De nombreux élus de tous bords étaient venus soutenir Philippe Cardin pour son procès en diffamation. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Plainte pour dif­fa­ma­tion publique contre Philippe Cardin, maire de Meylan : le par­quet demande la relaxe

Plainte pour dif­fa­ma­tion publique contre Philippe Cardin, maire de Meylan : le par­quet demande la relaxe

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS - Philippe Cardin, maire de Meylan, attaqué pour diffamation par la Fraternité sacerdotale Saint-Pie‑X comparaissait devant le tribunal correctionnel de Grenoble ce mardi 8 février 2022. La congrégation religieuse reprochait à l’élu des déclarations parues dans le journal municipal d’avril-mai 2021 dénonçant notamment « des messages extrémistes, intolérants et violents » à son encontre. À l'issue du procès, le ministère public a considéré que les faits relevaient de la liberté d'opinion et d'expression et demandé la relaxe du maire de Meylan.

C'est un rassemblement  d'élus municipaux, régionaux3Notamment les élus écologistes de la Région qui s'étaient en amont fendus d'un communiqué de soutien à Philippe Cardin., départementaux, de parlementaires et de citoyens de tous bords qui a accueilli et acclamé au nom de la liberté d'expression Philippe Cardin, le maire de Meylan à son arrivée devant le palais de justice de Grenoble ce mardi 8 février 2022.

Après deux reports d'audience successifs, l'élu était une nouvelle fois convoqué devant le tribunal correctionnel de Grenoble pour répondre d'une plainte pour « diffamation publique » déposée par la Fraternité sacerdotale Saint-Pie‑X (FSSPX). La congrégation religieuse condamnait en effet les propos de l'édile parus dans l'éditorial du journal municipal d'avril-mai 2021 dénonçant notamment à son encontre « des messages, extrémistes, intolérants et violents ».

Philippe Cardin (au centre) en compagnie de Me Paris, l'un de ses deux avocats. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Philippe Cardin (au centre) en compagnie de Me Paris, l'un de ses deux avocats. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Au cœur du litige, le refus de la municipalité de voir s'ériger dans la commune une église catholique traditionaliste sur un terrain faisant partie du prieuré Saint Pierre-Julien Aymard de Meylan appartenant à l'organisation religieuse. Ce qui faisait l'objet du recours en annulation du permis de construire déposé par l'association citoyenne de gauche et écologiste meylanaise Meydia rejeté par le tribunal administratif de Grenoble le 15 avril 2021.

La Fraternité Saint-Pie X étant proche de Civitas, une organisation religieuse intégriste, Philippe Cardin s'inquiétait alors « de voir s’implanter un groupe extrémiste sur la ville de Meylan ». Une crainte s'appuyant notamment sur une conférence organisée en 2018 au prieuré appelant à «  combattre les droits de l'homme ». Le conférencier ? Hugues Petit, professeur d’histoire du droit, connu pour ses accointances étroites avec les milieux d’extrême droite.

« Je questionne les idées, la façon de voir la société et les positions extrémistes de la FSSPX »

« Je suis ravi de voir autant de monde venu me soutenir. Nous avions appelé au rassemblement républicain et quand je vois tous ces élus et citoyens présents, ça fait chaud au cœur », a déclaré Philippe Cardin sur le parvis du palais de justice.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 70 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Face à la plainte de la Fraternité sacerdotale, Philippe Cardin revendique sa liberté d'expression
Meylan : face à la plainte de la Fraternité sacer­do­tale Saint-Pie X, Philippe Cardin reven­dique sa liberté d’expression

FOCUS - Le maire de Meylan Philippe Cardin était convoqué mardi 31 août au tribunal de Grenoble, suite à une plainte pour diffamation déposée à Lire plus

Le maire de Meylan Philippe Cardin attaqué pour diffamation... par la Fraternité sacerdotale Saint Pie X
Le maire de Meylan Philippe Cardin atta­qué pour dif­fa­ma­tion… par la Fraternité sacer­do­tale Saint Pie X

FLASH INFO — Le maire de Meylan Philippe Cardin est convoqué mardi 31 août devant le tribunal judiciaire de Grenoble. La raison? Une plainte pour Lire plus

Construction d’un édi­fice reli­gieux : la Métropole de Grenoble sou­tient Meylan contre la Fraternité sacerdotale

EN BREF – Le conseil métropolitain a adopté un vœu à l'unanimité, le 21 mai 2021, soutenant la Ville de Meylan contre la construction d'un Lire plus

Guillaume Gontard, sénateur EELV de l'Isère (capture d'écran Public Sénat)
Église tra­di­tio­na­liste de Meylan : le séna­teur Guillaume Gontard inter­pelle le Premier ministre

  FOCUS - Guillaume Gontard apporte son soutien aux élus de Meylan qui s'opposent à la construction d'une église catholique traditionaliste sur leur commune. Le Lire plus

Meylan : le maire s’op­pose à la construc­tion d’une église catho­lique tra­di­tio­na­liste sur sa com­mune et inter­pelle l’État

  FOCUS - Le tribunal administratif de Grenoble a rejeté, jeudi 15 avril 2021, le recours en annulation du permis de construire déposé par l'association Lire plus

Une conférence sur le combat des droits de l'Homme au prieuré traditionaliste St Pie X de Meylan fait polémique quant à ses liens avec l'extrême droite.
Meylan : un confé­ren­cier tra­di­tio­na­liste appelle à « com­battre les droits de l’Homme »

REPORTAGE - « Les droits de l’Homme. Pourquoi et comment les combattre ? » Tel était le thème de la conférence donnée par Hugues Petit, Lire plus

Flash Info

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Environnement| Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin