La poésie est une oreille, première édition d'un festival poético-moderne à Grenoble du 28 mai au 30 juin

La Poésie est une oreille, pre­mière édi­tion d’un fes­ti­val sur les écri­tures poé­tiques contem­po­raines à Grenoble

La Poésie est une oreille, pre­mière édi­tion d’un fes­ti­val sur les écri­tures poé­tiques contem­po­raines à Grenoble

FOCUS – La poé­sie sous toutes ses formes ? C’est, en résumé gros­sier, la pro­po­si­tion du nou­veau fes­ti­val gre­no­blois La Poésie est une oreille, qui inves­tit librai­ries, cafés et tiers-lieux du 28 mai au 30 juin 2022. Avec au pro­gramme des lec­tures, des ate­liers créa­tions, des spec­tacles ou encore des expositions.

« À quel moment la langue que nous par­ta­geons comme outil du quo­ti­dien, devient-elle lieu de ren­contre et de bou­le­ver­se­ment ? Quelle est la place des auteurs de poé­sie dans le vaste monde de la lit­té­ra­ture ? […] La poé­sie, c’est mieux dans une librai­rie ou dans une soi­rée élec­tro ? » Autant de ques­tions, parmi d’autres, aux­quelles veut essayer de répondre le nou­veau fes­ti­val gre­no­blois La Poésie est une oreille, du 28 mai au 30 juin 2022.

La poésie ne sera pas que dans les livres à l'occasion du festival La Poésie est une oreille. DR

La poé­sie ne sera pas que dans les livres à l’oc­ca­sion du fes­ti­val La Poésie est une oreille. DR

Aux ori­gines du pro­jet ? Un constat. « Qu’il s’a­gisse du slam, des poé­sies sonores, docu­men­taires ou lyriques, les écri­tures poé­tiques contem­po­raines fran­co­phones ont connu un déve­lop­pe­ment signi­fi­ca­tif ces dix der­nières années. » C’est pour­quoi l’as­so­cia­tion L’Office des trans­ports Poetik, chef d’or­chestre de l’é­vé­ne­ment, veut « accom­pa­gner les évo­lu­tions de ces formes lit­té­raires […] tout en inter­ro­geant nos pra­tiques sociales et cultu­relles ».

Le chat à l’hon­neur d’une soi­rée poésie

« L’ambition du fes­ti­val est de relier les quar­tiers de la ville de Grenoble (en allant du centre-ville jusqu’à la Villeneuve, en pas­sant par les quar­tiers Championnet, Flaubert, Alma et Chorier-Berriat), mais aussi les arts », décrit dès lors L’Office des trans­ports Poetik. Qui peut comp­ter pour l’oc­ca­sion sur de nom­breux par­te­naires, à com­men­cer par les librai­ries La Nouvelle Dérive, Le Square et Les Modernes.

Visuel du festival La Poésie est une oreille. © Office des transports poétik

Visuel du fes­ti­val La Poésie est une oreille. © Office des trans­ports poétik

Au pro­gramme ? Dès le 28 mai, La Nouvelle Dérive pro­pose de ren­con­trer Fabien Drouet, auteur du livre Je sous­si­gné : attes­ta­tions déro­ga­toires de sor­tie (La Boucherie lit­té­raire, 2020). Une varia­tion sur les attes­ta­tions par temps de confi­ne­ment « peu­plées de per­son­nages aux excuses bidons, de voi­sins aux idées lou­foques, de rêves irréa­li­sables ». Elle don­nera lieu à un ate­lier en amont de la rencontre.

Le 1er juin, le café asso­cia­tif Le Coup de pousse pro­pose un ren­dez-vous qui pro­met d’être popu­laire : une soi­rée poé­sie dédiée aux chats. « Nous serons gâtés et pour­rons être gâteux de nos gatti, de nos kedi, de nos cats, de nos Katzen, bref, de nos minous, de nos mirons, de nos chat­chats chou­chous », ron­ronnent d’a­vance les orga­ni­sa­teurs. Convaincus que « la poé­sie tou­chant à la vérité, il n’est pas de sujet ridi­cule ».

Lectures, musiques et expositions

L’événement se pour­suit tout au long du mois de juin. Autour de lec­tures et de ren­contres (le 2 juin, librai­rie Les Modernes, ou le 15 juin à la librai­rie Le Square). Mais aussi d’a­te­liers de créa­tion. Avec Isaline Nitsche sur des musiques élec­tro­niques de SoluTricin, le 16 juin à La Capsule. Ou au Théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas le 21 juin, avec le poète sla­meur Thomas Faury et le musi­cien Norbert Pignol.

Un service téléphonique... et poétique. © Office des transports poétik - Facebook

Un ser­vice télé­pho­nique… et poé­tique. © Office des trans­ports poé­tik – Facebook

Le 21 juin tou­jours, Fête de la musique oblige, La Bifurk pro­pose une créa­tion poé­tico-musi­cale où poé­sie et slam ren­contrent les musiques élec­tro­niques « en toute indis­cré­tion ». « Quatre artistes vous pro­posent deux voyages musico-tex­tuels et dan­sants qui feront du bien à vos tym­pans, muscles et neu­rones », résume le fes­ti­val. Leurs noms ? Tom Astral, Cathy KO, Arapaïma (en vidéo) et Lou Valse.

Enfin, des expo­si­tions et ins­tal­la­tions sont à décou­vrir du 1er au 30 juin. Le Coup de pousse accueille ainsi un SVP (pour « ser­vice vocal poé­tique »), sous forme d’un appa­reil télé­pho­nique d’an­tan per­met­tant d’en­tendre de la poé­sie d’au­jourd’­hui. Les Modernes pro­posent, quant à elles, une expo­si­tion de Maxime Sudol, et La Capsule expose des poèmes-affiches des élèves du lycée Clos‑d’or de Grenoble.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Théâtre 145
Le fes­ti­val Regards croi­sés, dédié à l’é­cri­ture théâ­trale contem­po­raine, de retour à Grenoble

FIL INFO – Le "festival des nouvelles écritures théâtrales" Regards croisés est de retour à Grenoble du mercredi 18 au lundi 23 mai 2022. Un Lire plus

Le Livre Voyageur, où l'histoire d'une bouquinerie grenobloise sauvée in extremis pour l'amour du livre
Le Livre voya­geur, ou l’his­toire d’une bou­qui­ne­rie gre­no­bloise sau­vée in extre­mis pour l’a­mour du livre

FOCUS - Si les livres restent des cadeaux de fin d'année particulièrement prisés, encore faut-il les trouver. Quoi de mieux, dès lors, que de pousser Lire plus

La Nuit de la lecture fête l'amour et la poésie dans les bibliothèques de Grenoble du 20 au 23 janvier
La Nuit de la lec­ture fête l’a­mour et la poé­sie dans les biblio­thèques de Grenoble du 20 au 23 janvier

EN BREF - Le réseau des bibliothèques de Grenoble accueille la sixième édition de la Nuit de la lecture, du 20 au 23 janvier 2022. Lire plus

Nouvelle sai­son entre « diver­sité et poé­sie » pour Le Grand Angle de Voiron

  FOCUS - Entre concerts, festivals, pièces de théâtre, humour et créations diverses, la nouvelle saison culturelle au Grand Angle de Voiron s'annonce éclectique. La Lire plus

La compagnie Arcosm avait carte blanche pour organiser une soirée cabaret "déjantée" à La Rampe d'Échirolles ce vendredi 4 mai.© Joël Kermabon - Place Gre'net
Échirolles : sur­prises, poé­sie et guinche lors de la soi­rée caba­ret orga­ni­sée à La Rampe

EN BREF - La compagnie Arcosm proposait, ce vendredi 4 mai, une véritable soirée cabaret pour marquer la clôture d'une résidence de trois ans à Lire plus

Les « Ambassadeurs culturels » d'Échirolles? © Ville d'Échirolles
Échirolles : les « ambas­sa­deurs cultu­rels », fruits de la Fabrique citoyenne, pré­parent leur pre­mière sai­son estivale

FOCUS - Le premier atelier des ambassadeurs culturels organisé dans le cadre de la Fabrique citoyenne de la Ville d'Échirolles s'est déroulé ce vendredi 14 Lire plus

Flash Info

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Agenda

Je partage !