la sus­pen­sion de l’ar­ticle 10 du nou­veau règle­ment des pis­cines gre­no­bloises auto­ri­sant le port du bur­kini. Malgré ce juge­ment, le pré­sident LR de la Région Auvergne-Rhône-Alpes main­tient le retrait des sub­ven­tions régio­nales à la Ville de Grenoble, annoncé le 16 mai après le vote de la déli­bé­ra­tion. Et ce, jus­qu’à la signa­ture par Éric Piolle de la « Charte pour la défense des valeurs de la France et de la laï­cité », adop­tée par la Région le 17 mars dernier.

Les deux hommes s’af­frontent par tweets et com­mu­ni­qués inter­po­sés depuis de longs mois. Laurent Wauquiez n’al­lait donc pas se pri­ver de tacler Éric Piolle après la déci­sion du Conseil d’État confir­mant, ce mardi 21 juin 2022, la sus­pen­sion de l’ar­ticle 10 du nou­veau règle­ment des pis­cines gre­no­bloises qui auto­ri­sait le port du bur­kini. Dans un com­mu­ni­qué publié ce mer­credi 22 juin, la Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce ainsi qu’elle « main­tient la sus­pen­sion de ses sub­ven­tions à la Ville de Grenoble ».

Le Conseil d'Etat, à Paris. © Marie-Lan Nguyen / Wikimedia Commons

Le Conseil d’Etat a confirmé ce mardi 21 juin 2022 la sus­pen­sion de l’ar­ticle 10 du nou­veau règle­ment des pis­cines gre­no­bloises qui auto­ri­sait le port du bur­kini. © Marie-Lan Nguyen / Wikimedia Commons

Le pré­sident LR du conseil régio­nal avait pris cette déci­sion le jour de l’a­dop­tion de la déli­bé­ra­tion en conseil muni­ci­pal, le 16 mai. Sitôt le vote clos, Laurent Wauquiez avait en effet mis à exé­cu­tion sa menace, plu­sieurs fois réité­rée depuis le début de l’an­née 2022, de cou­per les sub­ven­tions régio­nales à la com­mune. Des aides éva­luées à envi­ron 1,5 mil­lions d’eu­ros par la mai­rie de Grenoble.

La charte per­met de « sus­pendre les aides à des struc­tures qui ne res­pec­te­raient pas nos valeurs républicaines »

Le pré­sident de la Région Auvergne-Rhône-Alpes avait alors déclaré que la déli­bé­ra­tion pro­mou­vait, « en rup­ture totale avec toutes les valeurs de la République, un signe de sou­mis­sion de la femme, un sym­bole de l’islam poli­tique. Elle est le signe d’un pacte avec l’islam poli­tique. Nous ne serons pas com­plices de cette manœuvre de sou­mis­sion. »

Pour Laurent Wauquiez, le bur­kini est un « signe de sou­mis­sion de la femme » et un « sym­bole de l’islam poli­tique ». © Séverine Cattiaux / Place Gre’net

Or, indique le com­mu­ni­qué de ce mer­credi 22 juin, « dans l’objectif d’éviter ce type de dérive, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a adopté lors de son assem­blée plé­nière des 17 et 19 mars der­niers une “Charte pour la défense des valeurs de la France et de la laï­cité” qui per­met notam­ment de sus­pendre les aides de la Région à des struc­tures qui ne res­pec­te­raient pas nos valeurs répu­bli­caines ».

« La Région Auvergne-Rhône-Alpes main­tien­dra la sus­pen­sion de ses sub­ven­tions à la Ville jusqu’à la signa­ture de cette charte par le maire de Grenoble. » Une charte qui « fera pro­chai­ne­ment l’objet d’un amen­de­ment pour inté­grer l’argumentation du Conseil d’État ».

C’est pré­ci­sé­ment sur ce point que s’ap­puie Laurent Wauquiez pour jus­ti­fier son choix. « La Région Auvergne-Rhône-Alpes main­tien­dra la sus­pen­sion de ses sub­ven­tions à la Ville jusqu’à la signa­ture de cette charte par le maire de Grenoble », informe-t-il. Une charte qui « fera pro­chai­ne­ment l’objet d’un amen­de­ment pour inté­grer l’argumentation du Conseil d’État ».

Le président Les Républicains de la région Auvergne Rhône-Alpes. © Tim Buisson – Place Gre’net

Laurent Wauquiez annonce qu’il main­tient la sus­pen­sion des sub­ven­tions régio­nales à la Ville de Grenoble jus­qu’à ce qu’Eric Piolle signe sa charte de la laï­cité. © Tim Buisson – Place Gre’net

Ceux qui atten­daient un revi­re­ment de sa part, après l’or­don­nance du Conseil d’État, en seront donc pour leurs frais. Le pré­sident de Région donne ainsi du grain à moudre à ses oppo­sants, qui avaient vive­ment dénoncé sa déci­sion ini­tiale. Des cri­tiques éma­nant éga­le­ment des « anti-bur­kini » de gauche, à l’ins­tar des élus socia­listes gre­no­blois qui ren­voyaient dos à dos Éric Piolle et Laurent Wauquiez, déplo­rant leurs « coups de com” per­ma­nents ».

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

L'Association des femmes élues de l'Isère condamne les actions burkini de l'Alliance citoyenne à Grenoble
Grenoble : le Conseil d’État confirme la sus­pen­sion de l’au­to­ri­sa­tion du port du bur­kini dans les pis­cines et rejette l’ap­pel de la Ville

EN BREF - Une semaine après l'audience, le Conseil d'État a rendu sa décision ce mardi 21 juin 2022, confirmant la suspension de l'article 10 Lire plus

L'observatoire isérois de la parité entre les femmes et les hommes se déclare "contre le burkini dans les piscines"
Burkini à Grenoble : les réac­tions pleuvent après la déci­sion du Conseil d’État confir­mant la sus­pen­sion par­tielle du nou­veau règle­ment des piscines

FOCUS - Le Conseil d'État a confirmé, ce mardi 21 juin 2022, la suspension de l'article 10 du nouveau règlement des piscines grenobloises autorisant le Lire plus

L'Association des femmes élues de l'Isère condamne les actions burkini de l'Alliance citoyenne à Grenoble
Burkini à Grenoble : la polé­mique liée à l’adoption du nou­veau règle­ment des pis­cines rebon­dit après le retrait des sub­ven­tions régio­nales confir­mée par Laurent Wauquiez

FOCUS - Le nouveau règlement intérieur des piscines municipales grenobloises, qui autorise désormais le port du burkini (ou burqini), a été adopté d'une courte tête Lire plus

Burkini : si Grenoble l’au­to­rise dans les pis­cines, Laurent Wauquiez cou­pera les sub­ven­tions de la Région

FOCUS - En ouvrant la voie à l'autorisation du burkini (ou burqini) dans les piscines municipales de Grenoble, dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron Lire plus

© Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble : le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif sus­pend l’au­to­ri­sa­tion du bur­kini dans les pis­cines muni­ci­pales, la Ville fait appel devant le Conseil d’Etat

DÉCRYPTAGE - Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu, ce mercredi 25 mai 2022, l'article 10 du nouveau règlement des piscines municipales autorisant le port Lire plus

Les conseillers municipaux de la majorité qui ont voté pour l'adoption de la délibération. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : un conseil muni­ci­pal divisé adopte le port du bur­kini dans les pis­cines municipales

FOCUS - Au terme de près de quatre heures de débats souvent houleux, le conseil municipal de Grenoble a adopté, ce lundi 16 mai 2022 Lire plus

Flash Info

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

|

11/08

11h00

|

Les plus lus

Abonnement| Sécheresse en mon­tagne : le pas­to­ra­lisme en Belledonne en pre­mière ligne face au dérè­gle­ment climatique

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin