Le conseil métropolitain de Grenoble a voté, le 25 mars 2022, son budget pour l'année avec un fort accent mis sur le social et l'environnement Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole et Raphaël Guerrero, vice-président chargé des finances. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Budget métro­po­li­tain record en 2022 avec un accent mis sur le social et l’environnement

Budget métro­po­li­tain record en 2022 avec un accent mis sur le social et l’environnement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Le conseil métro­po­li­tain a voté, le 25 mars 2022, son bud­get pour l’an­née s’é­le­vant à 791 mil­lions d’eu­ros. Soit « le plus impor­tant jamais pré­senté », selon l’in­ter­com­mu­na­lité. Le tout, « sans aug­men­ter le taux d’im­po­si­tion ». Celui-ci pos­sède trois objec­tifs prin­ci­paux. Parmi les­quels l’amélioration de la qua­lité de l’air, la struc­tu­ra­tion des mobi­li­tés douces, et l’accessibilité pour tous à des loge­ments de qualité.

Voilà « un bud­get des­tiné à conti­nuer à faire de notre ter­ri­toire l’un des plus inno­vants et attrac­tifs de France ! » affirme la Métropole. Ce bud­get 2022 ne marque pour­tant, au glo­bal, qu’une légère évo­lu­tion par rap­port à 2021. En effet, il s’établit à 791,3 mil­lions d’euros (M€), par rap­port aux 786,5 M€ du bud­get pré­cé­dent. En 2020, il se mon­tait à 740 M€.

Les dépenses de fonc­tion­ne­ment, par contre, ont net­te­ment aug­menté en un an – pas­sant de 429,5 à 441,4 M€. A contra­rio, les dépenses d’é­qui­pe­ment semblent dimi­nuer, attei­gnant désor­mais 245,6 M€. La métro­pole avait pour­tant misé for­te­ment en 2021 sur ce bud­get d’in­ves­tis­se­ment, qui était alors le plus impor­tant jamais pré­senté par la col­lec­ti­vité, avec une aug­men­ta­tion de 10% par rap­port à 2020. En réa­lité, les dépenses d’é­qui­pe­ment aug­mentent bel et bien. Et pour cause, en 2021, 37 M€ « excep­tion­nels » étaient liés à la pré­vi­sion de l’acquisition du Groupe hos­pi­ta­lier mutualiste.

La passerelle du Groupe Hospitalier Mutualiste reliant la clinique d'Alembert et la clinique des Eaux-Claires. © Manuel Pavard - Place Gre'net

La pas­se­relle du Groupe Hospitalier Mutualiste reliant la cli­nique d’Alembert et la cli­nique des Eaux-Claires. © Manuel Pavard – Place Gre’net

Le bud­get métro­po­li­tain de cette année se veut donc plus ambi­tieux que le pré­cé­dent… comme chaque année. En effet, selon la Métro, « après un début de man­dat mar­qué par une adap­ta­tion per­ma­nente aux contraintes de la crise sani­taire, 2022 repré­sente pour la métro­pole l’année d’élaboration et de mise en œuvre de l’outil prin­ci­pal de pilo­tage finan­cier qu’est le plan plu­ri­an­nuel d’investissement, por­teur de ses ambi­tions poli­tiques. »

Ce bud­get 2022 se struc­ture ainsi autour de trois prio­ri­tés. Tout d’a­bord, l’a­mé­lio­ra­tion de la qua­lité de l’air sur le ter­ri­toire. Puis la struc­tu­ra­tion des mobi­li­tés douces. Enfin, l’a­mé­lio­ra­tion de l’ac­ces­si­bi­lité pour tous à des loge­ments de qua­lité. Le tout, sur fond de crise sani­taire encore vivace.

Le bud­get pri­mi­tif a été voté à 96 voix contre 16, dont 13 voix du groupe Communes au cœur de la métro­pole (CCM) et 3 du groupe d’op­po­si­tion. Ainsi que 11 abs­ten­tions, de la part du du groupe Métropole Territoires de Progrès Solidaires (MTPS).

Investissement, endet­te­ment, la Métro main­tient le cap

On l’aura com­pris, avec ce bud­get 2022, la Métropole entend, encore une fois, « don­ner la prio­rité à l’in­ves­tis­se­ment ». De quoi garan­tir « l’ac­ti­vité de demain », la Métropole étant d’ailleurs le « pre­mier contri­bu­teur local à l’activité de la région gre­no­bloise ».

Ainsi, en 2022, elle inves­tit « 547 euros par habi­tant », sachant que 70 % des mar­chés de tra­vaux de la Métropole échoient à des entre­prises situées sur son ter­ri­toire. Un chiffre qui grimpe même à 97 % si l’on intègre celle de la région.

La Métro main­tient éga­le­ment ses rever­se­ments aux com­munes, qui repré­sentent 28 % de ses dépenses de fonc­tion­ne­ment. Ce qui ferait d’elle l’une des inter­com­mu­na­li­tés les « plus redis­tri­bu­tives vis-à-vis de ses com­munes en France ». Ainsi, en 2022, ce sont « 118,8 mil­lions d’euros qui seront rever­sés aux com­munes ».

Budget 2022 : La Métro joue la carte de l’endettement

En dépit de ces dépenses, l’in­ter­com­mu­na­lité entend bien, cette année encore, ne pas pro­cé­der à une hausse des impôts. Ce qui est le cas depuis 2016. Pourtant, les concours de l’État dimi­nuent encore cette année de 1,3 M€. Du fait, notam­ment, de la contri­bu­tion au redres­se­ment des finances publiques (CRFP), les res­sources de la Métropole ont été ponc­tion­nées de 162 M€ entre 2014 et 2022. Face à cela, elle conti­nue à jouer la carte de l’en­det­te­ment, car pour l’ins­tant, sa capa­cité de désen­det­te­ment1Ce ratio est cal­culé en nombre d’an­nées néces­saires pour rem­bour­ser la dette en sup­po­sant l’ar­rêt total des inves­tis­se­ments. En 2022, il est de 9 ans sur le seul bud­get prin­ci­pal. est « tou­jours bonne ». Elle s’est même amé­lio­rée depuis 2016 !

Des actions diverses en faveur de l’en­vi­ron­ne­ment ou du social

Les actions de la Métro gra­vitent for­te­ment autour du thème des tran­si­tions. Energétique, tout d’a­bord. Le thème du chauf­fage, moins pol­luant, plus éco­no­mique est à l’hon­neur. Avec les pro­jets MurMur, Zéro fioul , Prime air Bois, le déve­lop­pe­ment des réseaux de chaleur…
Pour ce qui est des mobi­li­tés douces, elle réaf­firme un sou­tien fort au Smmag. Tout en pour­sui­vant le déve­lop­pe­ment du réseau cyclable Chronovélo à « Échirolles, Pont de Claix, Saint-Égrève, [ou bien encore]Gières ».

Chronovélo 3 le long de la voie ferrée, sur la rue Général Mangin, mai 2020 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Chronovélo © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Par ailleurs, la Métropole pré­voit la créa­tion ou la réno­va­tion de 14 déchè­te­ries « nou­velle géné­ra­tion » d’ici 2030. Mais éga­le­ment, tou­jours dans l’op­tique de pro­duire de l’éner­gie renou­ve­lable, une unité de métha­ni­sa­tion. Dès 2024, le centre de com­pos­tage de la métro­pole à Murianette accueillera ainsi cette unité qui pro­duira du bio­mé­thane, issu des déchets alimentaires.
Toujours dans le thème de la tran­si­tion envi­ron­ne­men­tale, l’in­ter­com­mu­na­lité gère envi­ron 35 000 arbres – répar­tis en plus de 350 espèces. Son Plan Canopée, en 2022, vise à pro­té­ger et déve­lop­per ce patri­moine. Avec un objec­tif de 1500 plan­ta­tions par an. Ce qui amé­lio­rera, en lut­tant contre les îlots de cha­leur, la qua­lité des espaces publics.

Le conseil métropolitain de Grenoble a voté, le 25 mars 2022, son budget pour l'année avec un fort accent mis sur le social et l'environnement © Manuel Pavard - Place Gre'net

© Manuel Pavard – Place Gre’net

Du point de vue social, la Métro sou­tient à la fois la pro­duc­tion neuve de logements
sociaux et la réha­bi­li­ta­tion du parc public et privé. En 2022, elle entend conti­nuer à mettre l’ac­cent sur « la réno­va­tion du parc loca­tif social ».

Dans le même temps, Échirolles-Ouest a gagné le label Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée (TZCLD) en février. Cette récom­pense est le fruit d’un tra­vail com­mun avec la Métropole, la com­mune et les acteurs locaux ; la créa­tion d’un dis­po­si­tif expé­ri­men­tal visant à éra­di­quer le chô­mage dans un quar­tier précis.

L’idée serait de créer des emplois en CDI « à par­tir des com­pé­tences des habi­tants et des besoins du ter­ri­toire ». La Métropole inves­tira donc 800 000 euros en 2022 « pour l’acquisition et la réno­va­tion des locaux de l’entreprise » qui accueillera ces 160 nou­veaux emplois. Enfin, parmi les grands pro­jets, Cosmocité, le futur centre de sciences de Pont-de-Claix, doit être livré en fin d’année.

L’opposition regrette l’en­det­te­ment et « un sau­pou­drage » sur cer­taines actions

Dominique Escaron a pris la parole pour expli­quer la posi­tion de son groupe (CCM) sur le bud­get 2022. Tout par­ti­cu­liè­re­ment sur le Plan plu­ri­an­nuel d’in­ves­tis­se­ment (PPI), et son corol­laire, l’en­det­te­ment. Pour la plu­part, les cri­tiques émises res­tent, tout autant que le bud­get, dans la droite ligne des débats métropolitains.

D’une part, le groupe regrette les inves­tis­se­ments liés au Smmag, notam­ment en vue de la construc­tion du métro­câble. Mais éga­le­ment la construc­tion du siège de la Métropole – bémol sou­levé éga­le­ment avec fer­veur par Alain Carignon. Tout en annon­çant rejoindre « les inquié­tudes sur la dette, même si pour l’ins­tant il n’y a rien de catas­tro­phique ».

Dominique Escaron, conseiller métropolitain du groupe de l'opposition Communes au coeur de la Métropole (CCM), maire du Sappey-en-Chartreuse

Dominique Escaron, conseiller métro­po­li­tain du groupe de l’op­po­si­tion Communes au coeur de la Métropole (CCM), maire du Sappey-en-Chartreuse

Et d’autre part, de façon plus glo­bale, Dominique Escaron a regretté « un sau­pou­drage sur un cer­tain nombre d’ac­tions ». Une sorte de dis­per­sion qui mène­rait à une « effi­ca­cité modeste ». Allant jus­qu’à décla­rer que la métro­pole « est très loin d’at­teindre les objec­tifs » ima­gi­nés « il y a quelques années ».

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laure Gicquel

Auteur

2 commentaires sur « Budget métro­po­li­tain record en 2022 avec un accent mis sur le social et l’environnement »

  1. Merci de vos pré­ci­sions. Qu’en est-il d u bud­get de la culture à la Metro ? Comment est-il réparti ?
    Merci d’avance de votre réponse.

    sep article
    • MB

      07/06/2022
      8:58

      Bonjour,
      Il ne s’a­git pas à pro­pre­ment par­ler d’une véri­table com­pé­tence métro­po­li­taine. Vous trou­ve­rez plus d’in­fos sur le bud­get via ce lien.

      sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Voitures Teisseire durant le Tour de France © Jean Housen - Wikimedia Commons
Le groupe bri­tan­nique Britvic pro­prié­taire de Teisseire va inves­tir 8,4 mil­lions d’eu­ros dans son usine de Crolles en 2022

FLASH INFO - Britvic, groupe britannique propriétaire de Teisseire, va investir 8,4 millions d'euros dans son usine de Crolles en 2022. Son but ? Faire Lire plus

Intérieur de l'usine STMicroelectronics. © Artechnic
STMicroelectronics va inves­tir 1 mil­liard d’eu­ros à Crolles pour répondre à la demande en com­po­sants électroniques

FLASH INFO - STMicroelectronics va investir 3,6 milliards d'euros, dont un milliard en Isère, en 2022, afin de répondre à la demande mondiale en composants Lire plus

Les dirigeants d'Elegia ont présenté leurs voeux et le bilan de la société mardi 21 janvier. De gauche à droite : Christian Coigné (PDG d'Isère Aménagement), Christian Breuza (DG d'Elegia) et Jean-Pierre Barbier (Président d'Elegia). © Anissa Duport-Levanti
Résultats records en 2019 pour le pre­mier opé­ra­teur public d’aménagement Elegia

  EN BREF - Elegia, le premier opérateur public d’aménagement de la région Auvergne Rhône-Alpes, présentait son bilan, le 21 janvier dernier. Le groupement d’intérêt Lire plus

De gauche à droite : Michelle Daran, Benoît Mollaret, Gisèle Perez, David Bousquet, Sarah Boukaala, Emmanuelle Legoff et Maxime Perez. © Joël Kermabon - Place Grenet.
Situation finan­cière de la Ville : pour Grenoble Nouvel air, le compte n’y est pas

  FOCUS - Le collectif Grenoble Nouvel air initié par Olivier Noblecourt exposait ce vendredi 13 décembre son analyse, au prisme de l'enjeu électoral, de la Lire plus

Les clubs d’in­ves­tis­seurs « sociaux » Cigales Auvergne-Rhône-Alpes lancent un appel à projets

  FIL INFO — Les Cigales (clubs d’investisseurs pour une gestion alternative et locale de l’épargne solidaire) de la région Auvergne-Rhône-Alpes lancent un appel aux Lire plus

Cigalpes, le club d’in­ves­tis­se­ment des Cigales de Grenoble, sou­tient le réseau Aurex pour sa pre­mière participation

FIL INFO - Le « Club d'investisseurs pour une gestion alternative et locale de l'épargne solidaire » Cigales de Grenoble choisit de soutenir le réseau de coopération Lire plus

Flash Info

|

02/07

15h57

|

|

01/07

12h07

|

|

01/07

11h33

|

|

01/07

11h04

|

|

01/07

10h14

|

|

30/06

16h28

|

|

30/06

15h43

|

|

30/06

14h25

|

|

30/06

11h19

|

|

30/06

10h44

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 36 : « Les dif­fi­cul­tés à exer­cer le métier de jour­na­liste dans cer­tains quartiers »

Culture| La Caverne, une nou­velle librai­rie indé­pen­dante qui veut faire vivre le livre à Grenoble

Abonnement| Élisa Martin, pas­sio­na­ria gre­no­bloise LFI, fait son entrée à l’Assemblée natio­nale après avoir ren­versé Émilie Chalas

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin