Lancement de l'enquête publique autour du troisième Plan de protection de l'atmosphère (PPA) de Grenoble

Pollution de l’air à l’o­zone : la pro­cé­dure d’in­for­ma­tion-recom­man­da­tion acti­vée sur le bas­sin grenoblois

Pollution de l’air à l’o­zone : la pro­cé­dure d’in­for­ma­tion-recom­man­da­tion acti­vée sur le bas­sin grenoblois

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO – Un nou­vel épi­sode de pol­lu­tion de l’air à l’o­zone est en cours dans le bas­sin gre­no­blois. La pré­fec­ture de l’Isère a donc décidé d’ac­ti­ver la pro­cé­dure d’in­for­ma­tion-recom­man­da­tion à comp­ter de ce ven­dredi 17 juin 2022, don­nant une série de consignes, notam­ment aux per­sonnes vul­né­rables à la pol­lu­tion et aux automobilistes.

Les deux phé­no­mènes vont sou­vent de pair. Touchée comme l’en­semble de la France par la vague de cha­leur actuelle, l’Isère, pla­cée en vigi­lance orange à la cani­cule ce ven­dredi 17 juin 2022, fait éga­le­ment face à un épi­sode de pol­lu­tion de l’air à l’o­zone. Compte tenu des pré­vi­sions d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, la pré­fec­ture de l’Isère a activé la pro­cé­dure d’in­for­ma­tion-recom­man­da­tion, à comp­ter de ce même jour, dans le bas­sin grenoblois.

La qualité de l'air préoccupe de plus en plus en Auvergne-Rhône-Alpes, selon une enquête d'Atmo

La pré­fec­ture a activé le niveau d’information-recommandation sur le bas­sin gre­no­blois, en rai­son d’un nou­vel épi­sode de pol­lu­tion de l’air à l’o­zone. © Véronique Serre

Contrairement au bas­sin lyon­nais nord-Isère1voir enca­dré, les rele­vés n’in­diquent pas de dépas­se­ment du seuil d’a­lerte dans le sud du dépar­te­ment où les mesures ne sont donc pas encore contrai­gnantes. Néanmoins, afin de pro­té­ger la popu­la­tion des effets du pic de pol­lu­tion et de réduire les sources d’émissions pol­luantes, le pré­fet for­mule une série de recom­man­da­tions des­ti­nées plus par­ti­cu­liè­re­ment à cer­taines caté­go­ries de la population.

La pré­fec­ture demande aux auto­mo­bi­listes d’a­bais­ser leur vitesse de 20 km/h sur les voies pour les­quelles la vitesse maxi­male auto­ri­sée est supé­rieure ou égale à 90 km/h et de rou­ler à 70 km/h sur les routes limi­tées à 80 km/h.

Les pre­miers concer­nés sont bien sûr les per­sonnes sen­sibles et vul­né­rables à la pol­lu­tion de l’air. Il leur est ainsi conseillé de s’é­loi­gner des grands axes rou­tiers aux périodes de pointe, de tenir ses enfants à l’é­cart de la pol­lu­tion auto­mo­bile, de limi­ter les sor­ties durant l’a­près-midi (entre 13h et 20h), d’é­vi­ter les acti­vi­tés phy­siques et spor­tives intenses en plein air. Ne pas hési­ter non plus à contac­ter son phar­ma­cien ou son méde­cin en cas de symptômes.

La qualité de l'air étant toujours aussi mauvaise, le dispositif est réactivé à Grenoble. Retour à la case départ et… aux limitations de vitesse.

La pré­fec­ture recom­mande aux auto­mo­bi­listes de réduire leur vitesse et de ne pas cir­cu­ler avec des véhi­cules pol­luants. © Véronique Serre / Place Gre’net

Les usa­gers de la route sont, eux, invi­tés à uti­li­ser les modes de trans­port les moins pol­luants : vélo, trans­ports en com­mun, covoi­tu­rage… Mais éga­le­ment à « s’abstenir de cir­cu­ler avec un véhi­cule de norme infé­rieure ou égale à EURO 3 et/ou dont la date d’immatriculation est anté­rieure au 1er jan­vier 2006″. La pré­fec­ture demande aussi aux auto­mo­bi­listes d’a­bais­ser leur vitesse de 20 km/h sur les voies pour les­quelles la vitesse maxi­male auto­ri­sée est supé­rieure ou égale à 90 km/h et de ne pas rou­ler à plus de 70 km/h sur les routes limi­tées à 80 km/h.

Les entre­prises inci­tées à adap­ter les horaires de tra­vail et à faci­li­ter le télétravail

Autres recom­man­da­tions, à l’in­ten­tion cette fois de l’en­semble de la popu­la­tion isé­roise, « ne pas uti­li­ser les foyers ouverts d’appoint, les appa­reils de chauf­fage au bois d’appoint de type inserts, poêles, chau­dières ins­tal­lés avant 2000 et les groupes élec­tro­gènes. Pour les tra­vaux d’entretien ou de net­toyage, ne pas uti­li­ser d’outils non élec­triques (ton­deuses, taille, haie, etc) ni de sol­vants orga­niques (white-spi­rit, pein­ture, ver­nis déco­ra­tifs, pro­duits de retouche auto­mo­bile, etc) », ajoute la pré­fec­ture, qui rap­pelle qu’il est « inter­dit de brû­ler des déchets ».

Les syndicats dénoncent une baisse de l'offre sur le réseau Tag, le Smmag dément catégoriquement

La pré­fec­ture conseille d’u­ti­li­ser les modes de trans­port les moins pol­luants, comme les trans­ports en com­mun, mais éga­le­ment de pra­ti­quer les tarifs les plus attrac­tifs pour ceux-ci. © Thomas Imbert – place Gre’net

Enfin, la pré­fec­ture adresse une der­nière salve de consignes aux indus­triels, aux col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales ainsi qu’aux auto­ri­tés orga­ni­sa­trices des trans­ports. Parmi elles, « rendre tem­po­rai­re­ment gra­tuit le sta­tion­ne­ment rési­den­tiel » ou encore « pra­ti­quer les tarifs les plus attrac­tifs pour l’usage des trans­ports les moins pol­luants (vélos, trans­ports en com­mun, véhi­cules élec­triques) ». Quant aux entre­prises, celles-ci sont appe­lées à adap­ter les horaires de tra­vail et à faci­li­ter le télé­tra­vail.

L’alerte de niveau N1 acti­vée sur le bas­sin lyon­nais nord-Isère

La pro­cé­dure pré­fec­to­rale d’alerte de niveau N1 est acti­vée à comp­ter de ce ven­dredi 17 juin 2022 pour le bas­sin d’air lyon­nais nord-Isère. Si la plu­part des mesures ont pris effet depuis 17h ce ven­dredi, celles rela­tives aux trans­ports entrent en vigueur à par­tir de ce samedi 18 juin, à 5h.

Un abais­se­ment tem­po­raire de la vitesse de 20 km/h est ins­tauré pour tous les véhi­cules à moteur sur tous les axes rou­tiers du bas­sin d’air lyon­nais nord-Isère où la vitesse limite auto­ri­sée est nor­ma­le­ment supé­rieure ou égale à 90 km/h. Les axes dont la vitesse auto­ri­sée est égale à 80 km/h sont limi­tés, eux, à 70 km/h.

Une personne tient une nouvelle pastille Crit'air catégorie 4 devant un véhicule diesel polluant. © Montage : Paul Turenne - placegrenet.fr

Seuls les véhi­cules ayant des vignettes Crit’air de classe « 0 émis­sion moteur » et de classes 1 à 3 sont auto­ri­sés à cir­cu­ler dans un cer­tain nombre de com­munes du Nord-Isère à par­tir de 5h, ce samedi 18 juin. © Montage : Paul Turenne – Place Gre’net

La pré­fec­ture met aussi en œuvre la cir­cu­la­tion dif­fé­ren­ciée. Seuls les véhi­cules affi­chant un cer­ti­fi­cat Crit’air de classe « 0 émis­sion moteur » et de classes 1, 2 ou 3 sont auto­ri­sés à cir­cu­ler dans les com­munes de Bourgoin-Jallieu, Chasse-sur-Rhône, L’Isle‑d’Abeau, Pont-Evêque, Saint-Quentin-Fallavier, Vaulx-Milieu, La Verpillère, Vienne, Villefontaine et Seyssuel.

Cette der­nière res­tric­tion ne s’applique pas aux axes rou­tiers sui­vants pour les­quels seule l’obligation de dis­po­ser d’un cer­ti­fi­cat qua­lité de l’air est néces­saire : auto­routes A7, A7 Nord, A43, A48, A49 et RN7.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Parc Albert Michallon canicule fraîcheur
L’Isère pla­cée en vigi­lance orange à la cani­cule à comp­ter de ce samedi 18 juin 2022 à midi

FLASH INFO - Météo France place le département de l’Isère en vigilance orange à la canicule à compter de ce samedi 18 juin 2022 à Lire plus

Rue Albert Thomas, quartier Mistral, le talus masquant le mur antibruit vient d'être végétalisé et planté de 5500 arbres, mardi 29 mars 2022 ©Grenoble Alpes Métropole-Lucas Frangella
Grenoble : 5 500 arbres plan­tés pour rafraî­chir le quar­tier Mistral et… cap­ter la pol­lu­tion de l’A480

EN BREF - Le talus aménagé pour cacher le mur anti-bruit de la rue Albert-Thomas, dans le quartier Mistral à Grenoble, vient d'accueillir 5 500 Lire plus

Conférence sur la contre-expertise du bilan à un an de CVCM par l'association Grenoble à Coeur, vendredi 20 avril 2018. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Pollution de l’air : Grenoble à cœur demande la révi­sion du plan de cir­cu­la­tion et de lut­ter contre le chauf­fage au bois

FOCUS - Le collectif Grenoble à cœur a décortiqué l'étude de l'association Respire présentée mi-février 2022, révélant une pollution de l'air importante et nocive aux Lire plus

La Ville de Grenoble et les associations accusent le FDPTIMA de financer le trafic routier dans la vallée de la Maurienne avec les bénéfices du trafic routier de la vallée de l’Arve. © evoPix.evolo / Shutterstock
Pollution de l’air des val­lées alpines : la Ville de Grenoble relance la bataille judiciaire

FOCUS - La Ville de Grenoble a annoncé, ce mardi 18 janvier 2022, qu'elle faisait appel du non-lieu prononcé pour sa plainte de 2018 concernant Lire plus

A Grenoble, le nouvel indice de la qualité de l'air fait exploser le nombre de jours pollués. Et ? Rien. Car la règlementation n'a pas changé.
Pollution de l’air aux par­ti­cules fines : le bas­sin gre­no­blois placé en vigi­lance jaune, le Nord-Isère en vigi­lance orange

FLASH INFO - Un nouvel épisode de pollution de l'air aux particules fines touche le département de l'Isère. La procédure préfectorale d'information-recommandation a ainsi été Lire plus

L'État condamné à verser 10 millions d'euros pour lutte insuffisante contre la pollution, notamment sur le territoire grenoblois
L’État condamné à ver­ser 10 mil­lions d’eu­ros pour lutte insuf­fi­sante contre la pol­lu­tion de l’air, notam­ment sur le ter­ri­toire grenoblois

FIL INFO - Le Conseil d'État condamne l'État à une astreinte de 10 millions d'euros pour insuffisances dans la lutte contre la pollution de l'air. Lire plus

Flash Info

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

|

11/08

11h00

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Environnement| Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin