La préfecture annonce avoir d'ores et déjà reçu 150 ressortissants ukrainiens depuis le début de la guerre

Déjà 150 réfu­giés ukrai­niens en Isère, un gui­chet unique et un gym­nase ouvert à Grenoble

Déjà 150 réfu­giés ukrai­niens en Isère, un gui­chet unique et un gym­nase ouvert à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – La pré­fec­ture de l’Isère indique avoir reçu 150 res­sor­tis­sants ukrai­niens et déli­vré 87 auto­ri­sa­tions pro­vi­soires de séjour, tan­dis que près de 4300 pro­po­si­tions de loge­ment ou d’hé­ber­ge­ment ont été recen­sées. La Ville de Grenoble annonce, pour sa part, avoir ouvert un gym­nase pour la mise à l’a­bri d’ur­gence des réfu­giés fuyant la guerre.

La pré­fec­ture de l’Isère dresse le bilan de l’ac­cueil de réfu­giés ukrai­niens sur son ter­ri­toire. Au 16 mars 2022, ce sont pas moins de 150 res­sor­tis­sants ukrai­niens, enfants et adultes, qui ont été reçus par ses ser­vices. Parmi eux, 87 ont reçu une auto­ri­sa­tion pro­vi­soire de séjour (APS) d’une durée de six mois renou­ve­lable. Pourquoi ce chiffre ? Les auto­ri­sa­tions, pré­cise la pré­fec­ture, ne concernent que les per­sonnes adultes.

La préfecture de l'Isère a ouvert un guichet unique pour les réfugiés ukrainiens. © Joël Kermabon - Place Gre'net

La pré­fec­ture de l’Isère a ouvert un gui­chet unique pour les réfu­giés ukrai­niens. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Dans le même temps, les béné­fi­ciaires de l’APS ont été reçus par l’Office fran­çais de l’immigration et de l’intégration, afin de pou­voir béné­fi­cier de l’al­lo­ca­tion de deman­deur d’a­sile. Pour faci­li­ter les démarches, la pré­fec­ture indique avoir mis en place un gui­chet unique, avec ou sans ren­dez-vous, dans ses locaux gre­no­blois. Une page d’in­for­ma­tion, en fran­çais et en ukrai­nien, est par ailleurs dis­po­nible sur son site Internet.

Près de 4300 places en loge­ment ou héber­ge­ment pro­po­sées aux réfugiés

Quid de l’hé­ber­ge­ment ? Les par­ti­cu­liers et per­sonnes morales qui sou­haitent pro­po­ser une solu­tion de loge­ment ou d’hé­ber­ge­ment en Isère aux réfu­giés ukrai­niens peuvent le faire via des pla­te­formes spé­ci­fiques mises à leur dis­po­si­tion. Toujours au 13 mars 2022, « 4295 pro­po­si­tions de places d’hébergements ou de loge­ments, par les col­lec­ti­vi­tés ou les par­ti­cu­liers, ont été recen­sées sur l’ensemble du dépar­te­ment », indique la pré­fec­ture de l’Isère.

Des réfugiés ukrainiens à la frontière polonaise. © Sylvain Becquet

Des réfu­giés ukrai­niens à la fron­tière polo­naise. © Sylvain Becquet

De son côté, la Ville de Grenoble indique « mettre à dis­po­si­tion plu­sieurs cen­taines de mètres car­rés aux asso­cia­tions et col­lec­ti­vi­tés qui sou­haitent entre­po­ser les dons à des­ti­na­tion de l’Ukraine et des pays limi­trophes ». Mardi 15 mars, la muni­ci­pa­lité a éga­le­ment ouvert un gym­nase pour accueillir plu­sieurs dizaines de réfu­giés ukrai­niens, dans le cadre d’une « pre­mière mise à l’a­bri d’ur­gence ». Ceci en lien avec les ser­vices de l’État et la Croix-Rouge.

La muni­ci­pa­lité annonce encore recen­ser 300 pro­po­si­tions d’aide « à des­ti­na­tion de toutes et tous, sans condi­tion de natio­na­lité ou de sta­tut », via son site Terre d’ac­cueil. Et s’ap­prête à voter une par­ti­ci­pa­tion de 10 000 euros au fonds d’aide d’ur­gence des col­lec­ti­vi­tés. Grenoble relaie, enfin, la pla­te­forme de sou­tien lan­cée par la com­mune mol­dave Chisinau. Jumelée à Grenoble, celle-ci a déjà accueilli plus de 10 000 réfu­giés depuis le début de la guerre en Ukraine.

Trois groupes d’op­po­si­tion de la Région appellent à l’accueil des réfugiés

Trois groupes d’op­po­si­tion de la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’u­nissent pour exi­ger du pré­sident Laurent Wauquiez « un accueil digne et incon­di­tion­nel des per­sonnes réfu­giées ». Les groupes Les Écologistes, Socialiste éco­lo­giste et démo­crate et PRG déposent ainsi un voeu à l’ordre du jour de l’as­sem­blée plé­nière de la Région du 17 mars. En consi­dé­rant que le sou­tien à l’ac­cueil des réfu­giés ne figure pas dans la mobi­li­sa­tion affi­chée par le Conseil régional.

Assemblée plénière au siège du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, à Lyon. © Conseil régional Aura

Assemblée plé­nière au siège du Conseil régio­nal Auvergne-Rhône-Alpes, à Lyon. © Conseil régio­nal Aura

Le texte pré­co­nise ainsi d’ac­cor­der la gra­tuité aux réfu­giés pour les dépla­ce­ments dans les TER et les trans­ports inter­ur­bains. De sou­te­nir les asso­cia­tions huma­ni­taires, notam­ment via la mise à dis­po­si­tion de locaux pour leur sto­ckage. De favo­ri­ser l’ac­cueil des réfu­giés étu­diants dans les uni­ver­si­tés, ou encore de recen­ser les places dis­po­nibles dans les inter­nats ou les loge­ments de fonc­tion vacants pour les mettre à disposition.

Réponse de la col­lec­ti­vité visée ? « La Région a d’ores et déjà com­mencé à recen­ser les sites qui, dans son parc immo­bi­lier, pour­raient ser­vir tem­po­rai­re­ment à accueillir des réfu­giés ukrai­niens. Dans cette pers­pec­tive, un échange d’informations régu­lier est ins­tauré depuis le début de la crise avec les ser­vices de l’État et ceux du rec­to­rat », fait pour sa part savoir la col­lec­ti­vité par voie de communiqué.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La longue route vers la France des réfugiés ukrainiens. DR
Réfugiées ukrai­niennes à Grenoble : « Nous avons toutes laissé nos vies en Ukraine »

TÉMOIGNAGES - Depuis le début de la guerre en Ukraine, près de trois millions de réfugiés ont fui leur pays. Pour leur venir en aide, Lire plus

Récit d'un aller-retour Grenoble-Pologne, pour apporter du matériel et revenir avec des réfugiés ukrainiens
Récit d’un aller-retour Grenoble-Pologne pour appor­ter du maté­riel et reve­nir avec des réfu­giés ukrainiens

TÉMOIGNAGE - À l'initiative (personnelle) de Sylvain Becquet, sapeur-pompier à Meylan, et avec le soutien du collectif Ukraine-Grenoble, quatre fourgons sont partis de la région Lire plus

Particuliers, associations, entreprises: où s'inscrire pour proposer un accueil aux réfugiés ukrainiens?
Particuliers, asso­cia­tions, entre­prises : où s’ins­crire pour pro­po­ser un accueil aux réfu­giés ukrainiens ?

FIL INFO - "Les services de l’État en Isère sont pleinement mobilisés pour organiser l’accueil de ressortissants ukrainiens sur le territoire", déclare la préfecture de Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF épisode 35: "Le second tour des législatives en Isère"
Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 23 : « La soli­da­rité avec l’Ukraine »

Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, décrypter une Lire plus

Grenoble : plu­sieurs cen­taines de per­sonnes ras­sem­blées contre la guerre en Ukraine, aux cris de « Poutine, assassin »

REPORTAGE - Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées contre la guerre en Ukraine ce samedi 5 mars 2022, à Grenoble, défilant de la rue Lire plus

L'association grenobloise SOS Attitude en Moldavie pour venir en aide aux réfugiés ukrainiens
L’association gre­no­bloise SOS Attitude en Moldavie pour venir en aide aux réfu­giés ukrainiens

FLASH INFO – L'association grenobloise SOS Attitude lance un appel aux dons pour soutenir ses actions. Samedi 26 février, une équipe de terrain constituée de Lire plus

Flash Info

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

|

22/06

17h25

|

|

22/06

12h17

|

|

22/06

11h24

|

|

22/06

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin