Conférence sur la laïcité à Grenoble: "La laïcité est un outil de liberté et de protection", revendique Émilie Chalas

Conférence sur la laï­cité à Grenoble : « La laï­cité est un outil de liberté et de pro­tec­tion », reven­dique Émilie Chalas

Conférence sur la laï­cité à Grenoble : « La laï­cité est un outil de liberté et de pro­tec­tion », reven­dique Émilie Chalas

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS — D’abord pré­vue le 9 décembre 2021, la confé­rence sur la laï­cité orga­ni­sée par la dépu­tée de l’Isère Émilie Chalas se tient le jeudi 17 février 2022 à Grenoble. L’occasion pour la par­le­men­taire de mettre en lumière un « prin­cipe répu­bli­cain » autant qu’un « outil de liberté et de pro­tec­tion » contre les radi­ca­lismes ou extré­mismes religieux.

Elle devait se dérou­ler le 9 décembre 2021, mais avait été repor­tée en rai­son de la situa­tion sani­taire. La confé­rence sur la laï­cité orga­ni­sée par la dépu­tée de l’Isère Émilie Chalas se tient jeudi 17 février 2022 à la Plateforme, place de Verdun à Grenoble, à 19 heures. Un ren­dez-vous par­rainé par deux ministres, Marlène Schiappa et Olivier Dussopt, avec en “vedette” le mili­tant laïque et fémi­niste Naëm Bestandji.

Naëm Bestandji compte parmi les invités de la conférence sur la laïcité organisée par Émilie Chalas jeudi 17 février. DR

Naëm Bestandji compte parmi les invi­tés de la confé­rence sur la laï­cité orga­ni­sée par Émilie Chalas jeudi 17 février. DR

Celui-ci ne sera évi­dem­ment pas seul à prendre la parole. Outre la par­ti­ci­pa­tion (par vidéo) de la mar­raine et du par­rain de la soi­rée, celle-ci compte encore pour invi­tés l’a­vo­cat en droit public Aurélien Py, ou la doc­teure en droit public Najwa El Haïté. Sans oublier le co-pré­sident du Cercle laïque de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise Maurice Carrel, ou encore le pré­sident d’Interasso Grenoble-Alpes Louison Valer.

La laï­cité, un « outil de liberté et de protection »

Pourquoi orga­ni­ser cette confé­rence ? « La laï­cité est un prin­cipe répu­bli­cain de plus en plus remis en cause, et mal appré­hendé par les Français. En tant que dépu­tée, je crois que c’est fon­da­men­tal de por­ter ce prin­cipe », explique Émilie Chalas. Qui décrit la laï­cité comme « un outil de liberté et de pro­tec­tion ». Et non « un empê­che­ment et une pri­va­tion de liberté, comme l’af­firment « les dis­cours les plus extrémistes ».

La députée de l'Isère et conseillère municipale d'opposition de Grenoble Émilie Chalas. © Tim Buisson – Place Gre’net

La dépu­tée de l’Isère et conseillère muni­ci­pale d’op­po­si­tion de Grenoble Émilie Chalas, orga­ni­sa­trice de la confé­rence sur la laï­cité. © Tim Buisson – Place Gre’net

C’est pour­quoi la par­le­men­taire se veut très claire : la confé­rence n’est pas un débat sur la laï­cité. « Elle ne se débat pas en soi : elle n’a qu’une défi­ni­tion consti­tu­tion­nelle : celle de la loi de 1905″, affirme Émilie Chalas. En revanche, la dis­cus­sion se porte « sur ses appli­ca­tions et ses effets dans notre société, et com­ment elle per­met à cha­cun d’être libre ».

L’Islam est-il en ligne de mire ? « En ce moment, on a sujet avec le radi­ca­lisme dans l’Islam, mais ça vaut pour toutes les reli­gions », indique Émilie Chalas. Et de prendre pour exemple la Fraternité sacer­do­tale Saint Pie X, qui attaque le maire de Meylan en jus­tice. À ses yeux, « toute forme d’in­té­grisme qui va dire que les lois de la reli­gion sont supé­rieures à celles de la République ou que les droits de l’Homme n’existent pas écra­bouille les valeurs de la République ».

Trois tables rondes au pro­gramme de cette « confé­rence » sur la laïcité

Au menu : trois tables rondes thé­ma­tiques. La pre­mière : la défi­ni­tion de la laï­cité et ses spé­ci­fi­ci­tés en France. « C’est pour cadrer les choses juri­di­que­ment, parce que la laï­cité n’est pas un concept ni une opi­nion. Elle est écrite dans un texte, donc il faut que les choses soient pré­cises », explique Émilie Chalas. Le tout en mar­quant la dif­fé­rence avec son approche anglo-saxonne, sou­vent qua­li­fiée de « com­mu­nau­ta­riste ».

Le burkini risque fort de s'inviter dans les échanges sur l'égalité entre les femmes et les hommes au travers du prisme de la laïcité. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Le bur­kini risque fort de s’in­vi­ter dans les échanges sur l’é­ga­lité entre les femmes et les hommes au tra­vers du prisme de la laï­cité. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

La seconde table ronde concerne les enjeux de la laï­cité de l’é­cole à l’u­ni­ver­sité. Une notion plus “ouverte” ou moins didac­tique que la pre­mière… dans laquelle la ques­tion du bur­kini, récur­rente à Grenoble, risque fort de s’inviter.

Un sujet sur lequel la dépu­tée n’a jamais man­qué de cri­ti­quer la ligne du maire de Grenoble. « Depuis trois ans, Eric Piolle ne veut pas se mouiller sur le sujet du Burkini et esquive ses res­pon­sa­bi­li­tés, s’en remet­tant constam­ment à l’État », dénon­çait-elle en jan­vier 2022. Avant de se décla­rer « fon­da­men­ta­le­ment oppo­sée à l’autorisation du bur­kini », qu’elle per­çoit comme la porte ouverte à d’autres reven­di­ca­tions d’ex­cep­tions reli­gieuses au sein de la société.

Les cri­tiques de Clément Chappet, can­di­dat LR aux législatives

La démarche de la dépu­tée ne manque pas de sus­ci­ter de (nou­velles) cri­tiques… de la part de la droite. Dans un com­mu­ni­qué en date du 15 février, Clément Chappet, can­di­dat investi par Les Républicains sur la 3e cir­cons­crip­tion de l’Isère – soit celle d’Émilie Chalas –, décrit ainsi la confé­rence comme « une récu­pé­ra­tion du sujet à des fins de calen­drier élec­to­ral, qui montre l’étendue de son hypo­cri­sie au pas­sage ».

Visite de Jean Castex à la Villeneuve de Grenoble samedi 29 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Visite de Jean Castex à la Villeneuve de Grenoble samedi 29 jan­vier 2022. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Hypocrisie ? Clément Chappet rap­pelle la pré­sence de l’en­tre­pre­neur Hamid Djellal dans l’é­quipe de cam­pagne d’Émilie Chalas aux muni­ci­pales 2020. Un entre­pre­neur qui vou­lait ouvrir une salle de sport réservé aux femmes à la Villeneuve. Hamid Djellal était par ailleurs pré­sent lors de la visite de Jean Castex à la Villeneuve en jan­vier 2022. Clément Chappet en conclut « qu’Émilie Chalas cau­tionne tou­jours ce genre de pra­tiques com­mu­nau­ta­ristes ».

Le can­di­dat accuse aussi sa (pos­sible) future adver­saire aux légis­la­tives de « s’opposer au tra­vail de Michel Savin, séna­teur [LR] de l’Isère qui avait pro­posé un amen­de­ment pour inter­dire le bur­kini dans les pis­cines muni­ci­pales ». Un amen­de­ment fina­le­ment rejeté par la majo­rité pré­si­den­tielle. La dépu­tée écri­vait alors sur son site : « la ges­tion des règle­ments des pis­cines relève de la com­pé­tence stricte du maire à tra­vers son pou­voir de police ».

« La droite s’é­go­sille sur le sujet », iro­nise Émilie Chalas

La réponse de la dépu­tée n’a pas changé et vaut aussi pour l’a­men­de­ment pour l’in­ter­dic­tion du voile dans le sport, déposé par le même Michel Savin et de nou­veau rejeté. « La droite s’é­go­sille sur ce sujet, en mélan­geant allè­gre­ment musul­mans et isla­mistes, tant qu’à faire. Mais les règles sont claires : le règle­ment des pis­cines, c’est le conseil muni­ci­pal qui a toute lati­tude de déci­der », répète Émilie Chalas.

Le collectif "Les Hijabeuses", porté par l'Alliance citoyenne, qui a lancé une pétition contre l'amendement du Sénat sur l'interdiction du port du voile lors des compétitions sportives. DR

Le col­lec­tif « Les Hijabeuses », porté par l’Alliance citoyenne, qui a lancé une péti­tion contre l’a­men­de­ment du Sénat sur l’in­ter­dic­tion du port du voile lors des com­pé­ti­tions spor­tives. DR

Et de pour­suivre : « Pour ce qui concerne le hijab pour les foot­bal­leuses, la Fédération fran­çaise de foot­ball pré­cise dans son règle­ment que c’est inter­dit ». Dès lors, « il n’est pas besoin d’un amen­de­ment, qu’il soit anti-bur­kini ou anti-hibab », juge la par­le­men­taire. Sans tou­te­fois exclure la pos­si­bi­lité que la majo­rité, « dans un pro­chain man­dat », puisse reve­nir sur le sujet. « Mais pas à tra­vers un amen­de­ment ».

Quid d’Hamid Djellal ? Émilie Chalas avait déjà indi­qué par le passé que celui-ci avait quitté sa cam­pagne dès la fin 2019. Concernant sa pré­sence lors du dépla­ce­ment de Jean Castex ? « Quand il y a une visite avec cinq ministres, vous ima­gi­nez bien que ce n’est pas nous qui fai­sons le pool d’ha­bi­tants qui viennent ! », répond la dépu­tée. Pour qui, au final, Clément Chappet veut « juste faire un peu de buzz sur [sa] noto­riété ».

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Émilie Chalas organise une conférence à l'occasion de la Journée de la laïcité à l'école le 9 décembre
Émilie Chalas orga­nise une confé­rence à l’oc­ca­sion de la Journée de la laï­cité à l’é­cole le 9 décembre

FLASH INFO — À l'occasion de la Journée de la laïcité à l'école le jeudi 9 décembre, la députée de l'Isère Émilie Chalas organise une Lire plus

Conférence sur la laïcité à Grenoble: "La laïcité est un outil de liberté et de protection", revendique Émilie Chalas
Report de la confé­rence sur la laï­cité d’Émilie Chalas… qua­li­fiée « d’hy­po­crite » par les Républicains

FIL INFO - En raison de la situation sanitaire, la députée de l'Isère Émilie Chalas reporte "à une date ultérieure" sa conférence sur la laïcité, Lire plus

La charte de la laï­cité reje­tée par la Métropole de Grenoble mais… exa­mi­née par les députés

  EN BREF - Après la Ville de Grenoble, la Métropole a à son tour rejeté la charte de la laïcité proposée par Émilie Chalas Lire plus

Le groupe d'opposition de la Métropole MTPS annonce déposer un vœu sur la laïcité
Le groupe d’op­po­si­tion de la Métropole MTPS annonce dépo­ser un vœu sur la laïcité

  FLASH INFO — "Renforcer la laïcité et conforter les valeurs républicaines". Tel est l'ambition affichée par le groupe d'opposition de la Métropole MTPS (Métropole Lire plus

Le club féminin AS Surieux et sa coach voilée - photo extraite du compte Facebook de Magalie Vicente
Laïcité : les élus échi­rol­lois ont rejeté l’ins­tau­ra­tion d’une charte pour les clubs spor­tifs et les associations

  FOCUS - Le Rassemblement national a proposé un vœu au conseil municipal d'Échirolles  afin d'instaurer une charte de la laïcité dans les associations et Lire plus

Éric Piolle lors de l'élection de ses adjoints. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Subventions : Grenoble ne demande pas au CCIF de rem­bour­ser et refuse d’a­dop­ter une charte de la laïcité

  FOCUS - La majorité municipale grenobloise a rejeté, lors du conseil municipal du 2 novembre, la proposition d'une charte de la laïcité encadrant les Lire plus

Flash Info

|

27/06

15h07

|

|

27/06

11h44

|

|

27/06

11h06

|

|

27/06

10h59

|

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin