Près de 252 kilos de résine de cannabis ont été saisis au cours de l'opération menée dans la nuit du 16 au 17 mai 2022 par les policiers de l'Office anti-stupéfiants du SPJ de Grenoble, aidés de leurs collègues lyonnais. © Parquet de Grenoble

Trafic entre l’Espagne et Grenoble : plus de 250 kg de résine de can­na­bis sai­sis, deux sus­pects inter­pel­lés et mis en examen

Trafic entre l’Espagne et Grenoble : plus de 250 kg de résine de can­na­bis sai­sis, deux sus­pects inter­pel­lés et mis en examen

FIL INFO – Un Grenoblois de 46 ans et un chauf­feur rou­tier maro­cain de 31 ans, mis en cause dans un tra­fic de stu­pé­fiants entre l’Espagne et l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise, ont été inter­pel­lés en Isère, dans la nuit du lundi 16 au mardi 17 mai 2022. Une opé­ra­tion qui a per­mis de sai­sir près de 252 kilos de résine de can­na­bis. Suivi depuis des mois par les poli­ciers, le pre­mier sto­ckait dans un box, près de Vinay, la mar­chan­dise que son com­plice remon­tait en poids lourd depuis l’Espagne. Les deux sus­pects ont été mis en exa­men, puis pla­cés en déten­tion provisoire.

Près de 252 kilos de résine de can­na­bis sai­sis au total. C’est un joli coup de filet que viennent de réa­li­ser les enquê­teurs de l’Office anti-stu­pé­fiants (Ofast) du ser­vice de police judi­ciaire (SPJ) de Grenoble, déman­te­lant ainsi un tra­fic de stu­pé­fiants entre l’Espagne et l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. Un Grenoblois de 46 ans et un Marocain de 31 ans, soup­çon­nés d’être impli­qués dans ce réseau, ont en effet été inter­pel­lés en Isère, dans la nuit du lundi 16 au mardi 17 mai 2022, annonce le pro­cu­reur adjoint de Grenoble Boris Duffau, ce ven­dredi 20 mai.

Près de 252 kilos de résine de cannabis ont été saisis au cours de l'opération menée dans la nuit du 16 au 17 mai 2022 par les policiers de l'Office anti-stupéfiants du SPJ de Grenoble, aidés de leurs collègues lyonnais. © Parquet de Grenoble

Plus de 250 kilos de résine de can­na­bis, condi­tion­nés sous forme de 12 « valises maro­caines », ont été sai­sis au cours de l’o­pé­ra­tion menée dans la nuit du 16 au 17 mai 2022 par les poli­ciers de l’Ofast. © Parquet de Grenoble

L’enquête conduite par l’Ofast a débuté en octobre 2021 lorsque les poli­ciers ont reçu une infor­ma­tion au sujet d’un indi­vidu gérant un stock de pro­duits stu­pé­fiants, entre­posé en péri­phé­rie de l’agglomération gre­no­bloise. « Les inves­ti­ga­tions menées tout d’abord sous l’égide du par­quet de Grenoble en pré­li­mi­naire, puis sur com­mis­sion roga­toire du juge d’instruction, per­met­taient d’identifier le mis en cause, un Grenoblois âgé de 46 ans, ayant déjà fait l’objet de plu­sieurs condam­na­tions pour impor­ta­tion de pro­duits stu­pé­fiants », indique le pro­cu­reur adjoint.

Un box au sein d’une société de loca­tion d’emplacements pour cara­vanes et cam­ping cars

Grâce à de mul­tiples sur­veillances, les enquê­teurs ont pu confir­mer la pré­sence d’un box de sto­ckage au sein d’une société de loca­tion d’emplacements pour cara­vanes et cam­ping cars, dans le sec­teur de Vinay (Isère). Une pre­mière opé­ra­tion consé­quente de fila­ture et sur­veillance a alors été orga­ni­sée, le 23 avril 2022. Au cours de celle-ci, les poli­ciers ont observé le sus­pect gui­der un poids lourd espa­gnol jus­qu’au box, où la drogue a été déchar­gée. À cette occa­sion, ils ont pu iden­ti­fier le chauf­feur du camion, un Marocain de 31 ans.

Hôtel de police de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les inves­ti­ga­tions ont été menées par les enquê­teurs de l’Office anti-stu­pé­fiants (Ofast) du ser­vice de police judi­ciaire de Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Dans la nuit du 16 au 17 mai 2022, à l’issue d’un ultime dépla­ce­ment en Espagne, le semi-remorque rega­gnait la France et remon­tait en direc­tion de l’Isère, selon le même che­mi­ne­ment que fin avril », rap­porte Boris Duffau. « Les enquê­teurs du SPJ de Grenoble, assis­tés des effec­tifs de l’antenne Ofast de Lyon, inter­cep­taient le tra­fi­quant prin­ci­pal qui avait pris livrai­son de la mar­chan­dise lui étant des­ti­née auprès du chauf­feur du semi-remorque, s’apprêtant à déchar­ger cette der­nière dans le box ciblé. »

Douze « valises maro­caines » conte­nant 247,5 kilos de résine de can­na­bis, puis 4,2 kilos sup­plé­men­taires dans le poids lourd

En fouillant son véhi­cule, les ser­vices de police ont décou­vert douze « valises maro­caines » conte­nant 247,5 kilos de résine de can­na­bis. Quant au poids lourd, celui-ci a été inter­cepté sur l’A48, à hau­teur de l’aire de Réaumont (Isère), alors qu’il rou­lait en direc­tion de Lyon. À l’in­té­rieur se trou­vaient 4,2 kilos de résine de can­na­bis sup­plé­men­taires. « La voi­ture du prin­ci­pal mis en cause, ainsi qu’une moto lui appar­te­nant, étaient sai­sies au titre des avoirs cri­mi­nels », ajoute le pro­cu­reur adjoint.

À l’is­sue de leur garde à vue, ce ven­dredi 20 mai, les deux sus­pects ont été pré­sen­tés à un juge d’ins­truc­tion. Les deux hommes ont été mis en exa­men pour leur impli­ca­tion pré­su­mée dans l’im­por­ta­tion de stu­pé­fiants, puis pla­cés en déten­tion provisoire.

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un octogénaire victime d'un coup de couteau à Échirolles, la police décrit une agression "hors-normes"
Trafic de résine de can­na­bis entre l’Espagne et Grenoble : un go fast inter­cepté sur l’A7, plus de 60 kilos sai­sis, trois sus­pects interpellés

FOCUS - Ce vendredi 1er avril 2022, un go fast remontant d'Espagne en direction de l'agglomération grenobloise a été intercepté au péage de Valence-sud (Drôme), Lire plus

Illustration d'un douanier. © Obatala-photography/Shutterstock
Deux Grenoblois reve­nant d’Espagne en go fast inter­cep­tés avec 143,5 kilos de can­na­bis à la sor­tie de Valence

FLASH INFO - Deux véhicules remontant d'Espagne en go fast sur l'A7 ont été interceptés à la sortie de Valence, dans la nuit du mardi Lire plus

© DDSP 38 (montage)
Grenoble : plus de 32 kilos de can­na­bis sai­sis, de nom­breuses armes et muni­tions décou­vertes et trois sus­pects interpellés

FLASH INFO - Une femme de 19 ans et deux hommes de 19 et 24 ans ont été interpellés, ce lundi 2 mai 2022, par Lire plus

© DDSP 38
Mistral : cinq sus­pects mis en exa­men après la sai­sie d’une tren­taine de kilos de can­na­bis et d’un arse­nal d’armes

FOCUS - Deux nouveaux suspects - une femme de 20 ans et un homme de 28 ans - ont été interpellés, ce jeudi 5 mai Lire plus

La saisie de stupéfiants et de numéraires opérée par la police judiciaire de Grenoble. DR
Grenoble : la police judi­ciaire met fin à un tra­fic de stu­pé­fiants orga­nisé par un infor­ma­ti­cien uti­li­sant le “dark­net” et les cryptomonnaies

FLASH INFO - La police judiciaire de Grenoble a interpellé, le 16 mars 2022, un informaticien de 21 ans inconnu de la justice suspecté d'avoir Lire plus

Perron de l'hôtel de police de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Démantèlement d’un impor­tant tra­fic de stu­pé­fiants et d’un point de deal dans le quar­tier du Lys rouge à Grenoble

EN BREF - Les brigades anti-criminalité et des stupéfiants de la Direction départementale de sécurité publique (DDSP) de l'Isère ont démantelé, le 17 janvier 2022, Lire plus

Flash Info

|

23/09

13h10

|

|

23/09

12h00

|

|

22/09

17h25

|

|

22/09

15h47

|

|

22/09

12h09

|

|

22/09

9h41

|

|

21/09

17h26

|

|

20/09

16h52

|

|

19/09

18h43

|

|

19/09

12h01

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 39 : « Le ren­voi en cor­rec­tion­nelle d’Éric Piolle »

Flash info| Perquisition à l’Hôtel de Région Auvergne-Rhône-Alpes : les Écologistes dénoncent la « délin­quance en col blanc ».

Abonnement| Conseil muni­ci­pal : accu­sa­tions d’im­pos­ture, pro­cès en cor­rec­tion­nelle… Éric Piolle balaie les mises en cause

Agenda

Je partage !