Les élus écologistes de la Région Aura vent debout contre le projet "Routes sublimes du Vercors"

Les élus éco­lo­gistes de la Région Aura très remon­tés contre le pro­jet « Routes sublimes du Vercors »

Les élus éco­lo­gistes de la Région Aura très remon­tés contre le pro­jet « Routes sublimes du Vercors »

EN BREF – Porté par le Département de la Drôme, mais concer­nant aussi le ter­ri­toire isé­rois, le pro­jet « Sublimes routes du Vercors » ne passe pas auprès des élus éco­lo­gistes de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Ces der­niers appellent à une refonte de la démarche « pour ima­gi­ner un véri­table pro­jet de tou­risme durable ».

« Si pour décou­vrir le Parc natu­rel du Vercors il faut le défi­gu­rer, en impac­tant sa faune, sa flore, le sujet mérite au moins d’être débattu. » C’est ainsi que les conseillers régio­naux David Buisson, Maud Grard et Olivier Royer, du groupe des Écologistes, ques­tionnent par voie de com­mu­ni­qué le pro­jet des « Sublimes routes du Vercors », porté par le Département de la Drôme, « en lien étroit avec [celui] de l’Isère ». [voir encadré]

Au cœur du Parc natu­rel régio­nal du Vercors. © Fabian Da Costa

Le prin­cipe du pro­jet ? Le « renou­vel­le­ment et la diver­si­fi­ca­tion de l’offre tou­ris­tique de la des­ti­na­tion Vercors », écrit le Département de la Drôme dans une FAQ en ligne. La col­lec­ti­vité entend ainsi favo­ri­ser l’offre “quatre sai­sons”, tout en assu­rant que « l’im­mer­sion pié­tonne » ou les « mobi­li­tés douces » seront au ren­dez-vous. Et d’es­pé­rer un gain de 150 000 visi­teurs sup­plé­men­taires, qui « ne cor­res­pon­drait pas à 150 000 voi­tures ».

Les éco­lo­gistes dénoncent un pro­jet « à contre-cou­rant des enjeux locaux »

Les élus d’op­po­si­tion éco­lo­giste de la Région n’ont pour­tant pas la même ana­lyse. « Cette fré­quen­ta­tion risque d’être essen­tiel­le­ment moto­ri­sée, ce qui éloi­gnera en plus les cyclistes », affirment-ils. Non sans consi­dé­rer qu’il « ne res­tera qua­si­ment aucune zone natu­relle pré­ser­vée du bruit hors de la réserve inté­grale, avec un impact pré­vi­sible sur la faune pré­sente sur site ».

Les élus écologistes redoutent un accroissement de la circulation sur les routes du Vercors. DR

Les élus éco­lo­gistes redoutent un accrois­se­ment de la cir­cu­la­tion sur les routes du Vercors. DR

La ques­tion des amé­na­ge­ments se pose éga­le­ment : « Ce pro­jet […] compte 17 bel­vé­dères et pousse à l’artificialisation de 40 000 m12 de terre dont 12 000 m22 de par­king », écrivent encore les conseillers régio­naux. Autant de « terres per­dues pour la sau­ve­garde des espèces », qui feraient des « Routes sublimes du Vercors » un pro­jet « à contre-cou­rant des enjeux locaux et glo­baux ».

Enfin, le com­mu­ni­qué des élus fus­tige « le choix du pas­sage en force, en l’absence de toute réelle concer­ta­tion avec la popu­la­tion ainsi qu’avec les nou­veaux élu·es arrivé·es dans les col­lec­ti­vi­tés à la suite des élec­tions locales ». Et appelle à « ras­sem­bler autour de la table les forces vives de l’artisanat local, de la culture, du tou­risme et de la pré­ser­va­tion de l’environnement pour ima­gi­ner un véri­table pro­jet de tou­risme durable ».

Le Département de l’Isère par­tie pre­nante du projet

Quelle serait la par­ti­ci­pa­tion du Département de l’Isère au pro­jet des « Sublimes routes du Vercors » ? La Drôme répond d’elle-même à la ques­tion en indi­quant : « Le Conseil dépar­te­men­tal de l’Isère a choisi d’intervenir de manière dif­fé­rente de celui de la Drôme sur ce dos­sier. Il a prévu d’intervenir en sub­ven­tion­nant des pro­jets qui seraient por­tés par les EPCI [les inter­com­mu­na­li­tés, ndlr] dans le cadre de cette démarche ».

Florent Mathieu

Auteur

2 commentaires sur « Les élus éco­lo­gistes de la Région Aura très remon­tés contre le pro­jet « Routes sublimes du Vercors » »

  1. D’accord avec Bouduol, il n’y à plus d’ef­forts dans une bonne par­tie des tou­ristes, la preuve!!. Pratiquant la ran­don­née en mon­tagne, l’an der­nier, je suis des­cendu par la brèche de la grande Moucherolle puis je me suis dirigé vers le lac (à pieds). Et PATATRAS, 2 mes­sieurs en VTT ÉLECTRIQUE étaient arri­vées au plus haut du pra­ti­quable. Avant ce n’é­tait guère pos­sible c’est trop DUR!! Et, dans le retour sur le lac, au lieu de suivre le che­min, ces vélos ont cou­pés la butte.
    Dégradation!! Remarque de ma part, leurs com­men­taires : de quoi je me mêle!!

    sep article
  2. Bonjour,
    Si on lais­sait ainsi,cela est bien assez. A quand un tou­risme de l’effort?rando,vélo,promenade,pour décou­vrir le ver­cors, Futur Luna Park?, après on fera des héber­ge­ments ?Cela enchaî­nera t’il sur d’autres aménagements?le Parc attire le fric, voir Villard de Lans.Amenager des par­kings, c’est ren­ta­bi­lisé ces tra­vaux par la suite du moins les promouvoir,donc publi­cité touristique,donc plus de monde,plus de pollution.
    La démarche semble honnête,elle ne l’est pas. Elle est le départ d’une mar­chan­di­sa­tion de l’es­pace naturel.
    Une volonté d’une mino­rité de tech­no­crate et d’élus,d’imposer sans réfé­ren­dum local une ges­tion à la place des habi­tants de leur territoire.Une vision sans huma­nité de per­sonnes dont la vision est mino­ri­taire chez les habi­tants du Vercors,il faut orga­ni­ser un réfé­ren­dum local ou sur le web.voir aller plus loin.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Vercors Music Festival 2021. © Lila Azeu
Le Vercors Music Festival reprend sa forme ori­gi­nelle avec 22 concerts du 1er au 3 juillet 2022 à Autrans et Méaudre

FOCUS - Après deux années perturbées par la crise sanitaire, le Vercors Music Festival reprend sa forme originelle. Organisé par l'association Vercors en scène, le Lire plus

Les élus écologistes de la Région Aura vent debout contre le projet "Routes sublimes du Vercors"
Le Parc natu­rel du Vercors lance un appel pour for­mer des faci­li­ta­teurs de « conver­sa­tions carbone »

EN BREF - Le Parc naturel régional du Vercors lance un appel à manifestation d'intérêt pour former des facilitateurs, ou animateurs, de "conversations carbone". Le Lire plus

course à pied en montagne.
Entre sport et his­toire, la Course de la Résistance est de retour sur quatre sites du Vercors les 7 et 8 mai

FIL INFO - La Course de la Résistance est de retour en Isère (et pas que) les samedi 7 et dimanche 8 mai 2022. Une Lire plus

Screenshot page d'accueil vercors-experience -c- OTI-Vercors - Place Gre'net
Vercors​-expe​rience​.com : un nou­veau site inter­net pour quatre vil­lages du massif

FLASH INFO - L’office de tourisme intercommunal Vercors lance son site internet « unique de destination ». Autrans-Méaudre en Vercors, Engins, Lans-en-Vercors et Saint-Nizier-du-Moucherotte voient Lire plus

Métro, Trièves, Voironnais, Grésivaudan et Saint-Marcellin-Vercors signent la convention "Forêt horizon 2030"
Métro, Trièves, Voironnais, Grésivaudan et Saint-Marcellin-Vercors signent la conven­tion « Forêt hori­zon 2030 »

FLASH INFO – "Renforcer [les] engagements pour développer une gestion responsable et respectueuse des forêts et filières bois locales". Tel est l'objectif affiché de la Lire plus

Chasse au cerf sur les Hauts-Plateaux du Vercors: Jean-François Noblet interpelle la préfecture et le gouvernement
Chasse au cerf sur les Hauts-Plateaux du Vercors : Jean-François Noblet inter­pelle la pré­fec­ture et le gouvernement

FLASH INFO — Jean-François Noblet, secondé par un collectif d'associations (voir encadré), ne désarme pas contre l'ouverture de la chasse aux cerfs sur une parcelle Lire plus

Flash Info

|

01/10

15h25

|

|

30/09

12h10

|

|

30/09

11h36

|

|

30/09

10h33

|

|

29/09

16h09

|

|

29/09

10h21

|

|

28/09

19h43

|

|

28/09

11h54

|

|

27/09

11h19

|

|

27/09

10h35

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 40 : « La res­tau­ra­tion de la tour Perret à Grenoble »

À voir| La ville d’Eybens face à une pol­lu­tion aux micro­billes de pelouse syn­thé­tique suite à « des négligences »

Flash info| Le res­tau­ra­teur Laurent Gras attaque en jus­tice les res­tric­tions d’ac­cès en voi­ture au site de la Bastille

Agenda

Je partage !