Des mesures pour la circulation sur le réseau TAG et l'accès aux commerces avant les fêtes

Les agents tech­niques de M’Tag en grève à par­tir du lundi 2 mai 2022 pour leurs salaires et condi­tions de travail

Les agents tech­niques de M’Tag en grève à par­tir du lundi 2 mai 2022 pour leurs salaires et condi­tions de travail

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Les agents de la direc­tion et filière des métiers tech­niques de M’Tag (ex-Semitag) seront en grève à par­tir de ce lundi 2 mai 2022, à l’ap­pel de FO, Unsa, Solidaires et la CFE-CGC. Les syn­di­cats alertent en effet depuis des mois sur les démis­sions et les dif­fi­cul­tés à embau­cher du per­son­nel, en rai­son de condi­tions de tra­vail peu attrac­tives. Ils réclament donc notam­ment de meilleurs salaires et horaires. La mobi­li­sa­tion s’an­nonce mas­sive, avec près de 100 % de gré­vistes parmi quelque 200 agents, ce qui pour­rait très vite entraî­ner des per­tur­ba­tions sur le réseau de bus et tram de la métro­pole grenobloise.

Ils sont méca­ni­ciens, car­ros­siers, élec­tri­ciens, agents de main­te­nance… Pour les usa­gers des trans­ports en com­mun gre­no­blois, ce sont les maillons quasi invi­sibles de la Tag mais « sans eux, le réseau ne peut plus tour­ner nor­ma­le­ment », aver­tit Fernando Martins, secré­taire FO M’Tag. Une pré­dic­tion qui pour­rait se véri­fier ces pro­chains jours. Les agents de la direc­tion et filière des métiers tech­niques de M’Tag (ex-Semitag) seront en effet en grève à par­tir de ce lundi 2 mai 2022, à l’ap­pel de FO, Saps-Unsa, Sud Solidaires et la CFE-CGC.

Les agents de la direction et filière des métiers techniques de M Tag seront en grève à partir du lundi 2 mai 2022. @ FO M'Tag

Les agents de la direc­tion et filière des métiers tech­niques de M Tag seront en grève à par­tir du lundi 2 mai 2022. @ FO M’Tag

Le mou­ve­ment était iné­luc­table, à en croire les syn­di­cats. Car la colère cou­vait depuis de longs mois… Et même davan­tage. « Ça fait deux ans qu’on tire la son­nette d’a­larme sur la suc­ces­sion de démis­sions et sur les dif­fi­cul­tés à embau­cher du per­son­nel dans la filière tech­nique », affirme ainsi Fernando Martins. « On n’ar­rive pas à gar­der nos sala­riés. »

« Si on vous pro­pose de gagner plus ailleurs, avec des horaires de bureaux, c’est vite vu »

En cause, des salaires et des condi­tions de tra­vail aujourd’­hui « moins attrac­tifs » à M’Tag que dans la plu­part des autres entre­prises. Or, beau­coup de ces agents occupent « des emplois qua­li­fiés, très recher­chés dans le bas­sin gre­no­blois », sou­ligne le secré­taire FO. Avant d’illus­trer la pro­blé­ma­tique : « Chez nous, le réseau de tram­way est exploité de 4 heures à 2 heures du matin. » D’où des horaires très élas­tiques et variables. « Si on vous pro­pose de gagner plus ailleurs, avec des horaires de bureaux, c’est vite vu », observe-t-il.

Des agents de la Tag sont très rapidement intervenus pour déblayer le passage et permettre au tram de passer près du lycée Mounier. © Jules Peyron - placegrenet.fr

Une par­tie des agents de la filière tech­nique de M’Tag sont char­gés de la main­te­nance des voies et des véhi­cules, d’où un impact cer­tain sur le réseau en cas de grève. © Jules Peyron – Place Gre’net

Les agents for­mulent donc plu­sieurs reven­di­ca­tions. Un com­mu­ni­qué com­mun des quatre syn­di­cats détaille les trois prin­ci­pales demandes : « la reva­lo­ri­sa­tion des coef­fi­cients de base de tous les métiers de la filière tech­nique, la mise en place d’une évo­lu­tion de car­rière basée sur l’ancienneté et les com­pé­tences, et l’amélioration des condi­tions de vie dans tous les ser­vices (horaires, rou­le­ments, etc) ».

« Des per­tur­ba­tions dès le pre­mier jour et très rapi­de­ment, au bout de deux-trois jours, un fort impact sur le réseau »

La mobi­li­sa­tion s’an­nonce, elle, par­ti­cu­liè­re­ment « mas­sive ». D’après les décla­ra­tions d’in­ten­tion de grève, les syn­di­cats tablent ainsi sur « près de 100 % de gré­vistes » parmi quelque 200 per­sonnes – en comp­tant les agents de maî­trise. Quelles consé­quences alors pour les usa­gers ? Fernando Martins anti­cipe « des per­tur­ba­tions dès le pre­mier jour et très rapi­de­ment, au bout de deux-trois jours, un fort impact sur le réseau » de bus et tram de la métro­pole gre­no­bloise. « Si la ligne casse sur le A par exemple, il n’y aura per­sonne pour répa­rer donc le réseau sera à l’ar­rêt », illustre-t-il.

Le syndicat ST de la Tag renouvelle sa proposition de "police des transports" et en appelle aux candidats aux législatives

Des per­tur­ba­tions devraient rapi­de­ment inter­ve­nir sur le réseau si le mou­ve­ment de grève des agents tech­niques se pro­longe au-delà du lundi 2 mai. DR

À ce stade, les négo­cia­tions entre direc­tion et syn­di­cats sont dans l’im­passe. « La direc­tion ne pro­pose d’aug­men­ter qu’une par­tie des sala­riés », déplore le syn­di­ca­liste FO. « Pour nous, c’est tout le monde ou per­sonne ! » Ce lundi 2 mai, à 7 heures, les agents se ras­sem­ble­ront donc devant les trois dépôts de Sassenage, Eybens et Gières, avant une AG, en fin de mati­née, pour déci­der des suites du mou­ve­ment. Mais Fernando Martins s’at­tend à un conflit « qui dure ». La preuve ? Les syn­di­cats ont déposé un pré­avis de grève cou­rant jus­qu’au 30 juin 2022.

Sollicitée par nos soins, la direc­tion de M’Tag n’a­vait pu être jointe au moment de la publi­ca­tion de cet article.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Droit de retrait des conducteurs M Tag: retour à la normale sur le réseau annoncé pour le mercredi 20 avril
Droit de retrait des conduc­teurs M Tag : retour à la nor­male sur le réseau annoncé pour le mer­credi 20 avril

FLASH INFO – Après le droit de retrait exercé par les conducteurs des trams et bus du réseau M Tag mardi 19 avril suite à Lire plus

Le syndicat ST de la Tag renouvelle sa proposition de "police des transports" et en appelle aux candidats aux législatives
Le syn­di­cat ST de la Tag renou­velle sa pro­po­si­tion de « police des trans­ports » et en appelle aux can­di­dats aux législatives

FLASH INFO – "À l’aube des élections législatives, nous souhaitons inviter tous les candidats de tous bords politiques, à se joindre à notre cause, de Lire plus

Des bulletins "Marine Le Pen" adressés à des salariés de la Tag en fonction de la consonance de leurs patronymes
Des bul­le­tins « Marine Le Pen » adres­sés à des sala­riés de la Tag avec des patro­nymes à conso­nance maghrébine

FOCUS – Drôle d'ambiance au dépôt Tag de Gières. Mardi 12 avril au matin, des membres du personnel ont trouvé un bulletin Marine Le Pen Lire plus

Les syndicats dénoncent une baisse de l'offre sur le réseau Tag, le Smmag dément catégoriquement
Les syn­di­cats de la Tag sus­pendent leur pré­avis de grève suite aux avan­cées des négociations

FLASH INFO — Vers une sortie de crise entre syndicats et direction de la SemiTag? Alors qu'un mouvement de grève a lourdement perturbé le réseau Lire plus

Après la grève très suivie des 12 et 13 novembre, les syndicats de la Tag maintiennent la pression
Après la grève très sui­vie des 12 et 13 novembre, les syn­di­cats de la Tag main­tiennent la pression

EN BREF — Après un mouvement de grève très suivi, vendredi 12 et samedi 13 novembre, sur le réseau de la Tag, les syndicats annoncent Lire plus

Mouvement de grève sur les sites Radiall de Voreppe et de L’Isle-d’Abeau jeudi 7 avril

FLASH INFO – Les salariés des sites Radiall de Voreppe, L'Isle-d'Abeau et Château-Renault (Indre-et-Loire) observaient un mouvement de grève jeudi 7 avril, à l'appel de Lire plus

Flash Info

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

|

11/08

11h00

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Environnement| Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin