Rassemblement antimilitariste devant le bâtiment Stendhal de l'Université Grenoble-Alpes. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Rassemblement sur le cam­pus de Saint-Martin-d’Hères contre « l’im­pli­ca­tion des mili­taires » dans l’en­sei­gne­ment supérieur

Rassemblement sur le cam­pus de Saint-Martin-d’Hères contre « l’im­pli­ca­tion des mili­taires » dans l’en­sei­gne­ment supérieur

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF - Un rassemblement antimilitariste d'une trentaine de personnes a eu lieu sur le campus de Saint-Martin-d'Hères ce jeudi 3 février 2022 à 17 heures. En cause ? L'organisation, à la faculté de lettres, d'une session de recrutement par la direction de l'Insertion et de l'orientation professionnelle de l'Université Grenoble-Alpes, en partenariat avec les Armées de terre, de l'air et la Marine nationale. Une session qui n'a par ailleurs pas eu lieu, les autorités militaires informées du rassemblement l'ayant tout simplement annulée.

« Militaires, hors de nos facs, hors de nos labos, hors de nos vies ! » Autant dire que l'armée n'était pas en odeur de sainteté ce jeudi 3 février 2022 devant le bâtiment Stendhal de l'Université Grenoble- Alpes (Uga) où étaient rassemblés, sur le coup de 17 heures, une trentaine d'étudiants antimilitaristes. Ce en réaction à une session de recrutement organisée dans les locaux de la faculté de lettres par la direction de l'Insertion et de l'orientation professionnelle de l'UGA, en partenariat avec les Armées de terre, de l'air et la Marine nationale.

Cependant, « informées de l'organisation d'un rassemblement, les autorités militaires ont préféré annuler la session », rapporte un militant tenant cette information du Centre d'information et de recrutement des forces armées (Cirfa) de Grenoble.

Les antimilitaristes ne veulent plus que l'armée s'implique dans l'enseignement supérieur. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les antimilitaristes ne veulent plus que l'armée s'implique dans l'enseignement supérieur. © Joël Kermabon - Place Gre'net

De quoi peut-être expliquer pourquoi si peu de manifestants se trouvaient rassemblés devant l'entrée principale de la faculté de Lettres pour protester « contre la venue de l'armée sur le campus ». Ce qui ne les a toutefois pas empêchés d'entonner des chants antimilitaristes et d'écouter Le déserteur de Boris Vian, ou encore Le parachutiste de Maxime Le Forestier.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 54 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Lancement du programme « UGA, campus solidaires et citoyens » au siège du Crédit Agricole à Grenoble le 23 novembre
« UGA, cam­pus soli­daires et citoyens » : le pro­gramme de sou­tien qui veut faire face à la pré­ca­rité étudiante

EN BREF - L’Université et le Crous Grenoble-Alpes, ainsi que la Fondation UGA viennent de lancer un nouveau programme d'aide. Baptisé "UGA, campus solidaires et Lire plus

Les chasseurs alpins du 7e BCA ont rendu, jeudi 30 septembre 2021, un dernier hommage à Maxime Blasco, tué au Mali, lors d'une cérémonie organisée à la base militaire de Varces.
L’hommage des chas­seurs alpins à Maxime Blasco, mili­taire isé­rois tué au Mali, à la base mili­taire de Varces

EN BREF - Après l'hommage national aux Invalides, la veille, le 7e Bataillon de chasseurs alpins a rendu un dernier hommage au sergent Maxime Blasco, Lire plus

Le Caporal-chef Maxime Blasco du 7e bataillon de chasseurs alpins de Varces mort au combat au Mali. © Armée de Terre
Un sol­dat du 7e bataillon de chas­seurs alpins de Varces tué au com­bat au Mali

FLASH INFO - Un soldat grenoblois du 7e bataillon de chasseurs alpins basé à Varces en Isère est mort au combat au Mali, ce vendredi Lire plus

Le président du Conseil départemental Jean-Pierre Barbier a rappelé que le Département maintenait les budgets alloués à la culture et au tourisme. © Jules Peyron - Place Gre'net
Le Pont-de-Claix : les mili­taires s’é­quipent d’un stand de tir ouvert évo­lu­tif, une pre­mière en France

  DIAPORAMA - Le premier stand de tir ouvert évolutif (STOE) de France a été construit au Pont-de-Claix. Il permettra aux militaires de s'entraîner dans Lire plus

La ministre des Armées Florence Parly visite l’en­tre­prise Pyxalis ven­dredi 4 sep­tembre à Moirans

  FLASH INFO – La ministre des armées Florence Parly effectue un déplacement en Isère vendredi 4 septembre, pour visiter l'entreprise Pyxalis à Moirans.   Lire plus

Garde natio­nale : l’Université Grenoble-Alpes signe une conven­tion avec l’ar­mée pour ses étu­diants réservistes

FIL INFO - L'Université Grenoble-Alpes s'est engagée dans deux conventions, avec la Garde nationale et le ministère des Armées. Objectif ? Assurer une meilleure reconnaissance académique Lire plus

Flash Info

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Environnement| Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin