Les diocèses de Lyon, Saint-Étienne et Grenoble-Vienne ont recueilli 48 témoignages de victimes du prêtre Louis Ribes

Abus sexuels : 48 témoi­gnages de vic­times du prêtre Louis Ribes recueillis par les dio­cèses de Lyon, Saint-Étienne et Grenoble-Vienne

Abus sexuels : 48 témoi­gnages de vic­times du prêtre Louis Ribes recueillis par les dio­cèses de Lyon, Saint-Étienne et Grenoble-Vienne

FOCUS — Les dio­cèses de Grenoble-Vienne, Lyon et Saint-Étienne reviennent sur les abus sexuels com­mis par le prêtre Louis Ribes dans les années 70 et 80, mis au jour en 2021. À ce jour, ce sont 48 témoi­gnages qui ont été iden­ti­fiés. Tandis que les œuvres du prêtre, sur­nommé le « Picasso des églises », ont été reti­rées des lieux de culte où elles étaient exposées.

Les révé­la­tions sur les « agis­se­ments » de Louis Ribes conti­nuent de secouer les dio­cèses de Lyon, de Saint-Étienne et de Grenoble-Vienne. En milieu d’an­née 2021, les pre­miers témoi­gnages se sont fait entendre, accu­sant le prêtre sur­nommé le « Picasso des églises » d’a­bus sexuels sur des enfants. Puis, en octobre, a suivi la prise de parole d’une vic­time auprès de Marianne. Qui, comme sou­vent, en a sus­cité de nom­breuses autres.

Olivier De Germay, archevêque de Lyon. DR

Olivier De Germay, arche­vêque de Lyon. DR

Dernier “bilan” des trois dio­cèses ? Suite à l’or­ga­ni­sa­tion de trois réunions durant le mois de jan­vier 2022, la pre­mière à Pomeys (Rhône), la seconde à Grammond (Loire) et la troi­sième à Vienne, ce sont en tout 48 témoi­gnages qui ont été recueillis. Soit 19 par le dio­cèse de Lyon, 18 par celui de Saint-Étienne et 11 par celui de Grenoble-Vienne. Un col­lec­tif de vic­times a par ailleurs vu le jour, auquel il est pos­sible de s’a­dres­ser par cour­riel.

Des œuvres reti­rées… et des des­sins détruits

Louis Ribes ne sera pas inquiété pour ses agis­se­ments, com­mis dans les années 1970 et 1980 : il est décédé en 1994, à l’âge de 73 ans. Mais les révé­la­tions qui se sont suc­cédé depuis la fin de l’an­née 2021 ne sont pas sans consé­quences. Le dio­cèse de Lyon a ainsi annoncé que les œuvres réa­li­sées par le prêtre et actuel­le­ment expo­sées dans des lieux de culte seraient retirées.

Le diocèse annonce avoir également fait retirer de la vente l'ouvrage Prêtres et artistes, mettant notamment à l'honneur des oeuvres de Louis Ribes. Celui-ci n'en reste pas moins disponible sur les plateformes de vente, comme ici Amazon.

Le dio­cèse annonce avoir éga­le­ment fait reti­rer de la vente l’ou­vrage Prêtres et artistes, met­tant notam­ment à l’hon­neur des œuvres de Louis Ribes. Celui-ci n’en reste pas moins dis­po­nible sur les pla­te­formes de vente, comme ici Amazon.

Un mois après l’an­nonce, c’est chose faite, écrivent les trois dio­cèses. À une excep­tion : « Une seule [œuvre], monu­men­tale, n’ayant pu encore être dépo­sée, est pro­vi­soi­re­ment recou­verte ». Les réa­li­sa­tions « clai­re­ment iden­ti­fiées comme étant l’œuvre d’une per­sonne pédo­cri­mi­nelle, et ne devant pas être expo­sées, par res­pect pour ceux qui ont été agres­sés » sont désor­mais sto­ckées dans des locaux non acces­sibles au public.

Quid des « pho­tos et cro­quis d’en­fants » réa­li­sés par le prêtre, par ailleurs récla­més par des par­ti­ci­pants à la réunion orga­ni­sée à Vienne, comme le relate France 3 ? Ceux-ci auraient été « brû­lés par un prêtre et une per­sonne laïque » au moment de leur décou­verte, à la mort du prêtre. Si le dio­cèse de Lyon se refuse à qua­li­fier for­mel­le­ment la nature des des­sins, il indique que la per­sonne qui les a décou­verts s’est décla­rée « hor­ri­fiée ». Ce n’est qu’en jan­vier que les dio­cèses ont appris que les réa­li­sa­tions avaient été détruites. Et l’ont signalé à la justice.

Une « cel­lule de coor­di­na­tion inter­dio­cé­saine » mise en place

Comment les agis­se­ments du prêtre ont-ils pu res­ter secrets si long­temps ? « La parole des quelques per­sonnes qui se sont expri­mées n’a pas été prise en compte », recon­naissent aujourd’­hui les dio­cèses. Qui indiquent ne pas trou­ver de témoi­gnages dans leurs archives avant 2015. Ce n’est pour­tant que six ans plus tard, et après la publi­ca­tion du rap­port Sauvé sur les abus sexuels dans l’Église, que les faits seront révélés.

Collégiale Saint-André à Grenoble. © Manon Heckmann - Place Gre'net

Collégiale Saint-André à Grenoble. © Manon Heckmann – Place Gre’net

« Tout cela a mis en lumière la néces­sité de mieux nous coor­don­ner et nous orga­ni­ser pour signa­ler les faits et répondre aux demandes des vic­times », indique le com­mu­ni­qué. Tout en men­tion­nant la créa­tion d’une « cel­lule de coor­di­na­tion inter­dio­cé­saine », ainsi que la mise en place de solu­tions quant à « cer­tains man­que­ments en termes d’archivage ou de trans­mis­sion des infor­ma­tions à la hié­rar­chie ».

Enfin, se pose encore une fois la ques­tion des répa­ra­tions vis-à-vis des vic­times, notam­ment en matière d’in­dem­ni­sa­tions. Sur ce sujet, les trois dio­cèses « rap­pellent que les évêques de France ont man­daté et financé une Instance natio­nale indé­pen­dante de recon­nais­sance et de répa­ra­tion qui sera opé­ra­tion­nelle dès la fin du mois ». « Nous sou­hai­tons de tout cœur qu’elle puisse aider les per­sonnes vic­times », concluent-ils.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Prêtre officiant lors du culte catholique (illustration) - Pixabay
Le dio­cèse de Grenoble retire de ses églises les œuvres du prêtre Louis Ribes, accusé de pédophilie

FOCUS - Mgr Olivier de Germay, archevêque de Lyon, a déclaré ce mercredi 19 janvier 2022 devant la presse que les œuvres du peintre et Lire plus

Abus sexuels dans l'Église: l'évêque du diocèse de Grenoble veut "regarder la réalité en face"
Abus sexuels dans l’Église : l’é­vêque du dio­cèse de Grenoble-Vienne veut « regar­der la réa­lité en face »

FOCUS - L'évêque du diocèse de Grenoble-Vienne organisait une conférence de presse mercredi 6 octobre pour aborder le rapport Sauvé, rendu public la veille et Lire plus

Guy de Kerimel quitte le diocèse de Grenoble-Vienne pour devenir archevêque de Toulouse
Guy de Kerimel quitte le dio­cèse de Grenoble-Vienne pour deve­nir arche­vêque de Toulouse

FLASH INFO — Changement de diocèse pour Guy de Kerimel. L’ecclésiastique, évêque du diocèse de Grenoble-Vienne depuis 2006, a été nommé le jeudi 9 décembre Lire plus

Polémique autour de la messe en latin suite à un communiqué de l'évêque du diocèse de Grenoble-Vienne
Polémique autour de la messe en latin suite à un com­mu­ni­qué de l’é­vêque du dio­cèse de Grenoble-Vienne

FLASH INFO — "Sans le latin, sans le latin, la messe nous emm...", chantait Georges Brassens dans les années 70, ironisant ainsi sur les débats Lire plus

Les diocèses de la Drôme, de l'Isère et des Hautes-Alpes ont signé un protocole avec la justice visant à lutter contre les abus sexuels au sein de l'Église De gauche à droite : Xavier Malle, évêque de Gap-Embrun, Guy De Kerimel, évêque de Grenoble-Vienne , Jacques Dallest, procureur général près la cour d'appel de Grenoble et Pierre-Yves Michel évêque de Valence. © Joël Kermabon - Place Grenet
Trois dio­cèses signent un pro­to­cole avec le pro­cu­reur géné­ral de Grenoble pour lut­ter contre la pédo­phi­lie dans l’Église

FOCUS - Trois diocèses viennent de signer un protocole avec la cour d’appel de Grenoble afin d'améliorer le traitement des abus sexuels au sein de Lire plus

Le dio­cèse de Grenoble-Vienne met en vente trois églises de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

  FOCUS - Après les églises Saint-Paul à Grenoble et Saint-François-d'Assise à Fontaine, le diocèse de Grenoble-Vienne annonce mettre en vente l'église Saint-Luc de Grenoble. Lire plus

Flash Info

|

26/11

9h37

|

|

25/11

19h40

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

|

22/11

15h46

|

|

22/11

10h23

|

|

21/11

11h31

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Environnement| Le Smmag, la Métropole et le Grésivaudan annoncent la mise en place de primes (cumu­lables) pour l’a­chat d’un vélo neuf ou d’occasion

Agenda

Je partage !