J'ai bien donné la mort à Maëlys", a reconnu Nordahl Lelandais. La mère et la sœur de Maëlys sont arrivées au palais de justice avec un portrait et une photo de la fillette, aux côtés de leur avocat Me Fabien Rajon. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Procès de Nordahl Lelandais : à la barre, l’é­mo­tion et la colère de la famille de Maëlys, qui inter­pelle vive­ment l’accusé

Procès de Nordahl Lelandais : à la barre, l’é­mo­tion et la colère de la famille de Maëlys, qui inter­pelle vive­ment l’accusé

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE - Le procès de Nordahl Lelandais, jugé devant la cour d'assises de l'Isère pour l'enlèvement et le meurtre de Maëlys de Araujo, 8 ans, en août 2017, à Pont-de-Beauvoisin, est entré dans sa deuxième semaine ce lundi 7 février 2022. Une sixième journée d'audience marquée par les témoignages forts et poignants de la famille de la fillette. Tour à tour, sa mère, son père et sa sœur ont ainsi raconté à la barre leur vie brisée et vivement interpellé l'accusé. Mais ce dernier, poussé dans ses retranchements, notamment par la grande sœur de Maëlys, n'a toujours pas craqué.

Cela restera sans nul doute comme l'un des moments marquants de ce procès. Après avoir lu un texte poignant à la barre, Colleen, la grande sœur de Maëlys, demande à s'adresser directement à Nordahl Lelandais. D'une voix vibrante de colère, la lycéenne de 16 ans l'interpelle vertement, les yeux dans les yeux : "Je veux savoir si vous avez violé ma sœur ?" "Non, je ne l'ai pas violée", répond l'accusé.

Colleen poursuit, avec une détermination et un aplomb forçant l'admiration : "Pourquoi avoir attendu six mois avant de dire où était Maëlys ? C'était de la torture. Je veux que vous disiez la vérité. Vos mensonges, il y en a marre. On a besoin des réponses maintenant !" Mais l'ex-militaire botte en touche et prétend qu'il "s'exprimera plus tard". La même et éternelle promesse depuis l'ouverture du procès, entré ce lundi 7 février 2022 dans sa deuxième semaine.

La grande soeur de Maëlys, Colleen, aux côtés de l'avocat de la famille maternelle, Me Rajon. © Manuel Pavard - Place Gre'net

La grande soeur de Maëlys, Colleen, aux côtés de l'avocat de la famille maternelle, Me Rajon. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Dans la salle, le public est sonné et bouleversé. Le face à face, d'une intensité rare, fait office de climax d'une journée particulièrement chargée en émotion. Après avoir examiné, le matin, la deuxième agression sexuelle commise, le 20 août 2017, par Nordahl Lelandais sur une petite-cousine de 6 ans, la cour d'assises de l'Isère a en effet entendu, durant l'après-midi, les témoignages de la famille de Maëlys de Araujo.

"Je n'ai pas su te protéger des méchants", se lamente la mère de Maëlys

Les parents et donc Colleen ont ainsi raconté tour à tour comment leur vie avait basculé depuis l'enlèvement et le meurtre de leur fille et petite sœur, alors âgée de 8 ans, dans la nuit du 26 au 27 août 2017, lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin. "Tu étais mon rayon de soleil et cette nuit terrible d'août 2017, tout est devenu sombre dans ma vie", commence Jennifer Cleyet-Marrel, la mère de Maëlys, en lisant une lettre déchirante à la barre.

La mère de Maëlys, Jennifer Cleyet-Marrel, portant une photo de sa fille dans les couloirs. © Manuel Pavard - Place Gre'net

La mère de Maëlys, Jennifer Cleyet-Marrel, portant une photo de sa fille dans les couloirs. © Manuel Pavard - Place Gre'net

"J'aurais tellement voulu que ce soit moi à ta place mais ce monstre en a décidé autrement", continue-t-elle, d'une voix à peine audible. "La vie est tellement injuste. Mon cœur de maman saigne de ton absence, une cicatrice gravée sur le cœur qui ne s'effacera jamais. Je n'ai pas su te protéger des méchants. Cette culpabilité sera ancrée en moi jusqu'à la fin de mes jours."

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 75 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nordahl Lelandais il y a quelques années (capture d'écran). DR
Nordahl Lelandais recon­naît l’a­gres­sion sexuelle de sa filleule de 4 ans mais nie « solen­nel­le­ment » pour Maëlys

REPORTAGE - Jugé à Grenoble pour l'enlèvement et le meurtre de Maëlys de Araujo, 8 ans, en août 2017, à Pont-de-Beauvoisin, Nordahl Lelandais comparaît également Lire plus

Des habitants de Pont-de-Beauvoisin, membres du collectif de soutien à la famille, sont venus assister au procès de Nordahl Lelandais avec des affiches et banderoles "Justice pour Maëlys". © Manuel Pavard - Place Gre'net
Procès de Nordahl Lelandais : à la barre, les enquê­teurs livrent le récit gla­çant des der­niers ins­tants de Maëlys

REPORTAGE - Après trois premières journées consacrées à la personnalité de l'accusé, le procès de Nordahl Lelandais est entré dans une nouvelle phase ce jeudi Lire plus

La file d'attente devant la salle de la cour d'assises, ce jeudi 3 février 2022, avant la reprise de l'audience du procès de Nordahl Lelandais. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Procès de Nordahl Lelandais : enquête ouverte après la dif­fu­sion sur Facebook d’une vidéo fil­mée pen­dant l’audience

FLASH INFO - Le procureur de la République de Grenoble a ouvert une enquête, ce jeudi 3 février 2022, à la demande du procureur général, Lire plus

Nordahl Lelandais il y a quelques années - l'accusé a beaucoup changé physiquement depuis (capture d'écran). DR
Meurtres de Maëlys et d’Arthur Noyer : Nordahl Lelandais évoque sa honte, sa lâcheté et sa responsabilité

REPORTAGE - Nordahl Lelandais comparaît depuis lundi 31 janvier 2022 devant la cour d'assises de l'Isère, à Grenoble, pour l'enlèvement, la séquestration et le meurtre Lire plus

Nordahl Lelandais. DR (capture d'écran Facebook)
Nordahl Lelandais inter­pellé par ses anciens amis : « Il s’est passé quoi dans ta tête quand t’as fait mon­ter Maëlys dans ta voiture ? »

REPORTAGE - Nordahl Lelandais comparaît depuis ce lundi 31 janvier 2022 devant la cour d'assises de l'Isère, à Grenoble, pour l'enlèvement, la séquestration et le Lire plus

La salle d'audience et les 23 000 pages du dossier, avant l'ouverture du procès de Nordahl Lelandais pour le meurtre de la petite Maëlys. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Affaire Maëlys : la per­son­na­lité énig­ma­tique de Nordahl Lelandais scru­tée à la barre au pre­mier jour du procès

REPORTAGE - Nordahl Lelandais comparaît depuis ce lundi 31 janvier 2022 devant la cour d'assises de l'Isère, à Grenoble, pour l'enlèvement, la séquestration et le Lire plus

Flash Info

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

|

11/08

11h00

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Environnement| Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin