Parc Albert Michallon canicule fraîcheur

« Avenir à venir » : l’é­co­sys­tème gre­no­blois engage un pro­to­cole dis­rup­tif et rési­lient face au défi des transitions

« Avenir à venir » : l’é­co­sys­tème gre­no­blois engage un pro­to­cole dis­rup­tif et rési­lient face au défi des transitions

FLASH INFO – Mieux cocons­truire l′« Avenir à venir ». Tel est le nom du pro­to­cole adopté par plu­sieurs par­te­naires du ter­ri­toire isé­rois, au plus près des habitant·e·s, dans un souci d’in­tel­li­gi­bi­lité de la mise en pers­pec­tive des objec­tifs et des moyens. Une pre­mière mon­diale qui ras­semble dans un même élan créa­tif citoyen·ne·s, étudiant·e·s, ainsi qu’ac­teurs et actrices poli­tiques locales.

« La rési­lience nous engage. Nous devons repen­ser notre logi­ciel et faire sens face aux défis des tran­si­tions », explique en pré­am­bule le docu­ment fon­da­teur d’Avenir à venir. Une démarche co-construc­tive et proac­tive « dans l’ADN de l’é­co­sys­tème gre­no­blois ».

De fait, en plein anthro­po­cène impac­tant le vivre-ensemble, les bou­le­ver­se­ments sys­té­miques liés aux muta­tions pro­fondes imposent une approche dis­rup­tive et un lea­der­ship agile. Mais éga­le­ment l’emploi de para­digmes éclec­tiques pour mener le Combat du siècle.

Grenoble s'engage dans la démarche protocolaire "Avenir à venir" pour mieux porter des valeurs disruptives en lien avec les transitions. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Grenoble s’en­gage dans la démarche pro­to­co­laire « Avenir à venir » pour mieux por­ter des valeurs dis­rup­tives en lien avec les tran­si­tions. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Basé sur la célèbre « allé­go­rie du Too Mun Pla » (bei­gnet de pois­son thaï­lan­dais) théo­ri­sée par le socio­logue néer­lan­dais Forel Zalm, « Avenir à venir » envi­sage la refonte d’un modèle de pen­sée à l’aune des pré­oc­cu­pa­tions contem­po­raines. Où cli­mat, patriar­cat, pré­ca­riat, décons­truc­tion, solu­tions, se regroupent sous l’a­cro­nyme CPPDS.

Transitions : « Iels sont tous uni·e·s autour d’une même démarche mobilisatrice »

Elles·ils sont nombreux·ses au sein de ce pro­gramme à inves­tir le champs des pos­sibles, non sans inter­ro­ger notre rap­port au monde. Parmi les acteur·trice·s (presque) engagé·e·s, figurent en pre­mier lieu Ville et Métropole de Grenoble. Mais aussi le Diocèse de Grenoble-Vienne, l’École du chat libre, l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse, le Planning fami­lial de l’Isère, ou bien encore la Communauté de com­munes des Terrasses du Vercors-Belledonne.

« Iels sont ainsi tous uni·e·s autour d’une même démarche mobi­li­sa­trice, dans un bien bel exemple de syner­gie créa­trice pour un mieux-disant socié­tal », se féli­cite Camille Fisher, chargé·e de la pros­pec­tive éman­ci­pa­trice. Premier bilan prévu en 20651le 1er avril !.

Place Gre'net

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Métro et le Trièves s’en­gagent dans un pro­to­cole de coopé­ra­tion autour de la tran­si­tion éner­gé­tique et écologique

FIL INFO — Alimentation, tourisme, développement économique, mobilités, gestion des déchets… Autant de thématiques centrales pour des collectivités, autour desquelles Grenoble-Alpes Métropole et la Communauté Lire plus

Annonce du Plan pluriannuel d'investissement de Grenoble-Alpes Métropole. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La Métropole de Grenoble annonce un plan plu­ri­an­nuel d’in­ves­tis­se­ment de 1,6 mil­liard d’eu­ros pour les tran­si­tions… mais accroît sa dette

FOCUS - La majorité métropolitaine a présenté ce mardi 22 mars, les grandes orientations concernant la première brique du budget 2022 et la construction du Lire plus

COUV Mobilisation du Collectif Métro, promoteur du Pacte pour la transition, jeudi 1 juillet 2021, devant le siège de la Métropole de Grenoble. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Pacte pour la tran­si­tion : des mili­tants pro-cli­mat veulent « réveiller » les élus du conseil métro­po­li­tain de Grenoble

FIL INFO - Les citoyens du Collectif Métro, animé notamment par les militants d’Alternatiba, se sont rassemblés jeudi 1 juillet devant le siège de la Lire plus

Le nombre de jours consécutifs où la température ne descend pas de jour comme de nuit en-dessous de 35 °C sera de 46 à Grenoble en 2050.
Cop 21… Cop 24 : en 2050, le nombre de jours de cha­leur extrême sera mul­ti­plié par quinze à Grenoble

WEB-DOCUMENTAIRE – Épisode 5 - Faute de parvenir à atténuer le changement climatique, l'Homme n'a d'autre choix que de s'adapter. En 2050, à Grenoble, il Lire plus

"Donut" social et environnemental ou "usine à gaz"? La Ville de Grenoble lance la démarche Grenoble 2040
« Donut » social et envi­ron­ne­men­tal ou « usine à gaz » ? La Ville de Grenoble lance la démarche Grenoble 2040

FOCUS — La Ville de Grenoble a lancé la démarche Grenoble 2040 à l'occasion du conseil municipal du 7 février. Non sans rencontrer les critiques Lire plus

Le futur plan Climat de la Métropole appelle à la “mobi­li­sa­tion”… et vise la “rési­lience”

EN BREF - Il reste encore une quinzaine de jours aux Métropolitains pour contribuer à la consultation publique sur le futur plan Climat de Grenoble-Alpes Lire plus

Flash Info

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Agenda

Je partage !